L’une des plus grandes réussites de Parcs Canada est sans doute d’avoir sauvé les bisons de la quasi-disparition et d’avoir ainsi assuré leur survie au Canada. Aujourd’hui, le parc national Elk Island demeure un acteur important de la conservation du bison au Canada, et les bisons du parc, qui sont exempts de maladies, continuent de grossir les populations de bisons des prairies et de bisons des bois en l’Amérique du Nord.

Le bison est le plus gros mammifère terrestre d’Amérique du Nord. Des millions de ces bêtes ont déjà parcouru le continent, de l’Alaska jusqu’au Mexique. Ce fut une ressource extraordinaire pour les Premières Nations qui vivaient dans les plaines. Toutefois, en l’espace d’une vie humaine seulement, la chasse a réduit la population de dizaines de millions de bisons en Amérique du Nord à quelques milliers de bêtes dispersées sur le continent.

Alors que tout espoir semblait perdu pour le bison, quelques personnes ont prévenu la disparition de l’espèce. Le gouvernement du Canada a acheté l’une des dernières hardes de bison et, de 1907 à 1912, a expédié plus de 700 bisons sauvages par train jusqu’au parc national Elk Island, faisant de celui-ci un refuge pour l’animal depuis une centaine d’années.


Histoire nationale du bison au Canada
Histoire de la conservation du bison au Canada
Déplacements du bison
Des bisons du parc Elk Island ont été envoyés partout dans le monde!
Gestion du bison à Elk Island
Pratiques actuelles de gestion du bison au parc national Elk Island
Écologie du bison
Le bison est une espèce clé qui a des effets sur tout l’écosystème
Foire aux questions sur le bison
Foire aux questions sur le bison du parc Elk Island
Galerie multimedia
Vidéos et photos du bison du parc national Elk Island