Le parc national Banff compte en tout 44 passages pour animaux (6 passages supérieurs et 38 passages inférieurs) et 82 km de clôtures routières. C’est l’endroit qui réunit la plus forte concentration de ce genre d’ouvrages de protection de la faune dans le monde.

Depuis 1996, Parcs Canada a mené des travaux de recherche et de surveillance continus qui ont permis d’améliorer les passages fauniques tout au long des phases du projet de dédoublement de la Transcanadienne. Grâce à des principes scientifiques éprouvés, et à un grand sens de l’innovation et de la collaboration, Parcs Canada est devenu un chef de file dans l’élaboration de mesures d’atténuation liés à la mortalité faunique sur les routes.

Parcs Canada est fier de s’être récemment associé à l’institut Western Transportation Institute (Montana State University), à l’institut Miistakis Institute of the Rockies et aux fondations Woodcock et Wilburforce, afin de mener des études et des travaux de surveillance sur les passages fauniques.

Outils de surveillance 
Découvrez les outils employés par les scientifiques pour surveiller les passages pour animaux

Images des appareils-photo 
Visionnez des photos d’animaux qui empruntent les passages

Highway Wilding (en anglais seulement)
www.highwaywilding.org