Que ce soit pour procéder à un brûlage dirigé ou pour éteindre un feu de forêt, il faut toutes sortes de pièces d’équipement pour gérer les incendies dans le paysage de nos parcs nationaux.

Batte

La batte est un outil à long manche munie d’un rabat en caoutchouc qui sert à éteindre ou à maîtriser les petits feux dans les herbes et les prés. La batte coupe l’approvisionnement en oxygène d’un feu. Le concept provient des Autochtones, qui utilisaient des branches de pin vertes pour étouffer les flammes.

La Batte
© Parcs Canada/Tim Neufeld

Boyaux

Les boyaux sont testés à 300 lb/po². Les deux types de boyaux les plus utilisés sont les boyaux à doublure et les boyaux suintants (boyaux percés de trous minuscules qui restent humides pour les empêcher de brûler).

Boyaux
© Parcs Canada

Dispositif d’allumage aérien

Monté sur le seuil d’un hélicoptère, le dispositif d’allumage aérien injecte du glycol dans de petites balles de ping-pong remplies d’un agent chimique. Trente secondes après que les balles sont larguées, une réaction chimique se produit et les balles s’embrasent et mettent le feu à la végétation à proximité. Elles finissent par se désintégrer complètement.

Dispositif d’allumage aérien
© Parcs Canada/Troy Butcher

Equipes d’attaque initiale

Les équipes d’attaque initiale sont les premières à arriver sur les lieux de l’incendie. Elles sont composées de 3 à 6 personnes hautement formées qui travaillent au sol. Leur travail consiste à contenir et à maîtriser le feu à ses débuts. Les équipes d’attaque initiale parviennent à maîtriser la plupart des feux de forêt en moins de 24 heures.

Les équipes d’attaque initiale
© Parcs Canada/Simon Hunt

Extincteur dorsal

Cet extincteur dorsal d’une capacité de 20 litres est muni d’une buse à pression et pèse environ 25 kg lorsqu’il est plein. Il est utilisé pour éteindre de petits feux.

Extincteur dorsal
© Parcs Canada/Kathy Burden

Hélicoptère

Appareil extrêmement polyvalent, l’hélicoptère est utilisé dans la détection des incendies. Il sert également à transporter rapidement les équipes jusque sur les lieux d’un incendie, à soulever des charges de milliers de kilos, à allumer des feux dans le cadre de brûlages dirigés (au moyen d’un dispositif d’allumage aérien ou d’une hélitorche) et à arroser les incendies à l’aide de réservoirs héliportés.

L’hélicoptère
© Parcs Canada/Simon Hunt

Hélitorche

Suspendue sous un hélicoptère, l’hélitorche est un récipient renfermant un mélange de combustibles. Le pilote enflamme le combustible et le déverse sur la végétation. Cette méthode permet de brûler de façon rapide et efficace le tapis forestier et la cime des arbres. L’hélitorche sert également à :

  • allumer des feux lors de brûlages dirigés;
  • brûler la végétation avant l’arrivée d’un feu de forêt;
  • allumer un feu pour créer des vents de convection qui changent la trajectoire d’un incendie.

L’hélitorche
© Parcs Canada

Lance-flammes à action localisée

Le lance-flammes à action localisée est utilisé par les pompiers forestiers pour embraser les sous-bois et brûler la végétation de surface. Il contient un mélange d’environ 40 % d’essence et de 60 % de diesel et il est allumé en permanence par une mèche enrobée.

Lance-flammes à action localisée
© Parcs Canada/Tim Neufeld

Pompe Mark 3

La pompe Mark 3, qui pèse environ 25 kg, est un modèle portable haute pression de 9 HP offrant un débit de 340 litres la minute.

La Pompe Mark 3
© Parcs Canada

Pulaski

Outil couramment utilisé pour lutter contre les incendies, le pulaski est une hache qui sert à couper les racines et les petits arbres et à creuser pour aménager des coupe-feu et ainsi freiner la progression des petits feux de surface.

Le Pulaski

Remorque de premier secours

La remorque de premier secours est conçue pour permettre aux équipes de lutte d’intervenir rapidement en cas de petits incendies en bordure des routes et de travailler aux brûlages dirigés de petite envergure. Elle contient des pompes, des boyaux, des haches, des scies mécaniques, des extincteurs dorsaux et diverses autres pièces d’équipement.

La remorque de premier secours
© Parcs Canada

Réservoirs d’eau portatifs

Dans les régions où il n’y a pas d’eau, les pompiers utilisent des réservoirs d’eau portatifs qui sont héliportés.

Réservoirs d’eau portatifs
© Parcs Canada/Edwin Knox

Réservoir héliporté

Transporté sous un hélicoptère, le réservoir héliporté peut contenir de 200 à 1 000 litres d’eau. Il est utilisé pour verser de l’eau sur un incendie. Le pilote le remplit en puisant l’eau des rivières et des lacs avoisinants.

Le réservoir héliporté
© Parcs Canada/Simon Hunt

Ruban à conduits

Le ruban à conduits (« duct tape ») est un adhésif polyvalent qui est utilisé pour étiqueter l’équipement, administrer les premiers soins, sceller le haut des bottes pour empêcher les cendres d’y pénétrer, protéger les lames tranchantes du pulaski et effectuer des réparations d’équipement rapides sur la ligne d’arrêt. Ce ruban est l’élément miracle qui contribue à assurer la réussite de toute une opération de lutte contre les incendies!

Le ruban à conduits
© Parcs Canada/Raymond Schmidt

Scanneur infrarouge

Le scanneur infrarouge est utilisé pour déceler les « points chauds » dans les brûlis récents. Les techniciens de lutte survolent l’endroit lorsque le temps est encore frais le matin et que la chaleur laissée par les incendies est facile à distinguer.

Le scanneur infrarouge
© Parcs Canada/Simon Hunt

Scie mécanique

La scie mécanique fait partie de l’équipement utilisé couramment pour abattre les arbres et dégager ceux qui sont morts. Les pompiers s’en servent pour enlever les arbres d’un secteur et aménager des coupe-feu en prévision d’un incendie.

La Scie mécanique
© Parcs Canada/Raymond Schmidt

Terra-torch®

Capable de propulser une boule de feu à une distance d’au plus 10 mètres, le Terra-torch® est utilisé par les équipes de lutte pour aménager des lignes d’arrêt en vue d’un brûlage dirigé. Tiré par un véhicule tout terrain ou un camion, ce lance-flammes est souvent utilisé l’hiver ou en début de printemps et fonctionne avec le même type de combustible que l’hélitorche.

Le Terra-torch
© Parcs Canada/Melanie Hindle

Trousse de l’équipe

La trousse de l’équipe comprend une combinaison jaune vif en Nomex (matériel ignifuge), un casque protecteur, des lunettes de protection, des protecteurs acoustiques, des gants, un sifflet et un masque protecteur. Cette trousse est essentielle pour assurer le confort et le bien-être des pompiers forestiers.

La trousse de l’équipe de lutte
© Parcs Canada/Randy Jennings