Les Nations Unies ont fait des parcs des Rocheuses canadiennes un site du patrimoine mondial en raison, notamment, de la diversité phénoménale des espèces animales qui s'y trouvent. Le parc national Jasper protège 53 espèces de mammifères, qui dépendent d'une gamme variée d'habitats, dont certains que nous fréquentons nous aussi. Lorsque vous explorez le parc, n'oubliez pas que vous êtes en visite dans le domicile des animaux. Leur santé et leur survie dépendent des gestes que nous posons. Nous devons donc nous efforcer de limiter le plus possible l'impact que nous avons sur leur habitat.

Les parcs nationaux contribuent à protéger des paysages typiquement canadiens et des écosystèmes dont la faune dépend pour sa survie. Lorsque, par nos actions, nous diminuons le caractère sauvage d’un animal, c’est l’essence même de nos parcs nationaux qui s’en trouve compromise. Que vous comptiez vous balader en voiture, faire de la randonnée ou du vélo sur les sentiers ou simplement vous détendre en ville, prenez le temps de comprendre les précautions qui s’imposent en milieu sauvage. En adoptant un comportement responsable, vous contribuez à la survie de la faune et à votre propre sécurité!

L’observation de la faune figure parmi les expériences les plus exaltantes que vous offrent les parcs nationaux des montagnes. Il est important de traiter les animaux sauvages avec respect. En vous approchant trop, vous menacez leur survie. Les animaux qui deviennent accoutumés à la présence humaine risquent de perdre ce qui fait d’eux des créatures aussi fascinantes – leur caractère sauvage. Lisez la brochure Ils sont sauvages... c'est dans leur nature pour en apprendre davantage à ce sujet.

Pour aider Parcs Canada à conserver des populations saines d'animaux au parc national Jasper, veuillez respecter les règles suivantes :
  • Ne vous approchez jamais des animaux sauvages – demeurez à au moins 30 m (longueur de 3 autobus en file) des wapitis et à 100 m (longueur de 10 autobus en file) des ours;
  • Abstenez-vous de nourrir les animaux; cette pratique est illégale dans les parcs nationaux, et elle entraîne une dépendance chez les animaux;
  • Demeurez dans votre véhicule lorsque vous observez la faune depuis la route (servez-vous d'un téléobjectif pour faire la « photo parfaite »), puis reprenez la route immédiatement après;
  • Gardez votre emplacement de camping propre en rangeant tous les objets attrayants à l'intérieur de votre véhicule. Les glacières ne sont pas à l'épreuve des ours. Même l'eau de vaisselle et la nourriture pour chiens peuvent attirer des animaux sauvages;
  • Restez sur les sentiers désignés; les animaux empruntent souvent les sentiers non officiels.
Observation sécuritaire