Les saumons et les humains dans un monde en mutation

Tout au long de l’année 2019, le gouvernement du Canada participe à des activités de l’Année internationale du saumon (en anglais seulement) et poursuit son important travail pour protéger les populations de saumon.

Le saviez-vous?

Le saumon peut vivre en eau douce et en eau salée.

Certains saumons peuvent multiplier leur poids par 100 en une seule année!

Parcs Canada veille sur le saumon d’un bout à l’autre du pays

La perte et la dégradation de l’habitat menacent la santé de nombreuses populations de saumon au Canada. Parcs Canada collabore avec des partenaires pour s’assurer que des cours d’eau pleins de saumons coulent de nouveau pour les générations à venir.

Découvrez ce que Parcs Canada fait pour aider les saumons ainsi que les poissons de la famille du saumon.


Surveillance du Dolly Varden, parc national Ivvavik

Plusieurs poissons Dolly Varden à la surface de l'eau
Dolly Varden mâles frayants.

Collaboration arctique

Des membres de l’équipe au parc national Ivvavik travaillent avec des partenaires à une étude du Dolly Varden durant le frai automnal.

Les poissons sont capturés à l’aide d’une grande senne. La longueur, le genre, la maturité et les blessures causées par les prédateurs de chaque poisson sont enregistrés avant qu’ils ne soient marqués et relâchés.

Ces données sont utilisées pour comprendre la composition de la population, la zone de frai, la génétique, la fidélité aux réseaux hydrographiques et les espèces envahissantes.

Quatre personnes sur un rivage rocheux mesurent un poisson
Mesure et marquage des poissons.
Le saviez-vous?

Le Dolly Varden (Salvelinus malma) fait partie à la fois de la famille du saumon et de celle de la truite. Les sous-espèces de l’Arctique de l’Ouest (S. malma malma) font partie des espèces préoccupantes en vertu de la Loi sur les espèces en péril fédérale.


  • Restauration des rivières à saumon, réserve de parc national Pacific Rim

    Colombie-Britannique

    De concert avec la Central Westcoast Forest Society et les peuples autochtones locaux, les membres de l’équipe ont travaillé à la restauration de l’habitat du saumon touché par les anciennes pratiques d’exploitation forestière.

    L'équipe a enlevé le bois, les sédiments et la végétation indésirable qui empêchaient les saumons de nager en amont du bassin versant Kennedy Flats.

    Des arbres et de la végétation ont été plantés le long des rives pour aider à stabiliser les berges et réguler la température de l’eau.

  • Créer un environnement propice aux poissons, réserve de parc national Pacific Rim

    Colombie-Britannique

    Au ruisseau Sandhill, un vieux ponceau sous le chemin Wick faisait obstacle à de nombreux saumons qui tentaient d’atteindre les frayères et les habitats d’alevinage.

    Parcs Canada a remplacé le ponceau par un pont et a créé un milieu sans danger pour le poisson sous et autour de ce dernier.

    Ce projet est l’un des projets de rétablissement de l’habitat du saumon les plus efficaces écologiquement dans l’histoire de la réserve de parc national.

  • Record de rétablissement du saumon en 29 ans, le parc national Fundy

    Nouveau-Brunswick

    Parcs Canada a investi dans la conservation du saumon atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy par l’entremise du programme de conservation et de restauration.

    Cette population de saumon génétiquement distincte a été inscrite comme étant en voie de disparition en vertu de la Loi sur les espèces en péril du Canada en 2003, car elle avait chuté de 40 000 à seulement 200 individus.

    À la suite de cette inscription, Parcs Canada s’est associé à Pêches et Océans Canada et à la Première Nation de Fort Folly pour préserver la génétique unique de la population au moyen d’un programme de banque de gènes vivants.


Comment vous pouvez aider à soutenir le saumon


En savoir plus sur l'Année internationale du saumon

L'Année internationale du saumon (en anglais seulement) est une initiative de sensibilisation et de recherche quinquennale lancée par la Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord, l’Organisation pour la conservation du saumon de l’Atlantique Nord (OCSAN) et d’autres partenaires.

Le Canada est l’un des cinq pays qui appuient la Stratégie, et Pêches et Océans Canada dirige le projet de protection du saumon sauvage pour les générations futures.