Changements apportés au système de délivrance de permis d’accès hivernal

Cette année, certaines zones d’accès hivernal restreint sont combinées. Découvrez ces changements.

Le col Rogers, dans le parc national des Glaciers, est une destination très prisée pour le ski de randonnée; il y tombe en moyenne 10 m de neige par année. Par mesure de prévention, des avalanches y sont régulièrement déclenchées au moyen d’explosifs afin de protéger la circulation routière et ferroviaire contre les avalanches naturelles. Le système de délivrance de permis d’accès hivernal de Parcs Canada permet de tenir les skieurs à l’écart des tirs d’artillerie et des avalanches qui en résultent. Toutes les pentes de montagne qui bordent la Transcanadienne et la voie ferrée sont visées par ce système.


Qu’est-ce que le système de délivrance de permis d’accès hivernal?
Apprenez-en le fonctionnement. Obtenez votre permis.

Le ski de randonnée au col Rogers et le système de délivrance de permis d’accès hivernal

Transcription [Cette vidéo ne contient pas de langue parlée]

Le système de permis d’accès hivernal.

À tous les excursionnistes de l’arrière-pays du col Rogers :

Où comptez-vous aller faire du ski aujourd’hui?

Il se peut que vous ayez besoin d’un permis d’accès hivernal.

Pourquoi un permis d’accès hivernal?

Déclenchement préventif d’avalanches le long de l'autoroute :

Le programme mobile de prévention des avalanches le plus vaste de la planète.

Nous déclenchons des avalanches à titre préventif pour que le couloir de transport puisse demeurer ouvert à la circulation.

Les déclenchements préventifs n’accroissent pas la sécurité des pentes pour le ski.

Le système vous protège contre les tirs d’artillerie et les avalanches qui en résultent.

Plus de cent couloirs d’avalanche bordent la route et la voie ferrée.

Certaines zones du parc sont fermées durant différentes journées.

Il est dangereux et illégal de pénétrer dans des zones fermées.

Si vous pénétrez dans une zone d’accès restreint, vous devez obtenir un permis d’accès hivernal.

Où peut-on se procurer un permis d’accès hivernal?

Au Centre de la découverte du Col-Rogers.

Tous les membres de votre groupe doivent détenir un permis d’accès hivernal.

Vous devez aussi afficher votre laissez-passer de parc national bien à la vue.

Tenez-vous prêt à effectuer un autosauvetage :

• Sonde à avalanche

• Appareil de recherche de victimes d’avalanche

• Pelle à neige

Ayez connaissances, compétences, et formation.

Pour en savoir d'avantage visitez le Centre de la découverte du Col-Rogers ou parcscanada.gc.ca/skicolrogers.

Logo de Parcs Canada.

Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Parcs Canada, 2010.

Mot-symbole Canada.

Toutes les pentes de montagnes qui bordent la Transcanadienne et la voie ferrée sont visées par le système de délivrance de permis d’accès hivernal. Une grande partie de cette zone de ski de randonnée peut être fermée chaque jour pour des déclenchements préventifs d’avalanches à l’explosif. Vous devez savoir où vous pouvez faire du ski et de la planche à neige à l’abri des tirs d’artillerie.

Le système de délivrance de permis d’accès hivernal divise le parc national des Glaciers en trois zones : les zones d’accès hivernal non restreint, les zones d’accès hivernal restreint et les zones d’accès hivernal interdit.

Zones d’accès hivernal non restreint

Ces zones sont ouvertes aux visiteurs pendant tout l’hiver.

Pour y pénétrer :

  • Vous devez détenir un laissez-passer de parc national.
Zones d’accès hivernal restreint

Ces zones peuvent être ouvertes ou fermées, selon les tirs d’artillerie prévus pour la journée.

Pour y pénétrer :

Zones d’accès hivernal interdit

Ces zones sont fermées au public pendant tout l’hiver. Il est interdit en tout temps d’y faire du ski.

Liste de vérification pour le col Rogers

Avant de skier au col Rogers, vous devez :

  •  obtenir un permis d’accès hivernal au Centre de découverte du col Rogers et :
  •  vous assurer que chaque membre de votre groupe a un laissez-passer de parc national;
  •  savoir comment parcourir un terrain avalancheux et connaître les techniques d’autosauvetage;
  •  vous assurer que chaque membre du groupe a un ARVA, une pelle et une sonde;
  •  consulter le bulletin d’avalanche du jour pour évaluer les conditions du moment;
  •  planifier minutieusement votre itinéraire au moyen des cartes et des ressources en ligne ainsi que des guides et des renseignements obtenus des employés de Parcs Canada.

Voyez à votre propre sécurité

Les avalanches déclenchées à titre préventif n’ont pas pour but d’accroître la sécurité des pentes pour les loisirs. Vous devez posséder les compétences voulues pour évaluer le terrain avalancheux, de même que les connaissances et l’équipement nécessaires pour effectuer votre propre sauvetage.

Comment puis-je obtenir un permis d’accès hivernal?

Permis d’accès hivernal d’une journée

Les permis d’accès hivernal sont délivrés au Centre de la découverte du Col-Rogers, qui est ouvert tous les jours de 7 h à 16 h pendant les mois d’hiver.

Pour vous rendre au Centre de la découverte du Col-Rogers (Google Maps)

Permis d’accès hivernal d’un an

Le permis d’accès hivernal d’une journée n’est valide que jusqu’à minuit le jour de sa délivrance, et il n’est pas renouvelable. Si vous faites régulièrement du ski ou de la planche à neige dans le parc national des Glaciers, vous pouvez présenter une demande de permis d’accès hivernal d’un an. Ce permis vous permet d’accéder aux zones ouvertes sans avoir à vous arrêter chaque matin au Centre de la découverte du Col-Rogers.

Pour obtenir un permis d’accès hivernal d’un an, vous devez :

  • Subir le test-éclair en ligne de 45 minutes et obtenir un score de 100 %.
  • Vous rendre au Centre de la découverte du Col-Rogers pour obtenir votre permis d’accès hivernal d’un an.
  • Signer une entente d’exonération de responsabilité et d’indemnisation.
  • Accepter les modalités du système de délivrance de permis d’accès hivernal.

Faites le test-éclair en ligne sur les permis d’accès hivernal

Foire aux questions

Ai-je besoin d’un permis d’accès hivernal?

Fort probablement. À moins que vous fassiez du ski exclusivement dans les zones d’accès hivernal non restreint, vous aurez besoin d’un permis d’accès hivernal. Ceux qui font du ski sans permis d’accès hivernal valide sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 25 000 $. En pénétrant dans une zone fermée, vous vous exposez à des tirs d’artillerie, à des explosifs et aux avalanches qui en résultent.

Les skieurs et les planchistes qui s’introduisent dans des zones d’accès hivernal interdit, dans des zones d’accès hivernal restreint qui sont fermées ou dans des zones d’accès hivernal restreint sans permis d’accès hivernal compromettent l’avenir du système de délivrance de permis d’accès hivernal. Pour que les excursionnistes de l’arrière-pays puissent conserver leur accès aux pentes, les prévisionnistes d’avalanche et l’armée doivent obtenir la garantie que les modalités du système seront scrupuleusement respectées.

Veuillez noter que le camping et les autres activités nocturnes sont interdits dans les zones d’accès hivernal restreint.

Vérifiez quelles zones sont ouvertes aux titulaires de permis d’accès hivernal aujourd’hui :

Map Consulter la carte interactive d’accès à l’arrière-pays du col Rogers

Stationnement

Pour vous garer dans la plupart des terrains de stationnement du col Rogers, vous devez obtenir un permis de stationnement hivernal. Ces aires de stationnement peuvent être ouvertes ou fermées, selon qu’on y prévoit ou non des travaux de déclenchement préventif d’avalanches. Le permis de stationnement hivernal accompagne le permis d’accès hivernal.

Vous pouvez obtenir un permis de stationnement (et les autres permis dont vous avez besoin) au Centre de la découverte du Col-Rogers. Le stationnement de nuit n’est autorisé qu’à certains endroits, et vous devez détenir un permis de stationnement de nuit.

Si des travaux de déclenchement préventif débutent pendant votre excursion, vous pourriez trouver une carte sur le pare-brise de votre voiture à votre retour au terrain de stationnement. Restez à bord de votre véhicule garé jusqu’à ce que le personnel de Parcs Canada vous autorise à reprendre la route.

Aires de stationnement hivernal dans le col Rogers
Aire de stationnement : Exigences : Stationnement de nuit autorisé :
Centre de la découverte du Col-Rogers * Laissez-passer de parc national Oui. Le terrain de stationnement compte 15 places.
Il est interdit d’y monter une tente.
Vous devez obtenir un permis de stationnement de nuit.
Vallée de l’Illecillewaet * Laissez-passer de parc national Oui, mais uniquement pour les visiteurs qui passent la nuit dans un refuge ou un chalet du Club alpin du Canada.
Vous devez obtenir un permis de stationnement de nuit.
Beaver L’aire de stationnement Beaver doit être ouverte.
Permis de stationnement hivernal
Laissez-passer de parc national
Oui.
Vous devez obtenir un permis de stationnement de nuit.
Bostock Le zone d’accès hivernal restreint Rogers ouest doit être ouverte.
Permis de stationnement hivernal
Laissez-passer de parc national
Oui.
Vous devez obtenir un permis de stationnement de nuit.
Hermit Le zone d’accès hivernal restreint Rogers est doit être ouverte.
Permis de stationnement hivernal
Laissez-passer de parc national
Non
Ruisseau Loop Le zone d’accès hivernal restreint Rogers ouest doit être ouverte.
Permis de stationnement hivernal
Laissez-passer de parc national
Non
Couloir NRC Le zone d’accès hivernal restreint Rogers ouest doit être ouverte.
Permis de stationnement hivernal
Laissez-passer de parc national
Non
Arche de pierre Le zone d’accès hivernal restreint Rogers est doit être ouverte.
Permis de stationnement hivernal
Laissez-passer de parc national
Non
* Il vous suffit d’un laissez-passer de parc national pour vous garer dans les terrains de stationnement de la vallée de l’Illecillewaet et du Centre de la découverte du Col-Rogers. N’oubliez pas que, à partir de ces endroits, vous pouvez pénétrer dans des zones d’accès hivernal restreint et non restreint. Il vous incombe de connaître votre destination et de savoir si vous avez besoin d’un permis d’accès hivernal.
Sécurité routière

La Transcanadienne proprement dite ne fait pas partie des zones d’accès hivernal interdit ou restreint, mais il n’en demeure pas moins que les travaux de déneigement et de déclenchement préventif d’avalanches imposent certaines restrictions.

  • Il est interdit de s’arrêter dans des zones avalancheuses signalisées le long de la route.
  • Vous devez obtenir un permis de stationnement hivernal (qui accompagne votre permis d’accès hivernal d’une journée ou d’un an) pour pouvoir vous garer dans les aires de stationnement désignées. Reportez-vous à la section sur le stationnement ci-dessus.
  • Par mesure de sécurité, les skieurs qui circulent au bord de la route sont priés de rester du côté du banc de neige le plus éloigné de la chaussée plutôt que du côté de l’accotement.
Cartes des zones touchées par le système de délivrance de permis d’accès hivernal

Remarque : Vous pouvez déterminer les coordonnées sur les cartes en sauvegardant le fichier PDF sur votre bureau.

  • Cliquez sur Outils Analyse Outil de localisation géospatiale.
  • Sélectionnez Easting (coordonnées horizontales) et Northing (coordonnées verticales) ou la latitude et la longitude en cliquant sur Modifier Préférences Mesure [Géo] et faites votre choix à partir des menus déroulants de la case Situation géographique.
Parcours d’accès désignés pour éviter la propriété du Canadien Pacifique

La sécurité du public est la principale préoccupation de Parcs Canada. L’accès à certaines zones se fait par des parcours évitant les terrains du Canadien Pacifique. La police du Canadien Pacifique effectue des patrouilles et pourrait remorquer et saisir les véhicules garés illégalement sur la propriété de la compagnie ferroviaire. Les personnes qui pénètrent illégalement sur la propriété du Canadien Pacifique seront poursuivies.

  • Zone d’accès hivernal restreint Shaughnessy
  • Zone d’accès hivernal restreint Tupper
  • Zone d’accès hivernal restreint Ross
  • Zone d’accès hivernal non restreint Flat et zones d’accès hivernal restreint Fortitude et Smart

Voir les instructions et les cartes des parcours désignées

Guides professionnels

Tous les membres des groupes accompagnés d’un guide doivent détenir un laissez-passer de parc national et un permis d’accès hivernal d’une journée ou d’un an. Pour obtenir des trousses de demande de permis pour les groupes accompagnés d’un guide, veuillez communiquer avec le bureau de Parcs Canada à Revelstoke par courriel à pc.mrg.information.pc@canada.ca ou par téléphone au 250.837.7500.

Groupes et événements spéciaux

Groupes gardiens

Politique et règlement de Parcs Canada sur les groupes gardiens

Événements spéciaux

Si vous prévoyez tenir un atelier, un camp, un cours de formation, une course, une conférence pratique, une compétition, un festival ou un autre événement spécial dans le parc national des Glaciers, vous devez vous procurer un permis pour événement spécial. Ce permis est gratuit et facile à obtenir.

Veuillez nous écrire à pc.mrg.information.pc@canada.ca ou nous appeler au 250.837.7500 pour nous fournir le nombre de participants, le nom des guides ainsi qu’une preuve d’assurance-responsabilité.

Les guides de l’Association des guides de montagne canadiens qui enseignent des cours sur la sécurité en avalanche ou des cours de l’Association canadienne des avalanches ne sont pas tenus d’obtenir un permis pour événement spécial.

Numéros à composer en cas d’urgence

Arrière-pays

Composez le 1.877.852.3100. Indiquez aux répartiteurs que vous vous trouvez dans une situation d’urgence dans l’arrière-pays du parc national des Glaciers et que vous avez besoin d’aide. Veuillez noter que les téléphones cellulaires ne sont pas toujours fiables dans le parc.

Avant-pays

Faites le 911 pour communiquer avec la police, le service d’incendie ou le service d’ambulance.


Où puis-je skier aujourd’hui?

Carte interactive du col Rogers

Grâce à la carte interactive de l’accès à l’arrière-pays du col Rogers, vous pouvez obtenir des renseignements en temps réel sur les zones ouvertes et des coordonnées de géolocalisation GPS ainsi qu’un accès à des prévisions d’avalanche et à des caméras Web en direct.

Carte Ouvrir la carte interactive du col Rogers

Changements apportés au système de délivrance des permis d’accès hivernal

Cette année, certaines zones d’accès hivernal restreint sont combinées afin d’accroître l’exactitude de l’information sur les déclenchements préventifs d’avalanches, et de faciliter la compréhension de l’information donnée par le système. On a déterminé les zones qui sont souvent fermées en même temps pour des travaux de déclenchement préventif, puis on les a combinées. Il y a maintenant quatre zones d’accès hivernal restreint en tout : Fortitude, Rogers ouest, Rogers est et Shaughnessy. Si vous utilisiez le système de délivrance de permis d’accès hivernal avant ces changements, prenez le temps de vous familiariser avec les nouvelles zones.


Planifiez votre itinéraire de ski de randonnée

Bulletin d'avalanche

Consultez le bulletin d’avalanche le plus récent avant de partir en excursion dans l’arrière-pays.

Parcours désignés

L’accès à certaines zones se fait par des parcours évitant les terrains du Canadien Pacifique.

Conditions météorologiques et caméras Web

Visionnez les diffusions par caméra Web du parc national des Glaciers et consultez les prévisions météorologiques du jour pour Revelstoke et Golden.

Atlas du terrain hivernal

L’Atlas du terrain hivernal rassemble des renseignements visuels utiles sur le terrain à l’intention des excursionnistes de l’arrière-pays des parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers.

Carte des terrains avalancheux

Ces cartes illustrent les principales zones de dépôt et les pièges naturels de cinq secteurs très fréquentés.

Échelle d’exposition en terrain avalancheux

L’Échelle d’exposition en terrain avalancheux a été créée par Parcs Canada. Elle classe les risques d’avalanche en fonction du terrain plutôt que des conditions d’enneigement.