Pour la plupart des visiteurs, l’observation d’animaux sauvages fait partie des moments forts de leur séjour dans le parc. Pour garantir des expériences d’observation sécuritaires à tous et à toutes, les gardiens de la faune du parc national Jasper patrouillent sur les routes à la recherche d’« embouteillages causés par la faune ».

Qu’est-ce qu’un embouteillage causé par la faune?

Les embouteillages causés par la faune sont des bouchons de circulation créés par des animaux qui se trouvent sur la chaussée ou près de la route et par les automobilistes qui s’arrêtent pour les observer.

Qu’est-ce qu’un gardien de la faune?

Les gardiens de la faune sont des interprètes du parc qui ont reçu une formation spécialisée afin de patrouiller sur les routes à la recherche d’embouteillages causés par la faune. Ils gèrent ces embouteillages de façon que l’observation de la faune soit sûre et convenable, tant pour la faune que pour les visiteurs.

Les gardiens évaluent d’abord la situation et, si l’animal se trouve trop près de la chaussée, ils s’assurent que les observateurs demeurent en sécurité à l’intérieur de leur véhicule. Cette pratique permet de diminuer les risques d’accident de la route et d’empêcher que le grand nombre de visiteurs effrayent les animaux. Ils voient à ce que la situation soit sécuritaire pour tous et que les animaux ne subissent pas un stress inutile.

Où peut-on voir les équipes de gardiens de la faune?

Wildlife  guardians
Guettez leur fourgonnette blanche munie d’autocollants d’animaux sauvages.

De la fin de mai à la fin d’août, une équipe des gardiens de la faune effectuera des patrouilles journalières dans la vallée de la Maligne. À compter du mois de juin, une deuxième équipe patrouillera dans la vallée de l’Athabasca et les environs du lotissement urbain cinq jours par semaine.

Lorsqu’ils ne sont pas en train de gérer les embouteillages, les gardiens de la faune exposent des objets liés aux animaux sauvages et répondent à vos questions aux principales aires de fréquentation diurne, y compris celles des chutes Athabasca, du lac Pyramid, du lac Maligne, du lac Medicine et du canyon Maligne.

De nombreux embouteillages causés par la faune ne profitent pas de la présence des gardiens de la faune. Si vous vous retrouvez dans un de ces bouchons, veuillez suivre les consignes suivantes :

Si vous voyez un ours au bord de la route

  • Envisagez de ne pas vous arrêter.
  • Les ours doivent pouvoir chercher de la nourriture sans se faire déranger afin d’engraisser suffisamment pour survivre à l’hiver.
  • En décidant de passer votre chemin, vous donnez aux ours l’espace dont ils ont besoin pour vivre dans l’environnement complexe qui les entoure.

Si vous vous arrêtez

  • Rangez votre voiture à un endroit sûr.
  • Allumez vos feux de détresse pour prévenir les autres conducteurs.
  • Observez et photographiez l’ours sans quitter la sécurité de votre voiture.
  • Restez à une distance respectueuse de l’ours.
  • Observez l’ours quelques instants, prenez rapidement une photo et poursuivez votre route!
  • En cas d’embouteillage, passez votre chemin. La situation est dangereuse pour les humains et pour les animaux.

Faits saillants

  • Le programme des gardiens de la faune en est à sa huitième année dans le parc national Jasper.
  • L’équipe est composée de sept gardiens.
  • Depuis 2010, les gardiens de la faune ont géré près de 1 500 embouteillages causés par la faune et y ont eu plus de 92 275 discussions éducatives avec les visiteurs.