Le lac Maligne est le plus grand lac naturel des Rocheuses canadiennes. Entouré par des montagnes aux sommets couverts de neige et de glace, ce lac d'une longueur de 22 km s'étend depuis la très sereine île Spirit jusqu'aux canaux des eaux de fonte du glacier Coronet. Une forêt clairsemée de pins tordus et d'épinettes, refuge de l'orignal, du caribou, de l'arlequin plongeur et de bien d'autres espèces d'animaux sauvages, entoure les visiteurs sur la rive nord du lac. Les sentiers de randonnée et les pistes de ski de fond sont abondants; c'est pourquoi les visites y sont très populaires en toute saison.

Le lac Maligne avait été nommé à l'origine « Chaba Imne » (lac Beaver) par les Autochtones qui vivaient à Jasper.
En 1907, Mary Schaeffer, riche Quaker originaire de Philadelphie, apprit l'existence de ce lac mystérieux. À l'aide d'une carte obtenue auprès de Samson Beaver, Mary explora la vallée et le lac et relata plus tard ses aventures, contribuant à faire de la région une destination touristique prisée au cours des années qui suivirent.

L'une des photos les plus connues des Rocheuses canadiennes est l'image de l'île Spirit située au milieu du lac Maligne. Cette île se trouve à 14 km en direction amont du lac, et il n'existe ni route ni sentier d'accès. Des excursions en bateau ou en embarcation privée non motorisée sont les seuls moyens de l'atteindre.

La vallée de la Maligne offre des expériences uniques dans l’arrière-pays aussi bien aux pagayeurs qu’aux randonneurs. Pagayez jusqu’à l’un des trois campings qui se trouvent sur les berges du très célèbre lac Maligne, qui fait 22 km de longueur, ou randonnez dans un décor d’une beauté exceptionnelle à travers une étroite vallée de montagne jusqu’au lac Jacques, ou encore rejoignez la limite forestière pour parcourir les crêtes magnifiques du sentier Skyline. Quoi qu’il en soit, une expérience captivante vous attend!

Fermetures saisonnières pour la conservation du caribou

Du 1er novembre au 28 février inclusivement, Parcs Canada interdit l’accès à l’habitat hivernal des hardes de caribous de la Maligne et de la Brazeau. Ce secteur englobe la zone subalpine et alpine du chaînon Maligne à partir du mont Signal (en allant vers le sud), à l’est de la route 93 et à l’ouest de la rivière Maligne, les pentes situées à l’ouest de la route 93, entre la source Bubbling et l’auberge Beauty Creek Hostel, le sentier du Ruisseau-Poboktan et la boucle Brazeau. Détails