Du 1er avril 2022 au 31 mars 2023

Loi sur les parcs nationaux du Canada : Règlement général sur la pêche

Il est interdit :

  • de pêcher sans avoir en sa possession immédiate un permis de pêche de parc national
  • de pêcher à l’aide des articles suivants ou de les avoir en possession à 100 m d'un cours d’eau d'un parc : 
    • appâts naturels ou attractifs chimiques
    • articles de pêche en plomb (lests, turluttes, leurres ou mouches) de moins de 50 grammes
    • leurres équipés de plus de deux hameçons multiples
    • ligne de pêche pouvant capturer plus d’un poisson à la fois
    • poissons ou parties de poissons morts ou vivants utilisés comme appât
  • de pêcher par une méthode autre que la pêche à la ligne
  • de pêcher avec plus d’une ligne à la fois
  • de pêcher dans des eaux où la pêche est interdite
  • de pêcher avec une ligne comptant plus d'une mouche artificielle
  • de laisser une ligne de pêche sans surveillance
  • de pêcher pendant la période commençant deux heures après le coucher du soleil et finissant une heure avant le lever du soleil
  • de vendre, d’échanger ou de troquer des poissons capturés
  • de déposer des poissons ou des oeufs de poissons dans les eaux d’un parc ou de les transférer d’un plan d'eau à l’autre
  • de déverser de la nourriture pour poissons dans les eaux d’un parc
  • de harceler des poissons en leur lançant des objets ou en limitant leurs mouvements

Dans les eaux d'un parc où la possession est autorisée (voir Limites de prises et de possession), il est interdit :

  • d’avoir en sa possession plus de deux poissons de sport à la fois
  • de continuer à pêcher au cours d’une journée après avoir pris et gardé le nombre de prises autorisé et avoir atteint la limite de possession quotidienne
  • de laisser des prises s’abîmer ou se gaspiller

Limites de prises et de possession

Comment identifier vos prises

Nous avons besoin de votre aide pour prévenir la propagation d’espèces envahissantes

Nettoyez, videz et séchez votre embarcation avant votre arrivée dans le parc national Jasper.

Nettoyez
Nettoyez et inspectez votre embarcation et votre matériel. Passez la main sur les surfaces pour repérer les très petites bosses qui pourraient être de jeunes moules fixées à vos objets. Retirez la boue, le sable et les débris de végétation avant de quitter la rive. Rincez et frottez ou lavez à la pression. Utilisez de l’eau chaude, si possible.
Videz
Videz l’eau sur la terre ferme avant de quitter le plan d’eau. Retournez votre embarcation ou penchez-la pour en éliminer l’eau, ouvrez les compartiments et retirez les sièges, si nécessaire.
Séchez
Faites sécher complètement votre embarcation et votre matériel après chaque sortie et donnez le temps à toutes les parties de sécher. Laissez les compartiments ouverts et épongez l’eau stagnante.



Espèces envahissantes préoccupantes

Tournis des truites

Le tournis peut causer des malformations squelettiques dans le corps ou la tête des poissons infectés, tandis que leur queue peut devenir plus foncée ou noire. La maladie peut se propager à d’autres plans d’eau par des spores présents dans la boue. La maladie ne présente aucun danger pour la santé humaine ou pour les mammifères, mais peut causer des répercussions considérables sur certaines populations de poissons.

Moules envahissantes

Les moules quagga et les moules zébrées sont petites, en forme d’éventail et d’une couleur allant du brun foncé au blanc. Quelques moules seulement peuvent produire des millions d’oeufs.

Elles sont très effi caces pour extraire les nutriments de l’eau et ne laissent aucune nourriture aux espèces indigènes. Les colonies de moules à grande densité peuvent boucher les tuyaux d’eau et rendre le littoral inutilisable en raison de leurs coquilles coupantes et de l’odeur qu’elles dégagent.

Algue Didymo

L’algue didymo est une algue d’eau douce qui a l’apparence de papier hygiénique mouillé et qui ressemble au toucher à de la ouate mouillée. Elle s’attache aux pierres des ruisseaux et peut former un tapis beige ou brun qui recouvre entièrement le fond du ruisseau, étouffant ainsi des habitats importants pour les poissons et les plantes.

Les cuissardes à semelles de feutre (interdites dans les parcs nationaux des montagnes) et l’équipement qui entre en contact avec l’eau sont un moyen courant de propager le didymo. Assurez-vous de bien nettoyer et vider votre équipement, et laissez-le sécher au moins 48 heures avant de le réutiliser.

Le myriophylle en épi

Le myriophylle en épi est une plante aquatique submergée vivace d’Eurasie et d’Afrique du Nord. Elle n’est pas présente en Alberta à l’heure actuelle, mais de nouvelles colonies peuvent naître à partir d’une seule tige, graine ou feuille. Le myriophylle en épi forme d’épaisses couches qui font de l’ombre aux plantes indigènes et réduisent les niveaux d’oxygène à mesure qu’elles se décomposent.

Signalez les espèces aquatiques envahissantes et les poissons atteints du tournis des truites :
403-762-1470 ou 1-855-336-2628

Permis de pêche

Pour pêcher à la ligne dans les parcs nationaux du Canada, vous devez acheter un permis de pêche de parc national. Les permis de pêche provinciaux ne sont pas valides.

Les jeunes de moins de 16 ans n’ont pas besoin de permis s’ils sont accompagnés d’un titulaire de permis âgé de 16 et plus. Leurs prises seront alors ajoutées à celles du titulaire. Toutes les personnes qui pêchent dans les parcs nationaux doivent détenir un laissez-passer de parc national valide.

Tarification complète.

Saisons de pêche, eaux interdites à la pêche et restrictions spéciales
Saisons de pêche - Rivières et ruisseaux
Toute l'année La rivière Sunwapta.
Du 1er avril au 5 septembre et du 1er novembre au 31 mars Les rivières Fiddle, Maligne (en aval du canyon Maligne), Miette, Rocky, Snake Indian et Snaring.
Du 30 juillet au 2 octobre Pêche à la mouche seulement : La rivière Maligne à partir d’un point situé à 420 m en aval du pont de la décharge du lac Maligne jusqu’au lac Medicine, y compris la partie du lac Medicine qui se trouve dans un rayon de 180 m d’un point situé au milieu de la rivière Maligne à l’endroit où elle se jette dans le lac Medicine. Seules les mouches artificielles sont autorisées.
Du 1er juillet au 5 septembre Tous les autres cours d’eau, sauf ceux qui sont interdits à la pêche.
Saisons de pêche - Rivière Athabasca

Nota : Pour les besoins de la gestion de la pêche, la rivière Athabasca a été divisée en trois zones distinctes.

Toute l'année Zone 1 : Zone située en amont des chutes Athabasca.
Du 1er avril au 5 septembre et du 1er novembre au 31 mars Zone 2 : Zone située entre le pont 12 Mile (km 22, route 16 Est) et les chutes Athabasca.
Du 1er juin au 5 septembre et du 1er novembre au 31 mars Zone 3 : Zone située entre le pont 12 Mile (km 22, route 16 Est) et la limite est du parc, y compris tous les chenaux latéraux, les étangs Pocahontas et les autres terres humides adjacentes.
Saisons de pêche - Lacs
Du 21 mai au 5 septembre Les lacs Annette, Beaver, Dragon, Long, Lorraine, Moab, Mona, No Name (route 93 Sud, km 48), Pyramid, de même que les troisième, quatrième et cinquième lacs de la vallée des Cinq Lacs.
Du 21 mai au 2 octobre Les lacs Maligne, Talbot et Edna.
Du 1er juillet au 31 octobre Pêche à la mouche seulement : Le lac Medicine. Seules les mouches artificielles sont autorisées.
Du 1er juillet au 31 octobre Tous les autres lacs sauf ceux qui sont interdits à la pêche.
Eaux interdites à la pêche
  • La décharge du lac Maligne (c’est-à-dire la partie de la rivière Maligne qui s’étend de la partie du lac Maligne située dans un rayon de 100 m d’un point situé au milieu de la rivière Maligne à l’endroit où elle se jette dans le lac Maligne, jusqu’à un point situé à 420 m en aval du pont de la décharge du lac Maligne). 
  • Le lac Jacques et la décharge du lac Jacques entre le lac Jacques et la rivière Rocky. 
  • Le lac Mile 9 (km 15), route 16 Est. 
  • Tous les ruisseaux qui se jettent dans le lac Amethyst. 
  • La partie du lac Amethyst située à l’intérieur d’un rayon de 180 m d’un point situé au milieu de la décharge qui se trouve à l’extrémité sud-est du lac Amethyst. 
  • La partie de la rivière Astoria située entre le lac Amethyst et un point situé à 400 m en aval du lac Amethyst. 
  • Le lac Osprey. 
  • La décharge du lac Moab à son point de confluence avec la rivière Whirlpool, y compris la partie du lac Moab qui s’étend dans un rayon de 180 m d’un point situé au milieu de la décharge à l’endroit où elle quitte le lac Moab. 
  • La décharge du lac Beaver jusqu’à son intersection avec la route du Lac-Maligne.
Définitions
Affluent
Tout cours d’eau qui se jette dans un autre, y compris un affluent se jetant dans un autre affluent, à l’exception toutefois des lacs (à moins d’avis contraire).
Interdiction d’appâts naturels
Les pêcheurs ne peuvent employer que les leurres en plume, en fibre, en caoutchouc, en bois, en métal ou en plastique. Les matériaux comestibles (produits d’origine végétale ou animale) et les leurres odorants ou chimiques sont interdits.
Mouche artificielle
Hameçon simple ou double monté sur une hampe et couvert de soie, de fil métallique lamé, de bois, de fourrure, de plume ou d’autre matériau (le plomb est interdit), ou d’un agencement de ces matériaux, sans dispositif tournant attaché à l’hameçon ou à la ligne.
Pêche à la ligne
Pêche avec un hameçon et une ligne tenus dans la main ou avec un hameçon, une ligne et une canne tenus dans la main. La pêche à la ligne ne désigne pas la pêche avec une ligne fixe.
Tributaire
Tout cours d’eau qui se jette dans un autre, y compris un tributaire se jetant dans un autre tributaire, à l’exception toutefois des lacs (à moins d’avis contraire).
Truite
Aux fins du présent sommaire, le mot « truite » comprend également les espèces d’ombles.

Protection de la faune

Signalez toute activité suspecte. 1-877-852-3100.