Étiquette du cycliste

En empruntant des pistes non désignées ou fermées aux vélos, en traçant de nouveaux sentiers ou en roulant hors-piste, vous forcez la faune à abandonner son territoire et vous détruisez le sol et la végétation. Ces activités sont illégales, et les contrevenants sont passibles de poursuites en justice en vertu du Règlement général sur les parcs nationaux.

  • Faites attention aux ours. Les cyclistes sont particulièrement vulnérables à des rencontres soudaines et dangereuses avec des ours, parce qu’ils roulent vite sans faire de bruit. Ralentissez, restez vigilant, transportez du gaz poivré et scrutez la piste devant vous.
  • Roulez sur les pistes désignées. C’est à vous qu’il incombe de savoir où les vélos sont autorisés.
  • Évitez de faire du vélo dans des conditions extrêmes. Les pistes détrempées, boueuses ou très sèches sont facilement endommagées.
  • Contribuez à préserver la qualité de nos sentiers. Roulez sans patiner — évitez les dérapages causés par le freinage abrupt. Roulez par-dessus les obstacles plutôt que de les contourner. Si les obstacles dépassent votre niveau de compétence, descendez de selle.
  • Respectez vos limites. L’inattention, même pour un court instant, pourrait compromettre votre sécurité et celle des autres.
  • Ne laissez aucune trace de votre passage. Rapportez tout ce que vous avez apporté en excursion. Laissez les objets naturels et culturels là où vous les trouvez pour que les autres puissent les découvrir à leur tour.
  • Afin d’assurer votre sécurité, celle de la faune et de votre animal de compagnie : Gardez votre chien en laisse et conservez-en la maîtrise en tout temps.
  • Cédez le passage. Prévenez les autres usagers de votre présence. Doublez de manière sécuritaire et courtoise. Les cyclistes qui descendent doivent céder le passage à ceux qui montent.
  • L’utilisation des vélos électriques (vélo à assistance électrique) est interdit sur les sentiers du parc national Banff, sauf sur les sentiers suivants :
    • Sentiers dans la ville de Banff
    • Sentier de l’Héritage qui longe la Transcanadienne du poste d’entrée est du parc Banff, qui traverse la ville de Banff, et qui s’étend jusqu’à l’extrémité est de la promenade de la Vallée-de-la-Bow
    • Boucle de la Rivière-Bow qui débute au camping de Lake Louise ou au pont de la rivière Bow, en face de la gare historique de Lake Louise (restaurant Station)
    • Tramline depuis le sentier qui débute en face de la gare de Lake Louise jusqu’à l’aire de stationnement principale du lac Louise.
    • Ligne de partage des eaux depuis le sentier qui débute au stationnement situé à 3,6 km de l’embranchement de la promenade de Lake Louise.
Partageons les sentiers
  • Les pistes cyclables du parc national Banff sont des sentiers polyvalents. Attendez-vous à y rencontrer des randonneurs, des véhicules et des cavaliers. Conservez la maîtrise de votre vélo et soyez prêt à vous arrêter en tout temps.
  • Soyez courtois si vous doublez d’autres cyclistes, des marcheurs ou des coureurs. Utilisez votre voix ou une clochette pour les prévenir de votre passage (à leur gauche), afin qu’ils aient la possibilité de se ranger à l’écart.
  • Le vélo vous permet d’avancer rapidement et en silence, ce qui peut facilement effaroucher les chevaux. À l’approche de cavaliers arrivant en sens inverse, arrêtez et rangez-vous sur le bord du sentier pour permettre aux chevaux de passer. Pour doubler des cavaliers, ralentissez, avertissez-les de votre présence avant de les serrer de trop près et demandez-leur conseil sur la façon de procéder.
Sécurité

Vous êtes responsable de votre propre sécurité. Soyez prêt à affronter une panne ou un accident. Apprenez à réparer votre vélo et apportez les outils et les pièces nécessaires.

  • Choisissez des excursions à la mesure des capacités de votre groupe. Restez prudent – commencez par des pistes courtes et faciles. Les employés du parc ou des magasins de bicyclettes peuvent vous aider à choisir un parcours convenable.
  • Portez un casque et de l’équipement de protection approprié.
  • Apportez des provisions, de l’eau et des vêtements de rechange. L’eau de surface pourrait être contaminée et non potable. Le temps change rapidement en montagne, et il peut neiger en toute saison.
  • Communiquez à quelqu’un votre itinéraire et l’heure prévue de votre retour.
  • Faites du vélo en groupe et ne vous séparez pas de vos compagnons.
  • Évitez de porter des écouteurs. Restez alerte en tout temps.
  • Demandez conseils au personnel du Centre d’accueil de Banff - description et état de la piste choisie et prévisions météorologiques.
La faune et les humains

Les parcs nationaux des Rocheuses canadiennes abritent des animaux sauvages tels le wapiti, le loup, et le couguar, et représentent une partie importante de l’habitat restant du grizzli et de l’ours noir en Amérique du Nord. Pour élever leur progéniture et soutenir une population saine, les animaux sauvages ont besoin d’un habitat de qualité de la plus grande superficie possible. Ils doivent pouvoir y accéder en faisant un minimum de rencontres avec des humains

Sachez que vous pourriez rencontrer des animaux sauvages, même sur les routes et les sentiers asphaltés.

Conseils :

  • Transportez une bombonne de gaz poivré en tout temps, gardez-la à portée de la main, et sachez vous en servir.
  • Ralentissez et faites du bruit. En roulant vite et en silence, vous vous exposez à des risques de rencontres soudaines avec des animaux sauvages. Réduisez votre vitesse dans les secteurs broussailleux et à l’approche de virages sans visibilité. Déplacez-vous en groupe, soyez vigilant et prenez l’habitude de scruter le parcours devant vous.

Si vous voyez ou rencontrez un ours, un cougar, un loup, ou un coyote, signalez-le au personnel de Parcs Canada en appelant au 403-762-1470 dès que vous pouvez le faire sans danger.

Degré de difficulté
 
 

Parcours faciles

  • Convient à tous les cyclistes, y compris à ceux qui n’ont aucune expérience ou presque.
  • Terrain plat ou légèrement ondulé, sans aucun obstacle.
  • Dénivelé minime ou nul.

Parcours modérés

  • Convient à la plupart des cyclistes qui ont une expérience de base, qui sont bien préparés et qui possèdent de l’équipement approprié et suffisamment d’eau.
  • Terrain légèrement ondulé présentant de courts tronçons escarpés et des obstacles occasionnels.
  • Dénivelé modéré.

Parcours difficiles

  • Ne convient qu’aux cyclistes qui ont de l’expérience, qui sont bien préparés et qui possèdent de l’équipement approprié et suffisamment d’eau.
  • De longs tronçons escarpés présentant des obstacles fréquents.
  • Dénivelé important.
Trail Distance
 Boucle de la Rivière-Bow  Boucle de 7,1 km
 Tramline  4.5 km aller seulement
 Pipestone  7.2 km aller seulement
 Lac Ross  7.3 km aller seulement
 Haut plateau du Lac-Moraine  9.3 km aller seulement
Toutes les altitudes sont approximatives et visent simplement à donner aux cyclistes un aperçu du degré de difficulté de chaque parcours. Note concernant les gains et les pertes d’altitude : Les chiffres indiqués correspondent au total des gains et des pertes (l’ensemble des montées et des descentes) sur toute la longueur de la piste.

 Promenades facile

Boucle de la Rivière-Bow

Boucle de 7,1 km
Aucun gain d’altitude
Point de départ : Camping de Lake Louise ou à côté du pont de la rivière Bow, en face de la gare historique de Lake Louise (restaurant Station). 

Choix tout indiqué pour les sorties en famille, cet agréable sentier longe les deux côtés de la rivière Bow. Pour raccourcir votre parcours, il suffit de prendre l’un des ponts qui enjambent le cours d’eau. Des panneaux d’interprétation posés le long du parcours renseignent sur l’écosystème de la Bow. Ce sentier est très fréquenté par les randonneurs, qui pourraient ne pas vous entendre approcher à cause du bruit de l’eau. Veuillez donc respecter les autres usagers et signaler votre approche. Cette boucle donne accès au sentier Tramline.

Tramline

4,5 km aller seulement
Gain d’altitude de 195 m
Point de départ : En face de la gare de Lake Louise (restaurant Station), à côté du pont de la rivière Bow.

Ce large sentier suit le tracé d’un ancien tramway (de 1912 à 1930). Il relie le fond de la vallée au secteur supérieur de Lake Louise en suivant une pente graduelle. Le sentier se termine aux terrains de stationnement supérieurs du lac Louise, qui peuvent également servir de point de départ si vous préférez faire le trajet en descendant.

 Parcours modérés

Pipestone

7,2 km aller seulement
Gain d’altitude de 165 m
Points de départ : Route Slate, sortie de la Transcanadienne, à 1,5 km à l’ouest de Lake Louise 

Ce sentier de gravier et de terre bien défini longe la rivière Pipestone jusque dans la vallée de la Pipestone, au nord de Lake Louise. Attention aux cavaliers et aux ours! Non loin du point de départ, vous verrez un sentier de 800 m qui donne accès au lac Mud. Ce court sentier est parfois boueux. Vous devez rebrousser chemin au point de retour des vélos, à 7,2 km du départ.

 Parcours difficiles

Lac Ross

7,3 km aller seulement
Aucun gain d’altitude
Point de départ : Derrière les résidences du personnel du Chateau Lake Louise

L’un des seuls à aboutir dans le parc national Yoho, ce sentier serpente et plonge dans la forêt subalpine jusqu’à un petit lac niché contre une impressionnante paroi rocheuse. Attendez-vous à y rencontrer beaucoup de cavaliers sur les 100 premiers mètres. Cédez-leur le passage. Un sentier difficile de 1,3 km descend le long du ruisseau Ross jusqu’au parcours de la Ligne-de-Partage-des-Eaux pour former une boucle avec lui.

Haut plateau du Lac-Moraine 

9,3 km aller seulement
Gain d’altitude de 305 m
Point de départ : Petit terrain de stationnement du côté droit, à 2,5 km du début de la route du Lac-Moraine 

Le plus exigeant du secteur de Lake Louise, ce sentier à une seule voie monte jusqu’à l’épaulement du mont Temple avant de redescendre vers le lac Moraine, l’un des endroits les plus beaux de toutes les Rocheuses canadiennes. On y rencontre souvent des randonneurs sur le premier kilomètre. Les racines et les roches constituent un défi sur ce sentier étroit. Le tronçon supérieur, exposé à plusieurs endroits, permet d’admirer des panoramas époustouflants. Combinez ce sentier avec la route du Lac Moraine pour faire une boucle. Vers le milieu ou la fin de l’été, lorsque commence à mûrir la shépherdie argentée (une importante source de nourriture pour les ours), l’accès au tronçon supérieur de ce sentier est interdit à tous les usagers. Cette mesure vise à protéger les visiteurs tout en permettant au grizzli de se nourrir sans être dérangé. Un sentier tronqué mène à la route du Lac-Moraine au bas du secteur fermé. Consultez le personnel du Centre d’accueil de Lake Louise et les avis posés au départ des sentiers pour connaître les dates de fermeture et prendre connaissance de tout autre message important.