N’oubliez pas : VOUS êtes responsable de votre propre sécurité.

Météo

Le climat est imprévisible en montagne.

  • Renseignez-vous sur la météo, mais soyez prêt à tout affronter. En montagne, le temps peut changer d'une minute à l'autre et d'un endroit à l'autre. En général, plus l'altitude est élevée, plus il fait froid et plus il vente.
  • Apportez des vêtements pour vous protéger contre le vent, le froid, la pluie ou la neige. Portez plusieurs épaisseurs; ajustez le tir au fur et à mesure pour éviter d'avoir trop chaud ou trop froid.
  • Utilisez des lunettes de soleil et de l'écran solaire, même lorsqu'il fait frais ou nuageux. Les rayons ultraviolets sont plus intenses en altitude. La réflection sur la neige ou la glace peut abîmer vos yeux.
Le milieu sauvage

Il existe des dangers inhérents à un milieu sauvage. Réduisez les risques en suivant ces conseils :

  • Avant de partir en randonnée renseignez-vous.
  • Informez quelqu'un de votre destination et du moment prévu de votre retour.
  • Emportez une carte.
  • Ne partez jamais sans eau, sans nourriture et sans vêtements adéquats.
  • Ne partez pas seul et ne vous séparez pas de votre groupe. Restez dans les sentiers et retournez sur vos pas si vous hésitez quant au chemin à suivre.
  • Soyez prêt à passer la nuit dans l'arrière-pays - les sauveteurs pourraient mettre du temps à vous repérer.
Chutes

Il suffit d'une pente glissante ou d'un court moment d'attention 

  • Tenez-vous loin du bord des escarpements.
  • Évitez les endroits glissants et les zones rocailleuses, près des canyons, des chutes et des ruisseaux.
  • Obéissez aux mises en garde, demeurez derrière les clôtures.
  • Sachez que les sentiers en altitude peuvent être enneigés ou verglacés jusqu'au milieu de l'été.
  • Tomber dans une crevasse peut être fatal; pour s'aventurer sur les glaciers il faut de l'expérience et un équipement adéquat.
Roches et glace
  • Une grande partie des montagnes Rocheuses consiste de roc désagrégé. Attention aux éboulements lorsque vous vous trouvez sur une forte pente.
  • La glace de glacier peut toujours s'effondrer sur les pentes abruptes ou au bord de précipices. Ne marchez pas sous les corniches de glace ou de neige.
Avalanches

Le risque d'avalanche est bien rée

Voici quelques recommandations essentielles :

  • N'arrêtez pas votre véhicule dans les zones d'avalanches indiquées.
  • Un grand nombre des sentiers de l’arrière-pays dont il est question dans ce rapport traversent des secteurs susceptibles d’être balayés par des avalanches; les personnes qui les empruntent doivent donc savoir évaluer ce risque. Ainsi ceux et celles qui désirent entreprendre une excursion de ski, de planche à neige ou de raquette ou faire de la randonnée pédestre dans l’arrière-pays en hiver doivent-ils bien connaître le type de terrain qu’ils parcourent.
  • De plus, les personnes qui se déplacent dans des endroits présentant des risques d’avalanches doivent avoir sur elles certains articles spécialisés (balise individuelle de sécurité en montagne, sonde d’avalanche et pelle). Pour bien savoir comment utiliser ce matériel, elles doivent avoir suivi une formation donnée par un utilisateur qualifié et s’être exercées suffisamment.
  • Bulletin d'avalanche
  • L’arrière-pays des parcs nationaux est une aire naturelle et présente donc de nombreux risques naturels. Les visiteurs qui s’y aventurent sont responsables des décisions qu’ils prennent et de leur propre sécurité – leur premier devoir est de bien s’informer.

Nouvelle norme de diligence pour les groupes de jeunes gens dans l'arrière-pays
Prenant effet immédiatement, une nouvelle politique a été adoptée pour les groupes se trouvant sous la surveillance d’un responsable autorisé et planifiant des déplacements dans l’arrière-pays des parcs nationaux des montagnes (Banff, Yoho, Kootenay, Jasper, Mont-Revelstoke, des Glaciers et des Lacs-Waterton). Cette politique sera en vigueur du 15 novembre au 30 avril chaque année et elle a beaucoup évolué depuis qu’elle a été présentée pour la première fois en avril 2004.

Parcs Canada a défini une nouvelle norme de diligence et les responsables autorisés chargés de la surveillance de groupes, en plus de nouvelles considérations dont ils doivent tenir compte au moment de la planification requise avant les déplacements, ont de nouvelles obligations qu’il leur faut comprendre. Parcs Canada vise ainsi à favoriser les déplacements des jeunes gens dans les parcs des montagnes, mais en des lieux qui conviennent et sous l’égide d’un leadership approprié. L’information présentée ici se veut une ressource de choix pour les groupes sous la surveillance d’un responsable autorisé qui souhaitent se déplacer dans l’arrière-pays.

Eau potable

Même si les eaux de surface du parc sont généralement propres, il peut parfois s'y trouver des bactéries ou parasites nuisibles. Buvez de l'eau traitée ou faites bouillir l'eau non traitée et filtrez-la.