Donnez de l’espace aux animaux sauvages et restez dans votre véhicule.

Il existe toute une panoplie d’excellentes raisons de ne pas sortir de voiture pour prendre des photos de la faune. En voici quelques-unes :

  • Les animaux apprennent qu’ils peuvent s’approcher des humains pour obtenir de la nourriture. Ils sont alors plus susceptibles de faire des incursions dans un camping, un centre de villégiature ou un lotissement urbain, ce qui donne lieu à des conflits avec les humains.
  • Les animaux perdent leur crainte des humains. Ainsi, l’ours que vous rencontrez au bord de la route est moins susceptible de s’enfuir en courant lorsque vous le revoyez sur un sentier.
  • Ce sont des animaux sauvages. Leur comportement est imprévisible, et ils pourraient vous infliger des blessures si vous envahissez leur espace.
  • Vous vous exposez à de graves dangers sur la route. Il n’est pas sécuritaire de se tenir au bord de la chaussée tout en concentrant son attention ailleurs. Ne traversez jamais une route passante!
  • Il est illégal de harceler la faune. Nous surveillons activement les embouteillages causés par les ours, et nous n’hésitons pas à intervenir. Les accusations portées en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada mènent obligatoirement à une comparution en cour, et les amendes peuvent atteindre 25 000 $.

Vous remarquerez des sites d’observation de la faune sauvage un peu partout dans les paysages variés de Jasper. Alors, gardez l’œil bien ouvert, vous pourriez repérer l’une des 69 espèces de mammifères qui vivent dans le parc; toutefois, il faut se tenir à une distance sûre.

Les animaux sauvages peuvent être aperçus à l’année dans le parc. Les observations d’ours sont régulières dans les vallées au printemps; les mouflons et les wapitis sont plus visibles pendant la saison de l’accouplement, en automne.

Repérez des wapitis, des grizzlis avec leurs bosses imposantes ou des ours noirs au museau droit de couleur brun roux autour des lotissements urbains. Il y a aussi des orignaux et deux espèces de cerfs. Observez des mouflons d’Amérique, des loups, des coyotes ainsi que des chèvres de montagne et avec chance peut-être même un caribou des forêts.

Veuillez respecter les règles suivantes pour aider Parcs Canada à conserver des populations saines d’animaux dans le parc national Jasper :

  • Restez dans votre véhicule
  • Ne vous approchez jamais des animaux sauvages – demeurez à au moins 30 m (longueur de 3 autobus en file) des wapitis et à 100 m (longueur de 10 autobus en file) des ours;
  • Abstenez-vous de nourrir les animaux; cette pratique est illégale dans les parcs nationaux et elle nuit plus aux animaux qu’elle ne les aide (« un ours nourri est un ours mort »).

Alors, pensez à la sécurité d’abord! Voici dix conseils pour respecter la faune et être en sécurité