Cette année, Parcs Canada lancera un programme pilote triennal de cyclisme sur le tronçon est de la promenade de la Vallée-de-la-Bow. Cette décision a été éclairée par la rétroaction obtenue lors d’un récent programme de mobilisation du public sur le cyclisme, et elle tient compte des exigences opérationnelles ainsi que des priorités liées à la gestion du parc. Chaque printemps et chaque automne, du 1er mai au 25 juin et du 1er au 30 septembre, l’accès en véhicule particulier sera restreint sur le tronçon est de 17 km de la promenade afin d’offrir une expérience enrichie aux cyclistes.

L’aire de fréquentation diurne et le camping du Canyon-Johnston resteront accessibles par l’échangeur Castle Junction et la Transcanadienne pendant le programme pilote.

Parcs Canada surveillera les résultats de ce programme pilote pour orienter ses décisions et ses travaux de planification futurs.


Ce que vous devez savoir :

  • Du 1er mai au 25 juin et du 1er au 30 septembre, l’expérience de cyclisme sur la promenade de la Vallée-de-la-Bow restreint l’accès en véhicule particulier au tronçon est de 17 km de la promenade, depuis la Transcanadienne jusqu’au canyon Johnston.
  • Le tronçon ouest de la promenade, entre le canyon Johnson et Whitehorn Road, à Lake Louise (31 km), reste accessible aux véhicules particuliers.
  • Le sentier et le camping du Canyon-Johnston resteront ouverts pendant le programme pilote. Ils seront accessibles par l’échangeur Castle Junction, à l’intersection de la route 93 et de la promenade de la Vallée-de-la-Bow (route 1A) et par l’extrémité ouest de la promenade.
  • Les cyclistes qui roulent sur la promenade sont invités à commencer et à terminer leur excursion à Banff en garant leur véhicule dans le stationnement public de la gare ferroviaire.
  • Pour coïncider avec la fermeture instaurée chaque année du 1er mars au 25 juin afin de protéger la faune, le tronçon de 17 km de la promenade sera fermé à tous les moyens de transport de 20 h à 8 h.
  • L’accès en véhicule à la promenade sera rétabli chaque printemps et chaque automne, à la fin du programme pilote.

Contexte :

Pour faire progresser ses priorités, Parcs Canada tient à une mobilisation transparente et significative qui intègre le savoir et l’expertise des Nations autochtones, des principaux intervenants, des groupes écologistes et du grand public.

Parcs Canada a rédigé un document Ce que nous avons entendu pour présenter un résumé des commentaires reçus tout au long du processus de mobilisation et pour expliquer les étapes qui ont mené à sa décision finale. Ce document est maintenant accessible ici.