Il peut être exaltant d’explorer le cadre pittoresque d’un parc national dans tout son isolement, mais cette exploration n’est pas sans risque. Préparez-vous à votre aventure dans un parc : emportez les objets essentiels, confiez un plan de route à un adulte de confiance, familiarisez-vous avec l’équipement et soyez prêt à affronter diverses conditions météorologiques.

Peu importe l’activité prévue, vous devez détenir un laissez-passer du parc national. Les droits d’entrée et les droits d’utilisation servent à financer les installations et les services dont profitent les visiteurs. Vous pouvez vous procurer un laissez-passer sur place, aux postes d’entrée et aux centres d’accueil de Parcs Canada, ainsi qu’ en ligne.

Un couple discute joyeusement sur la terrasse de leur oTENTik.

Camping

La sécurité, c’est l’affaire de tous. Adoptez des pratiques de camping et de pique-nique sécuritaire, respectez les règlements des terrains de camping et des parcs nationaux, notamment celui de garder vos animaux de compagnie en laisse, et rangez les aliments et les déchets en lieu sûr en tout temps. Suivez les règles ci-dessous pour vous assurer de vivre une expérience de camping en toute sécurité.

Gardez votre emplacement de camping propre en tout temps.

Rangez les aliments, les déchets et les articles odorants dans un véhicule ou dans un contenant à l’épreuve des ours lorsque vous ne les utilisez pas.

Ne cuisinez pas dans une tente ou à proximité de celle-ci. Les odeurs persistantes peuvent attirer les animaux sauvages.

Les articles odorants que vous n’utilisez pas doivent être rangés dans un endroit sûr, comme dans un véhicule lorsque vous campez au terrain du Lac-Astotin ou dans les casiers à provisions à l’épreuve des ours désignés lorsque vous campez au terrain de l’arrière-pays du Lac-Oster.

Sécurité relative aux feux de camp.

Ne faites un feu que dans les foyers désignés et vérifiez les conditions locales relatives aux risques d’incendie avant de partir.

Ne laissez jamais un feu de camp sans surveillance et assurez-vous qu’il est complètement éteint avant de quitter votre emplacement ou d’aller vous coucher. Mouillez les cendres, brassez-les et remouillez-les jusqu’à ce qu’elles soient froides au toucher.

À propos du camping dans l’arrière-pays.

Il n’y a pas d’eau potable au terrain de camping de l’arrière-pays du Lac-Oster. Les visiteurs doivent apporter l’eau qu’ils consommeront et utiliseront pour le lavage.

L’aire de camping est accessible par randonnée seulement. Soyez prêt à toute éventualité et soyez autosuffisant; la couverture cellulaire varie dans le parc national Elk Island et pourrait ne pas être accessible dans tous les secteurs.

Prenez garde aux bisons. Ils se promènent librement dans le parc et visitent fréquemment ce secteur. Renseignez-vous sur ce qu’il faut faire en cas de rencontre avec un bison.

Remettez un plan de route à un adulte de confiance et n’emportez que les objets essentiels.

Renseignez-vous sur la sécurité, les règlements et l’étiquette en camping propres au terrain de camping de l’arrière-pays du Lac-Oster.

Consultez les bulletins importants pour savoir quelles sont les restrictions et les fermetures de secteur en vigueur et pour lire les avis de sécurité.

Une visiteuse reste dans son véhicule pour prendre un bison en photo.

Conduite

Apercevoir un troupeau de bisons près de la route est une expérience typique du parc national Elk Island. Suivez les conseils ci-dessous pour vivre une aventure amusante en toute sécurité sur la route.

Planifiez

Vérifiez les prévisions météorologiques pour le parc national Elk Island et l’état des routes (Alberta 511 - disponible en anglais seulement) avant de partir.

Arrivez paré à toute éventualité; assurez-vous que votre réservoir d’essence est plein et que vous avez les fournitures d’urgence nécessaires. Il n’y a pas de station-service dans le parc national Elk Island.

Respectez les limites de vitesse affichées.

Respectez les limites de vitesse : 60 km/h sur la promenade Elk Island (la route principale du parc), 40 km/h sur les routes secondaires et 20 km/h dans l’aire récréative du lac Astotin.

Ralentissez et soyez attentif à ce qui vous entoure.

Observez la faune en toute sécurité

Lorsque vous passez près d’animaux sauvages, restez dans votre véhicule. Observez-les quelques instants, prenez rapidement une photo et reprenez la route pour permettre aux autres visiteurs de profiter du parc.

Arrêtez-vous dans les zones d’observation désignées. Activez vos feux d’avertissement pour indiquer aux autres conducteurs de ralentir.

Ne vous approchez pas des animaux sauvages et ne les attirez pas. Les animaux sont sauvages… c’est dans leur nature. Il est illégal de nourrir, d’attirer ou de déranger un animal sauvage dans un parc national.

Signalez tout animal blessé (plaies ouvertes) ou mort que vous voyez près de la route au Service de répartition de Parcs Canada (1-877-852-3100) dès que possible. Indiquez au personnel où se trouve exactement l’animal, le type d’animal et sa couleur, s’il s’agissait d’un jeune et si l’animal avait un identificateur quelconque, comme un collier ou une étiquette d’oreille.

Soyez vigilant

Faites attention à la faune. Les animaux sauvages qui s’habituent à la présence des humains ou qui sont à l’aise dans certains endroits, comme le bord des routes, sont plus susceptibles d’être frappés par un véhicule. Les bisons sont particulièrement difficiles à voir la nuit et s’attardent souvent sur les routes.

Soyez vigilant à de la présence d’animaux sur les routes, particulièrement à l’aube et au crépuscule, lorsque les animaux sont les plus actifs et la faible lumière les rend difficiles à voir. Les gros mammifères qui sont de couleur brun foncé, comme les bisons et les wapitis, peuvent se fondre dans le paysage lorsque la lumière du jour est faible.

Faites particulièrement attention si vous conduisez la nuit, les animaux étant souvent difficiles à voir, même lorsque les phares sont allumés.

Faites attention aux cyclistes, aux coureurs et aux amateurs de ski à roulettes. Ils peuvent aussi être difficiles à voir, surtout à l’aube et au crépuscule.

Lorsque le temps est mauvais, ralentissez ou arrêtez-vous à un endroit sécuritaire et attendez que les conditions s’améliorent.

Un couple se promène avec ses chiens en laisse dans un sentier enneigé.

Randonnée

Le parc national Elk Island offre aux visiteurs 11 sentiers de randonnée de différentes distances et de niveaux de difficulté variés. Que vous fassiez une petite balade ou que vous partiez toute la journée, soyez prêt à faire face aux imprévus. Lorsque vous vous préparez à partir en randonnée, vérifiez les prévisions météorologiques et le rapport sur l’état des sentiers, emportez les objets essentiels et remettez un plan de route à un adulte de confiance. Suivez les conseils ci-dessous pour que votre visite se déroule en toute sécurité.

Restez sur le sentier.

Ne quittez pas le sentier; il est facile de se perdre dans les zones de sables mouvants cachées et les milieux marécageux du parc. En demeurant sur le sentier, vous facilitez l’accès de l’équipe de recherche et sauvetage, le cas échéant.

Soyez vigilant.

Ne portez pas d’écouteurs quand vous faites de la randonnée, du vélo ou d’autres activités. En utilisant vos écouteurs pour écouter de la musique, vous perdez l’un des cinq sens requis pour rester en sécurité dans la nature.

Faites du bruit pour avertir les animaux qu’il y a quelqu’un dans le sentier. Lorsque vous marchez avec un ami ou en groupe, signalez votre présence aux animaux en faisant du bruit. Un animal surpris peut réagir agressivement pour se défendre ou pour protéger son petit ou sa nourriture.

Gare aux bisons! Tenez-vous à une distance d’au moins 100 mètres des bisons et ne tentez jamais de les chasser ou de leur faire peur.

La méthode du pouce – une distance de 100 mètres, à quoi ça ressemble?

Tenez votre bras devant vous, faites un poing et soulevez le pouce. Couvrez le bison (qui se tient de côté) avec votre pouce. Si le bison est complètement couvert, vous vous trouvez à une distance sécuritaire d’environ 100 mètres. Si votre pouce ne couvre pas le bison, reculez lentement.

Ne prenez que des photos.

Profitez des sentiers! Laissez les roches, les fossiles, les cornes, les bois de cervidés, les fleurs sauvages, les nids et tout autre objet naturel ou historique là où vous les avez trouvés afin que ceux qui vous suivront puissent en profiter. Il est illégal d’enlever, de défigurer, d’endommager ou de détruire des ressources naturelles ou culturelles qui se trouvent dans les parcs nationaux du Canada.

Partagez le sentier.

Les sentiers sont accessibles aux randonneurs, aux coureurs, aux adeptes du vélo de montagne, aux cavaliers et aux animaux sauvages. Respectez les autres usagers et cédez le passage afin d’assurer la sécurité de tous.

Soyez particulièrement prudent si vous faites du vélo. Les cyclistes peuvent facilement et rapidement surprendre les animaux sauvages.

Tenez vos animaux de compagnie en laisse et conservez-en la maîtrise en tout temps.

Les animaux de compagnie sont une source de stress pour la faune. Tout comme les loups et les coyotes, les chiens peuvent être perçus comme une menace.

Pour la sécurité de vos animaux de compagnie et celle de la faune, tenez-les en laisse et conservez-en la maîtrise en tout temps.

Éliminez adéquatement vos excréments.

Servez-vous des toilettes sèches fournies. S’il n’y en a pas, choisissez un coin à l’écart des sentiers et des campings, à au moins 70 m de toute source d’eau. Creusez un trou de 12 à 16 cm de profondeur de manière à accéder à la couche de sol biologiquement active (de couleur foncée). Évitez de tasser la terre lorsque vous comblez le trou.

Les couches ne sont pas biodégradables. Remportez les couches souillées et jetez-les dans les poubelles installées aux départs des sentiers.

Rapportez tous vos déchets.

Rapportez tout ce que vous emportez. Remportez vos déchets et jetez-les dans les poubelles installées aux départs des sentiers. Ne jetez pas vos déchets dans les toilettes sèches. Il est illégal de laisser traîner des ordures, qui peuvent être dangereuses pour la faune.

Vous trouverez d’autres conseils sur la sécurité sur les sites suivants:

Urgences :

  • Appelez le Service de répartition de Parcs Canada au 1-877-852-3100 pour signaler tout incident lié à la faune, du chahut dans un terrain de camping, un feu de forêt ou des activités de braconnage ou encore pour obtenir des services de recherche et sauvetage. Les délais d’intervention peuvent varier.
  • En cas d’urgence, composez le 911
  • Il y a des hôpitaux à Lamont et à Fort Saskatchewan
Autres liens

Il est illégal de nourrir, d’attirer ou de déranger un animal sauvage dans un parc national. Les contrevenants s’exposent à des poursuites en justice, à une comparution en cour et à des amendes pouvant aller jusqu’à 25 000 $. Pour signaler une infraction, appelez le Service de répartition de Parcs Canada au 1-877-852-3100.