Après cinq années de travail acharné pour préserver l’une des espèces de poissons indigènes du parc national Banff, le dernier lot de truites fardées du versant de l’ouest a été transporté par hélicoptère du lac Sawback au lac Rainbow. L’équipe responsable du projet – des employés de Parcs Canada, des bénévoles et des entrepreneurs – n’a pu retenir ses acclamations au moment où l’hélicoptère a soulevé de l’eau sa précieuse cargaison à l’été 2015. C’était la dernière étape d’un projet de conservation visant à rétablir des populations de truites fardées dans une partie du bassin hydrographique de la haute Cascade, dans le parc national Banff.

La truite fardée du versant de l’ouest est une espèce menacée, et le parc national Banff en abrite certaines des dernières populations génétiquement pures. Autrefois disséminée un peu partout dans le Nord-Ouest du Pacifique, notamment au Montana, en Oregon, en Colombie-Britannique et en Alberta, l’espèce est aujourd’hui absente de plus de 90 % de son aire de répartition historique. Dans le parc national Banff, la principale menace à sa survie est le croisement avec la truite arc-en-ciel, une espèce non indigène, qui produit une espèce hybride. La truite arc-en-ciel a été introduite dans le parc il y a de nombreuses années, notamment dans lac Rainbow, qui fait partie du bassin hydrographique de la haute Cascade, à une époque où l’on avait recours à l’ensemencement afin d’améliorer les possibilités de pêche sportive pour les visiteurs.

Que fait Parcs Canada pour aider?

Pour rétablir une population génétiquement pure de truites fardées du versant de l’ouest dans le bassin hydrographique de la haute Cascade, il fallait d’abord en enlever les truites arc-en-ciel et les truites hybrides. En 2011, Parcs Canada a entrepris ce processus en retirant toutes les truites arc-en-ciel facilement identifiables du lac Rainbow, du ruisseau Rainbow et du ruisseau Sawback. Les poissons restants dans les ruisseaux ont été marqués, et des analyses génétiques ont permis d’identifier les truites fardées pures. Les truites arc-en-ciel et les poissons hybrides ont été enlevés, de manière à ce qu’il ne reste que des spécimens purs de truite fardée du versant de l’ouest.

Une fois cette étape franchie, Parcs Canada a capturé cent truites fardées dans le lac Sawback en 2015 sur une période de deux jours et les a expédiées par hélicoptère jusqu’à un bassin d’eau voisin, le lac Rainbow, dans l’espoir qu’elles se déplacent peu à peu vers l’aval pour peupler le ruisseau Sawback et la haute Cascade, qu’elles finissent par supplanter les hybrides restants et qu’elles renforcent la pureté génétique des truites fardées dans tout le bassin hydrographique de la rivière Cascade.

Rétablissement de la truite fardée dans le parc national Banff

Plusieurs années plus tard, la population de truites fardées indigènes prospère dans le lac Rainbow. Ce projet a été couronné de succès, non seulement parce qu’il a permis de créer une population de truites fardées plus importante et en meilleure santé, mais aussi parce que les truites fardées du ruisseau Sawback peuvent maintenant être considérées comme une nouvelle population principale. Cela signifie que nous avons rétabli des truites fardées génétiquement pures dans l’aire de répartition originale de l’espèce.

Aujourd’hui, Parcs Canada poursuit son travail de protection et de rétablissement des populations de truites fardées du versant de l’ouest un peu partout dans le parc national Banff, tout en prenant des mesures pour prévenir l’introduction et la propagation d’espèces aquatiques envahissantes.


Voici ce que vous pouvez faire pour venir en aide aux communautés aquatiques du parc :

  • Il vous faut un laissez-passer de parc national valide pour pratiquer la pêche dans le parc. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les laissez-passer, rendez-vous à un centre d’accueil de Parcs Canada
  • Pour prévenir la propagation d’espèces envahissantes, nettoyez, videz et faites sécher vos embarcations et votre matériel.
  • Faites une consommation responsable de l’eau – où que vous soyez!
  • Évitez de polluer – chez vous ou dans le parc. .
  • Les possibilités de bénévolat dans le parc vous intéressent