Cette section porte sur la conception générale de la composante d’interprétation du Centre d’accueil du parc national des Lacs-Waterton au stade (de la planification) schématique.

L’interprétation expérientielle présente aux visiteurs l’essentiel du parc national des Lacs-Waterton de manière amusante incitant à la participation. La démarche de l’interprétation se trouve à encadrer les expériences. Elle définit les thèmes, la conception des expositions et le style graphique qui donneront le ton aux expositions des phases futures du travail.

Objectifs en matière d'interprétation

Ceux-ci tiennent compte des buts et des objectifs énoncés dans la cadre de la demande de propositions du projet, des réunions avec le personnel de Parcs Canada et des conversations de l’équipe interne affectée à la conception du projet.

Le nouveau Centre d’accueil du parc national des Lacs-Waterton :

  • répondra à la question : pourquoi le parc national des Lacs-Waterton est-il unique en son genre?
  • incitera les visiteurs à profiter du plein air et à découvrir ce lieu en les accueillant, en leur donnant de l’inspiration grâce à des expositions suscitant une grande admiration, en leur transmettant toute l’information nécessaire pour planifier leur séjour et en leur donnant la possibilité d’acheter des articles essentiels comme des cartes;
  • encouragera les visiteurs à se faire les responsables de nos parcs nationaux en les aidant à faire un lien personnel avec le parc national des Lacs-Waterton et avec le rôle de Parcs Canada;
  • fera en sorte que les visiteurs se sentent plus à l’aise dans le parc national et dans d’autres régions sauvages, en leur faisant connaître l’inconnu.

Approche thèmatique et structure

Les thèmes devraient répondre à la question : « Que voulez-vous que les visiteurs aient compris quand ils partent du Centre d’accueil du parc national des Lacs-Waterton? »

Un thème principal et quatre sous-thèmes ont été élaborés dans le cadre de ce projet afin que l'espace communique bien les idées principales à véhiculer aux visiteurs. Les thèmes ne sont pas des histoires ou des sujets. Ils expriment plutôt une idée ou un concept qui aide à comprendre un lieu.

They should answer the question, "What do you want visitors to understand when they leave the Waterton Lakes National Parks Visitor Centre?"

Thème principal Convergence : « un lieu de rencontre »

Le parc national des Lacs-Waterton est un lieu de convergence – où les montagnes escarpées rencontrent abruptement la prairie balayée par le vent, où des écosystèmes distincts s’entrecoupent, où plantes et animaux divers se mélangent, et où les gens se rencontrent.

Sous-thèmes
  1. Immersion dans l’esprit de Waterton
  2. Convergence = Biodiversité
  3. Protection des espèces et des espaces
  4. Pluralité des voix

À la prochaine phase du projet, Parcs Canada travaillera en collaboration avec les concepteurs et ses partenaires de la communauté pour trouver des histoires qui cadreront avec ces sous-thèmes.

Approche de la démarche de l'interprétation

Qualité et fonction de la démarche de l’interprétation

Les qualités et les fonctions de la conception découlent des résultats de deux ateliers créatifs qui ont eu lieu avec le personnel de Parcs Canada en 2016 ainsi que de documents généraux, de travaux de recherches ultérieurs et de la demande de propositions du projet.

La démarche de l’interprétation sera :

  • une source d’admiration;
  • visuellement mémorable;
  • exaltante;
  • dotée d’éléments de surprise et d'émerveillement;
  • amusante et engageante.

Ces fonctions importantes font partie de la démarche :

  • des espaces polyvalents et adaptables;
  • des transitions homogènes entre l’extérieur et l’intérieur;
  • de l’information facile à mettre à jour et à partager;
  • une structure d’art public et d'interprétation pour les images de médiaux sociaux;
  • des activités et des espaces pour les enfants, afin qu’ils puissent découvrir la nature en plein air.
Approche conceptuelle

L’approche conceptuelle de la conception des expositions consiste à faire vivre aux visiteurs des moments passant de l’admiration à l'expérience. L’expérience commence par l’entrée dans le parc qui suscite l’admiration, se transforme en intrigue lorsque les visiteurs pénètrent sur le site du Centre d’accueil, s’approfondit au fur et à mesure qu'ils acquièrent de nouvelles connaissances grâce aux expositions, et aboutit lorsque les visiteurs se rendent dans le parc pour profiter du plein air.

Admiration –> intrigue –> appréciation –> expérience

Chaque aspect de l’expérience peut être relié à une zone d’exposition :

  • Admiration = Le parc national des Lacs-Waterton : un lieu unique
  • Intrigue = L’inconnu
  • Appréciation = La préparation
  • Expérience = L’arrivée à Waterton et les souvenirs

Les zones d’exposition se greffent à des expériences-clés qui « suscitent l’admiration » à chaque endroit, synthétisent un message principal et présentent une expérience visuelle des plus formidables. Autour des expériences-clés s’insèrent de plus petites expositions qui viennent enrichir l'expérience et les messages transmis.

  1. Le parc national des Lacs-Waterton : un lieu unique (expérience en plein air au Centre d’accueil)
    Lorsque les visiteurs pénètrent sur le site, ils ont la sensation que Waterton est un lieu unique. Les expositions d’interprétation présentent ce lieu comme le faîte du continent, un lieu où les cultures, les écosystèmes et les espèces convergent pour créer quelque chose de spécial, protégé dans le parc national. À partir de cette première zone d’exposition, les visiteurs traverseront quatre autres zones, et celles-ci les inciteront à aller découvrir l’ensemble du parc en tissant des liens entre l’historique, l’importance et les histoires du parc.
  2. L’arrivée au parc national des Lacs-Waterton (bienvenue et orientation)
    À l’approche du site et du bâtiment même, les visiteurs ont de nombreuses occasions de prendre connaissance du parc rapidement et de s’y orienter. L’exposition-clé – une maquette tridimensionnelle du parc – permet aux visiteurs d'obtenir une vue d’ensemble du parc. Certains visiteurs peuvent se servir d’un kiosque libre-service pour planifier leur visite, où ils peuvent aussi ramasser des cartes et des dépliants imprimés (dans certaines des options).
  3. L’inconnu
    Puisque bien des visiteurs ne passent pas énormément de temps dans le parc, ils n'ont pas l'occasion de tout voir ou de tout faire. La zone de L'inconnu leur donne la possibilité de prendre connaissance d’événements naturels, de sons et de vues qu'ils ne verraient pas nécessairement pendant leur visite au parc national des Lacs-Waterton. Cette zone sera caractérisée par l’immersion, les expositions étant intégrées à l’architecture, du plancher jusqu’au plafond. Des sons et des présentations dynamiques transmettent les messages aux visiteurs qui se déplacent dans cet espace.
  4. La préparation
    Cette zone permet aux visiteurs d’essayer des choses et de se préparer à profiter de la nature. En s’exerçant (à grimper dans un sentier, à faire son sac à dos, à savoir comment se comporter en présence d’animaux), les visiteurs peuvent mettre leurs connaissances et leurs habiletés à l’épreuve pour déterminer ce qui va leur plaire et ce qu’ils doivent faire pour rester en sécurité. Dans la plupart des options, cette zone relève de la zone d’exposition polyvalente et elle se fait sur des supports ou des murs amovibles.
  5. Les souvenirs
    Une fois rendus là, les visiteurs connaissent l’importance de Waterton. Ils ont également une bonne idée de ce qu’il y a à faire et à voir dans le parc, et ils commencent à se sentir à l’aise et en confiance dans la nature, en plus de bien connaître leur rôle de responsable de la gérance de la terre. Le temps est maintenant venu d’y aller et d’en profiter.
Style visuel

L’apparence et l’impression visuelles de la démarche d’interprétation seront à l’image des textures et des matériaux architecturaux, en ce sens qu’ils se fusionneront à l’environnement du site de manière homogène. Ce style visuel permettra d’assurer une transition en douceur entre les expériences de l’intérieur et celles en plein air.

L’interprétation expérientielle rappellera le parc, sans toutefois le reproduire ou imiter la nature. L’objectif consiste à faire en sorte que les visiteurs aient une bonne idée du milieu de sorte qu’ils se sentent à l’aise, ce qui les incitera à profiter du plein air et à explorer la nature.

La démarche :

  • offrira des expériences qui inciteront les visiteurs à sortir pour explorer le parc;
  • comprendra des matériaux et des textures, de même que des occasions de jeu ou de repos, qui dérivent des vrais matériaux se trouvant dans le parc et le mettent en valeur;
  • utilisera de la végétation indigène dans son aménagement paysager, à l'instar des histoires écologiques;
  • évoquera la gamme dynamique de paysages du parc : tectoniques, glaciaires, d’érosion, de sources d’eau;
  • comportera des sentiers qui suivront les subtilités du terrain de construction et empruntera le rôle de diverses espèces pour naviguer dans ces endroits. Les visiteurs sentiront la présence des animaux qui auront passé par là en leur absence ou à leur insu.

Pour le style visuel, les concepteurs prennent en considération les couleurs, les formes, les matériaux, les textures, les styles d’illustration et les normes graphiques. La représentation des animaux, des objets et des concepts peut aller de très réaliste à très abstraite.

Voici un aperçu des options visuelles considérées :

Photographie
  • Noir et blanc, double ton (teinture), couleur, film
Illustrations
  • Réalistes : crayon à mine de plomb et aquarelle (coloriage transparent, délicat)
  • Dessins au trait : pouvant être « gravés » dans le bois, imprimés directement sur la pierre
  • Silhouettes : réalistes, stylisées ou un ensemble de ces techniques, pouvant comprendre des messages superposés. Le type de style serait orchestré de sorte à s’harmoniser avec l’approche sculpturale, architecturale et décorative (à l’intérieur).
Approche sculpturale
Motifs et textures
Matériaux
Palette de couleurs des graphiques

La palette comprend 19 couleurs pouvant être utilisées pour respecter les différentes normes de couleurs des produits de Parcs Canada. Notre objectif en limitant la palette de couleurs est d'assurer l'uniformité entre les produits.

Les spécifications des couleurs à utiliser sont fournies dans le cas de certains produits promotionnels. Par exemple, des annonces sur le Web expliquent la façon d'utiliser les couleurs de l'Agence et celles des programmes.

La palette de couleurs est divisée en quatre catégories :

  1. les couleurs des programmes;
  2. la couleur de l'Agence;
  3. 3 les couleurs du programme de coordination de l'image de marque;
  4. les couleurs d'accompagnement.