Layla Neufeld 

Quel est le titre de votre poste?

Biologiste du caribou

Quand êtes-vous venue à Jasper pour la première fois?

Je suis venue au parc quand j’étais enfant, mais je suis revenue pour y travailler en 2006.

Quel a été votre parcours scolaire/professionnel?

J’ai fait mes études de premier cycle en sciences biologiques, puis j’ai décroché une maîtrise en écologie et gestion de la faune; pour mon mémoire, j’ai étudié le caribou et le loup dans le chaînon Little Smoky, dans le Centre-Ouest de l’Alberta, et j’ai passé neuf mois et demi sur le terrain.

Quelles tâches accomplissez-vous à Parcs Canada?

J’assure la surveillance d’une espèce en péril clé du parc national Jasper, le caribou des bois, et par extension de bien des espèces et projets connexes. Le rôle que je joue dans le cadre de ces projets varie, et va de tâches banales comme la planification financière et la saisie de données à la collaboration avec certains des plus grands spécialistes de la faune de l’Amérique du Nord, en passant par des moments incroyables où je suis entourée de caribous dans un pré en pleine nature. J’utilise des données spatiales, des statistiques, des modèles et des chiffres pour aider à évaluer les impacts et les solutions de rétablissement.

Que diriez-vous à une fillette de dix ans qui s’intéresse à la science?

L’univers est si fascinant, et il existe des moyens innombrables de le mesurer et de l’examiner! La curiosité peut aider à inspirer de nouvelles façons d’appliquer les sciences à des questions difficiles touchant à l’écologie. Ce n’est pas toujours facile, mais il peut être très excitant de mieux comprendre comment les écosystèmes fonctionnent et, en fin de compte, de pouvoir prendre des décisions éclairées qui tiennent compte des impacts sur les animaux sauvages.