• 30 août

    La foudre allume un feu sur le mont Kenow, en Colombie-Britannique, près de la limite du parc.

  • 2 septembre

    Un petit point menaçant de 0,5 hectare brûle à l’intérieur de la limite ouest du parc.

  • 5 septembre

    Une alerte d’évacuation est donnée pour le parc national des Lacs-Waterton.

  • 8 septembre

    Un ordre d’évacuation est donné pour le parc national des Lacs-Waterton.

  • 9 septembre

    Du personnel de tout le pays, notamment des équipes de lutte contre les incendies de municipalités régionales, des hélicoptères, des camions d’incendie (grandes échelles), des alimenteurs d’eau et des ressources de protection des installations sont en place dans le parc.

  • 11 septembre

    Après avoir retenu le feu de Kenow à la limite ouest du parc pendant huit jours, il pénètre finalement dans le parc national des Lacs-Waterton par la vallée Cameron en fin d’après-midi. Le feu affiche un comportement extrême et traverse le parc, qu’il quitte par la limite nord-est en soirée. Toute la nuit, les pompiers travaillent sans relâche à protéger le village de Waterton et l’hôtel Prince of Wales dans le parc.

  • 12 septembre

    La suppression du feu se poursuit, car le feu reste actif.

  • 19 septembre

    Le feu est considéré comme étant contenu.

  • 20 septembre

    Le public est autorisé à entrer dans le parc après que l’ordre d’évacuation a été levé.

  • 3 octobre

    Le feu de Kenow est considéré comme étant circonscrit et fait l’objet d’une patrouille.