Le parc national des Lacs-Waterton n’a plus la même apparence. Cependant, les changements apportés par le feu de Kenow ne sont pas nouveaux dans ce paysage. Des feux irréprimés se sont abattus sur le parc national des Lacs-Waterton par le passé, et l’écosystème saura bien se rétablir. 

Même si la végétation qui s’y installera sera différente et évoluera au fil du temps, l’herbe va pousser, les arbres vont croître et la faune s’y promènera de nouveau. Déjà, l’herbe recommence à pousser, les rayons du soleil étant absorbés par la surface noircie. D’ici le printemps de 2018, les ongulés et d’autres espèces animales pourront s’alimenter des nouvelles pousses dans la région.

Nous avons déjà commencé à évaluer les effets du feu sur les infrastructures, sentiers et terrains de camping y compris, et nous avons commencé les travaux de restauration. À mesure de l’évolution des travaux de reconstruction du parc, les secteurs et les installations rouvriront, et ce, dès que les diverses situations seront sécuritaires pour le public. 

Ce processus risque de prendre un certain temps et c’est pourquoi la collaboration et la patience des gens seront grandement appréciées.  

Cette galerie vous permet de jeter un coup d’œil sur les effets qu’a eus le feu sur le paysage et les infrastructures, de même que sur la résilience de la faune.