Entrée en vigueur : Le 1er janvier 2020

Nombreux sont ceux qui choisissent de rendre hommage à un être cher décédé en répandant ses cendres dans des lieux qui revêtent une signification particulière à leurs yeux. Nous comprenons l’attachement que bon nombre de personnes éprouvent pour nos parcs nationaux. La beauté de la nature peut nous aider à nous rappeler et à célébrer la vie des disparus.

Vous pouvez répandre les cendres funéraires d’un être cher dans le parc. Il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis, mais nous vous prions de bien vouloir respecter certaines conditions pour vivre une expérience solennelle et intime et pour assurer la protection de l’environnement du parc national.

Conditions

  • Choisissez un moment qui vous garantit une certaine intimité. L’été correspond à la haute saison, et la plupart des usagers du parc profitent du plein air pendant le jour. Le parc est plus calme en début de matinée ou en soirée. De plus, il y a moins de visiteurs en automne, en hiver et au printemps.
  • Choisissez un lieu qui ne se trouve pas directement sur un sentier et restez à au moins 30 m des aires de fréquentation diurne, des routes, des campings et des autres installations du parc.
  • Évitez les zones sensibles sur le plan culturel. Il s’agit de secteurs qui revêtent de l’importance pour les peuples autochtones ayant des liens avec le territoire du parc, par exemple l’île Spirit, située dans le lac Maligne, l’aire culturelle autochtone, située près du sixième pont du canyon Maligne, ou les arbres enrubannés.
  • Évitez les plans d’eau, à moins que vous ne répandiez de très petites quantités de cendres contenues dans de minuscules urnes commémoratives. Nos cours d’eau et nos lacs sont très sensibles, et même de faibles quantités de certains minéraux pourraient altérer le milieu aquatique. Les cendres ne devraient pas être répandues à moins de 30 m d’un plan d’eau, sauf s’il s’agit de quantités négligeables.
  • Ne laissez que les cendres et le souvenir de votre être cher. Veuillez ne déposer aucun objet à l’endroit que vous avez choisi. Les objets commémoratifs comme les fleurs, les plantes, les contenants, les cartes ou les disques d’identification ne devraient pas être laissés dans l’environnement naturel du parc.
  • Outre ces conditions, vous devez respecter l’ensemble des règlements fédéraux et provinciaux applicables au parc national Jasper.

Si vous êtes incertain de pouvoir respecter les conditions susmentionnées au lieu choisi, veuillez demander une permission écrite par courriel à l’adresse jaspersuperintendent@canada.ca. Vous devez prévoir du temps pour l’examen de votre requête par l’administration du parc. Dans votre message, précisez à quel endroit vous comptez répandre des cendres funéraires. Parcs Canada vous fournira les lignes de conduite nécessaires, et, le cas échéant, une lettre d’autorisation.

Veuillez accepter nos condoléances les plus sincères.

Alan Fehr
Directeur d’unité de gestion
parc national Jasper