L’intégrité des écosystèmes dans les lieux gérés par Parcs Canada doit être maintenue en interférant le moins possible avec les processus naturels. Toutefois, une gestion active peut être nécessaire lorsque la structure ou la fonction naturelle d’un écosystème a été profondément modifiée et qu’une intervention est nécessaire pour restaurer ou préserver l’intégrité écologique. La gestion active dans les lieux gérés par Parcs Canada peut comprendre une vaste gamme d’activités : restreindre certaines activités pour protéger les écosystèmes sensibles, restaurer les corridors fauniques, réintroduire des espèces en péril, éliminer des espèces envahissantes, effectuer des brûlages dirigés et gérer les populations d’espèces sauvages surabondantes.

Dans le parc national Elk Island, l’accent est mis sur quatre activités principales de gestion active, soit la gestion de la faune, la gestion de la végétation, la gestion du feu et la remise en état des secteurs perturbés. La surveillance écologique permet de relever les facteurs qui menacent la santé des écosystèmes des parcs et d’orienter la planification des projets de gestion active pour en assurer la réussite.