2019

Hannah Perrine Mode | Gordon Brent Brochu-Ingram | Sara Tabbert

2018

Josh Winkler | Kristin Link | Hilary Lorenz

2017

Anthony Wallace | Cameron Quevedo | Virginia Mitford

2016

Dan Hudson | Julie Zhu | Andrea Nelson

2015

Kevin Curry | Heather Callaghan | Michelle Latimer

2014

Jessica Auer et Andreas Rutkauskas | Steve Snell | Daphne Mennell

2013

Cassandra Loomis | Nicole Bauberger | Kara Sievewright

2012

Jay White | Corrie Francis Parks

2011

Emma Barr | Ava P. Christl


2019

Hannah Perrine Mode

Mme Perrine est une artiste interdisciplinaire et enseignante habitant Oakland, en Californie. Par son travail, elle aide les gens à acquérir une compréhension plus empathique et intime des sciences du climat, des forces géologiques et de la géographie humaine. Elle a étudié la relation entre les gens et les lieux alors qu’elle vivait dans des zones de lignes de faille partout dans le monde; on la trouve généralement en train de réaliser des œuvres (essentiellement bleues) dans la région de la baie de San Francisco et dans le sud est de l’Alaska.

Mme Perrine collabore avec le programme de recherche du champ de glace de Juneau à l’utilisation des arts visuels aux fins d’apprentissage interdisciplinaire et de communication scientifique. Elle a été l’artiste en résidence du programme de recherche du champ de glace en 2017. Elle poursuivra son travail en ce sens dans le cadre d’une vaste initiative axée sur les arts et les sciences polaires en 2018 et en 2019, en collaboration avec un certain nombre d’organismes, en effectuant des résidences en Alaska, dans l’archipel du Svalbard, en Patagonie et en Islande.

Dans la région de la baie de San Francisco, Mme Perrine organise des projets narratifs communautaires et travaille comme dessinatrice et illustratrice pigiste. Elle détient un baccalauréat en arts visuels du Collège Skidmore et une maîtrise en beaux-arts du Collège Mills. Ses œuvres ont été exposées partout aux États Unis, notamment en Californie, à Boston (Massachusetts), à Brooklyn (New York) et à Juneau (Alaska).

www.hannahpmode.com
www.instagram.com/hannahpmode
www.vimeo.com/hannahpmode

Gordon Brent Brochu-Ingram

Gordon Brent Brochu-Ingram est à l’avant-garde des arts publics et du design environnemental. Une bonne partie de ses œuvres incarnent des conversations sur le savoir autochtone traditionnel, la science moderne et les pratiques contemporaines axées sur la durabilité et la réconciliation sociale. Comme il habite et travaille sur l’île Salt Spring, au nord de Victoria (Colombie Britannique), il explore souvent son héritage métis ancré dans le Nord de la province. Ainsi, il travaille le saule et étudie l’esthétique de la collectivité des Salish au sein de laquelle il a grandi. Les montages intérieurs et extérieurs de M. Brochu-Ingram allient photos, dessins, textes et vidéos; ils ont été exposés en Colombie-Britannique, au Canada, et ailleurs dans le monde.

www.gordonbrentingram.ca
Facebook:  Gordon Brent Brochu-Ingram

Sara Tabbert

Sara Tabbert est une graveuse et une artiste multimédias de Fairbanks, en Alaska. Elle est retournée dans sa ville natale en 2000 après avoir terminé ses études universitaires et supérieures dans le Midwest des États Unis. Depuis 2010, elle est artiste à temps plein. Toute son œuvre est liée au bois. Elle sculpte des étampes de bois et réalise des impressions sur papier, ses pièces sculptées devenant parfois des œuvres en soi. Outre ses réalisations plus modestes, elle a réalisé sur commande des œuvres de grande envergure exposées dans des édifices publics de tout l’Alaska.

Les projets de Mme Tabbert ont bénéficié de subventions de la fondation Rasmuson et du Conseil d’État de l’Alaska sur les arts. En plus de résidences aux États-Unis, au Canada, en Argentine et en Italie, elle a été artiste en résidence en été et en hiver aux parcs nationaux Denali, Zion et de l’Isle Royale.

Faire connaître l’art aux jeunes est l’une de ses priorités, et au cours des dix dernières années, elle a travaillé activement comme artiste-enseignante dans des écoles, de la péninsule Seward jusqu’à l’extrémité des îles Aléoutiennes. Ses œuvres seront présentées en 2018 dans le cadre d’une exposition solo au Musée de l’État de l’Alaska, à Juneau.


2018

Josh Winkler

Josh Winkler, de Mankato (Minnesota), s’intéresse surtout aux gravures traditionnelles et contemporaines. Depuis l’obtention de sa maîtrise en beaux-arts de la University of Minnesota en 2010, il crée des œuvres sur papier, exploite une petite galerie, construit une cabane en pierre et expose ses œuvres aux États-Unis et à l’étranger. Il est actuellement professeur adjoint en gravure d’art à la Minnesota State University à Mankato, au Minnesota.


Kristin Link, de Glennallen (Alaska), travaille comme artiste en Alaska depuis l’obtention de son certificat d’études supérieures en illustration scientifique de la California State University à Monterey Bay en 2010. Elle cherche à créer des images inspirantes qui aident le spectateur à mieux comprendre le milieu naturel environnant. Ses illustrations se retrouvent sur des panneaux d’interprétation, dans des livres portant sur les parcs nationaux et dans des musées. L’artiste a exposé ses illustrations et ses croquis de campagne à l’Alaska State Museum, et elle a reçu des subventions de la Rasmuson Foundation et de l’Alaska State Council on the Arts. Elle considère les étendues sauvages des chaînes Wrangell-St. Elias comme son domicile.

Hilary Lorenz

Credit: Da Ping Luo

Hilary Lorenz, de Brooklyn (New York), s’est donné comme mission de traduire visuellement l’expérience viscérale des paysages urbains et ruraux sur des plaques de linoléum, dans des dessins et dans des illustrations de très grande dimension. Elle a monté plusieurs expositions en solo, dont Birding, au Brooklyn Bridge Park de Brooklyn (2016), Lean-to-Me, à la Lake George Courthouse Gallery de New York (2015), et Nomadic Geography, au Wave Hill Cultural Centre, dans le Bronx, à New York (2014). Lorenz a été artiste en résidence au LMCC à l’île Governors, à New York (2016), au National Seashore C-Scape, à Cape Cod, au Massachusetts (2008 et 2016), à l’Outpost Studio, au Kansas (2014), et à ARTSTasmania, en Tasmanie, en Australie (2008). Boursière du NEA et du programme Fulbright, Lorenz détient également une maîtrise en beaux-arts de la University of Iowa.


2017

Anthony Wallace

Anthony Wallace (site web en anglais seulement) est un compositeur, un artiste du son et un cinéaste. La musique d’Anthony a joué à la CBC radio, ses installations sonores ont fait le tour du pays et il a travaillé au cinéma et à la télévision pour CBC, APTN, Vision TV et Historica Canada. Anthony possède un baccalauréat en beaux-arts avec spécialisation en composition de l’Université York et il est le fondateur du Studio 110, une entreprise de production multimédia de Toronto.


Cameron Quevedo

Cameron Quevedo est un cinéaste et un ethnomusicologue qui habite actuellement à Austin, au Texas. Son plus récent film, El Tucán, a été présenté aux États-Unis et au Mexique et fera partie du circuit des festivals en 2017. Cameron possède une maîtrise en beaux-arts (réalisation de films) de l’Université du Texas ainsi qu’une maîtrise en communication (documentaires autochtones) et une maîtrise en arts (ethnomusicologie) de l’Université de Washington à Seattle.

 

 

Virginia Mitford

Virginia Mitford est une artiste en devenir du Yukon. Son enfance passée dans un territoire de piégeage éloigné du Yukon avec sa famille et ses chiens de traîneaux a eu une influence importante sur la pratique de son art. Elle travaille avec divers supports, soit la gravure, la photographie et le dessin. Elle examine sa propre histoire en explorant les concepts du féminisme, de la nostalgie et du changement. Après avoir obtenu un baccalauréat en beaux-arts (arts visuels) de l’Université Memorial, Virgina a participé à des programmes d’artistes en résidence à Montréal et à Terre-Neuve.

 

 


2016

Dan Hudson

Artiste canadien établi à Canmore, au Canada, Dan Hudson (site web en anglais seulement) a obtenu un baccalauréat en beaux-arts (arts visuels) de l’Université York, à Toronto, et a étudié l’anthropologie à la UCSD, en Californie. Sa pratique artistique est axée sur des projets qui intègrent et combinent divers supports, dont la photographie, la vidéo, la peinture et la sculpture. Les œuvres de M. Hudson ont été exposées à l’échelle mondiale et sont représentées dans des collections de musées et de galeries publiques ainsi que dans des collections privées un peu partout en Amérique du Nord et en Europe. Ces dernières années, l’artiste s’est vu décerner six prix internationaux pour ses projets d’art.

Julie Zhu

Julie Zhu (site web en anglais seulement) est artiste, musicienne et compositrice, et elle vit à New York. Son travail est un croisement entre les mathématiques, la musique et la représentation visuelle. Boursière du Presidential Scholarship Program, elle a fait ses premières armes comme peintre et bédéiste au Washington Post avant de faire des études en arts et en mathématiques à la Yale University. Mme Zhu détient également un diplôme de carillonneuse d’un conservatoire de musique belge. Ses œuvres – des peintures, des murales, des sculptures, des photographies, des compositions musicales et des enregistrements sonores – ont été diffusées en Belgique, aux Pays-Bas, en Finlande et aux États-Unis. À l’heure actuelle, Mme Zhu poursuit ses études de maîtrise en beaux-arts au Hunter College tout en remplissant les fonctions de carillonneuse à l’église St. Thomas de la Fifth Avenue.


Andrea Nelson

Dans tout environnement humain, les vestiges matériels abondent; cependant, leur valeur est subjective et varie en fonction de l’estimation personnelle. Artiste spécialisée dans les assemblages et les collages, Andrea Nelson (site web en anglais seulement) est encline à penser que tous les lieux peuvent cacher des trésors. Elle en voit dans la terre, des os, des jouets en nickel, des cartes-menus, des plans d’aéroport et d’autres objets qui portent le poids de leur passé ou d’un contexte contemporain. Ses arrangements artistiques insufflent un sens de l’émerveillement pour tout ce qui est perdu, abandonné, désuet et négligé, en traçant des liens entre des idées qui, en apparence, n’ont absolument rien en commun. La perspective de Mme Nelson est fortement influencée par son monde alaskien rural et par son travail professionnel en archéologie et en muséologie.


2015

Kevin Curry

Kevin Curry (site web en anglais seulement) est actuellement professeur adjoint à la Florida State University; il y enseigne les bases du numérique, la sculpture et l'art public et l'art architectural. Il a obtenu un baccalauréat en beaux-arts au College for Creative Studies de Detroit (Michigan) et une maîtrise en beaux-arts à la Southern Illinois University. Kevin a été un artiste en résidence à Houston (Texas), à Fort Collins et à Denver (Colorado) et au parc national du Grand Canyon. Outre de nombreuses collections et expositions privées, Kevin a également réalisé une commande publique d'œuvre d'art intitulée « Face the sun » pour la ville de Denver, et a récemment exposé une œuvre sculpturale flottante dans le cadre de la collection Mordes à West Palm Beach.

 

Heather Callaghan

Heather Bell Callaghan est une jeune fille de la région qui aime beaucoup les loisirs de plein air. Elle est née et a grandi dans le sud du Yukon. Sa première mentor était sa grand-mère, l'artiste tlingit Eliza Bosely (née Fox), qui lui a affectueusement transmis ses différentes compétences techniques, qu'elle jugeait à la fois utiles et belles. Heather est originaire du clan de l'aigle-épaulard et a passé les dix dernières années à voyager, à étudier l'art, à s'adonner à des activités de plein air, à suivre des cours de danse et à parfaire son apprentissage. Elle a grandi près de la route de Haines et a été garde du parc sur la piste Chilkoot. Ces deux expériences lui ont permis de passer beaucoup de temps dans les montagnes, où elle a développé une véritable passion pour ces lieux sauvages.

 

Michelle Latimer

Michelle Latimer (site web en anglais seulement) est cinéaste, productrice, actrice et planificatrice de programmes cinématographiques. Son documentaire primé, intitulé ALIAS, a été présenté en 2013 lors du festival Hot Docs de Toronto, avant d'être diffusé dans le monde entier. Avant cela, son court métrage Choke a été présenté lors du festival du film de Sundance, où il a remporté une mention honorable de la part du jury dans la catégorie des courts métrages internationaux. Il a également été nommé en 2012 parmi les dix meilleurs films canadiens au festival du film de Toronto, et mis en nomination pour un prix Génie. Michelle joue actuellement dans Blackstone, une série télévisée encensée par la critique, et participe en tant que juge à l'émission de CBC intitulée Short Film Face Off, à titre d'experte du secteur. En 2013, elle a figuré dans la liste des 10 artistes à surveiller du magazine Playback.


2014

Jessica Auer et Andreas Rutkauskas

Jessica Auer (site web en englais seulement) et Andreas Rutkauskas (site web en englais seulement) sont des artistes des arts visuels de Montréal, au Québec. Ils ont obtenu leur maîtrise en arts plastiques de l’Université Concordia; ils y enseignent maintenant la photographie. Les œuvres de Jessica Auer mettent l’accent sur l’étude des lieux culturels. Du sentier battu à la frontière, elle explore des endroits où l’histoire, la mythologie et les paysages s’entrecroisent, et où les enjeux liés au panorama contemporain voient le jour. Les projets d’Andreas Rutkauskas, quant à eux, comprennent l’utilisation de la photographie, de la vidéo et de la cartographie, et abordent les répercussions de la recherche Web sur les activités récréatives dans la nature, les régions limitrophes du Canada et des États-Unis ainsi que les cycles d’industrialisation et de désindustrialisation. Ils sont tous les deux membres du collectif d’artistes Field Workers qui présentera une exposition à OSLO 8 à Bâle, en Suisse, en juin 2015.

 

Steve Snell

Steve Snell (site web en englais seulement) (1983) grandit dans la banlieue de Columbus, en Ohio. Il obtient son diplôme de l’Université de Miami en 2006, puis déménage en Alaska, où il deviendra plus tard l’enseignant en arts plastiques de Yakutat. En 2011, il obtient sa maîtrise en arts plastiques de l’Université du Massachusetts à Amherst. Il a été artiste invité à HUB-HUB à Spartanburg, en Caroline du Sud, et dans le cadre du Projet Wassaic à Wassaic (New York). M. Snell est actuellement membre de la faculté du Collège Hastings à Hastings (Nebraska) où il enseigne la peinture, l’histoire de l’art et les arts aventure. Ses œuvres sont exposées dans des galeries d’art et des festivals de films partout aux États-Unis.

 



Daphne Mennell

Daphne Mennell (site web en englais seulement) est l’une des artistes les plus connues du Yukon. Nombre de ses œuvres font partie d’importantes collections publiques au Yukon et de collections privées ailleurs dans le monde. Ses peintures sont connues pour leurs couleurs vivantes et leurs mouvements; elles illustrent les paysages du Yukon et de l’Alaska qu’elle adore. L’œuvre préférée de Mme Mennell est probablement « Whitehorse Horse », une imposante sculpture de métal qui s’élève au-dessus de la route principale menant à Whitehorse, au Yukon. Elle a créé cette sculpture, en plus de celle du caribou reposant au-dessus de l’écriteau situé à l’entrée du village de Carcross, avec l’aide du soudeur Roger Poole.



2013

Cassandra Loomis

Cassandra Loomis, bibliophile et voyageuse passionnée, a trouvé l’inspiration de voyager en lisant de nombreux livres d’aventure. Chaque nouveau lieu découvert l’a poussée à entreprendre d’autres voyages et a renforcé chez elle la curiosité et la passion de la peinture. Elle possède un baccalauréat en beaux-arts spécialisé en illustration de l'université Virginia Commonwealth. Pendant les dix dernières années, elle a exercé ses talents créateurs au profit de la chaîne de supermarchés Trader Joe’s et réalisé des peintures murales pour des magasins aux États-Unis. Elle travaille aussi à l’occasion comme portraitiste et comme muraliste de restaurant.

Nicole Bauberger

Nicole Bauberger (site web en anglais seulement) a travaillé pendant cinq ans comme apprentie et artiste-peintre assistante de David Bierk. Ce fut pour elle l’occasion d’étudier de façon intensive la peinture à l’huile, avec ses méthodes et ses matériaux, mais aussi l’histoire de l’art, la pratique de l’art contemporain et la gestion d’une entreprise artistique. Mme Bauberger a fait ses premières expérimentations à l'encaustique et a réalisé la première peinture de sa série de robes au studio Bierk Art. Elle a quitté ce studio au printemps 1999 et s’est maintenant mise à son propre compte comme artiste. Elle a exposé ses œuvres au Canada dans quatre galeries publiques d’art ainsi que dans des galeries commerciales et à divers festivals. Ayant étudié la peinture en Ontario, elle a commencé à peindre le Yukon en 2001, puis s’est installée au territoire en 2003.

Kara Sievewright

Kara Sievewright (site web en anglais seulement) auteure et artiste, crée des récits en format graphique, des estampes, des fanzines, des sites Web et des livres. Elle a publié des récits en formats écrit, illustré et graphique dans divers médias : Éditions Carte blanche, World War 3 Illustrated, Broken Pencil, Filling Station et West Coast Line. Elle a exposé ses bandes dessinées et ses livres en Pologne, à Chicago, à Paris, à Toronto, à New York et à de nombreux festivals de fanzines et de bandes dessinées. Elle possède une maîtrise en création littéraire de l’Université de la Colombie-Britannique et travaille actuellement sur un roman graphique grâce au financement du Conseil des arts de Toronto. Elle est de la côte Ouest mais réside actuellement à Toronto.


2012

Jay White

Jay White aime laisser libre cours à son imagination dans ses huiles sur toile, ses aquarelles et ses courts métrages d’animation de même que dans le cadre de projets de collaboration avec des artistes provenant d’autres disciplines. Sa carrière s‘étend de la création de vidéoclips, d’émissions d’animation pour la télévision et de jeux vidéos à des expositions de toiles et à des productions en collaboration avec des troupes de théâtre et des compagnies de danse.

Son travail à titre de directeur artistique de la série d’animation Dragon Booster lui a valu un prix Gémeaux dans la catégorie « Meilleure série d’animation » en 2005. Son dernier court métrage, Boar Attack, a été présenté en première au Festival du film international de Toronto et il a remporté de nombreux prix dans la catégorie « Meilleur court métrage d’animation » lors de divers festivals internationaux. Il a de plus été mis en nomination aux Academy Awards en 2009. La première de son dernier court métrage d’animation, The Perfect Detonator, a été présentée au Festival du film international de St Louis. The Perfect Detonator est maintenant à l’affiche dans de nombreux festivals aux quatre coins de la planète.

 

Corrie Francis Parks

Corrie Francis Parks (site web en englais seulement) est une photographe et une cinéaste résidant dans le secteur Big Sky, au Montana. Elle a étudié au Collège Dartmouth et à l’Université du Sud de la Californie et ses films primés ont été présentés dans plus d’une centaine de festivals de films nationaux et internationaux. Elle allie la photographie à l’animation dans ses œuvres éphémères qu’elle expose dans des galeries.

En faisant appel à de longues expositions et aux mouvements d’un appareil photo à obturateur ouvert, ses photographies et ses tableaux animés par des jeux de lumière proposent une nouvelle palette de textures et de rythmes provenant de la nature.

Elle a été artiste résidente à la MacDowell Colony et à la Fundación Valparaíso, a reçu une bourse Fulbright New Zealand et s’est vu décerner une subvention de la Sierra Foundation pour son travail en photographie expérimentale. 


2011

Emma Barr

Installée à Whitehorse, au Yukon, l’artiste Emma Barr (site web en anglais seulement) est diplômée de l’école des beaux-arts de Kootenay à Nelson, en C.-B., avec une majeure en multimédias. Dans son atelier, elle s’adonne essentiellement à l’acrylique en créant des œuvres qui se caractérisent par leurs couleurs vives et la simplicité des lignes et des formes; dans ce style audacieux et évocateur, elle dépeint avec originalité les magnifiques paysages du sentier Chilkoot. Lorsqu’elle n’est pas dans son atelier, Emma enseigne les arts et travaille comme conceptrice de production dans l’industrie cinématographique. 

Ava P. Christl

Ava P. Christl (site facebook en englais seulement) fait des huiles grands formats et utilise la couleur, la texture et la forme pour évoquer un sentiment d’appartenance. Elle privilégie les thèmes de la nature sauvage et de l’espace, ainsi que celui de l’humain en rapport avec la terre vivante. Ava est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts du Collège d’art et de design de la Nouvelle-Écosse et ses œuvres sont exposées partout au Canada. On en retrouve dans des collections privées et publiques, notamment à la Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada. En 2011, sa peinture intitulée « First Snow, Richardsons » a été sélectionnée par la Commission de la capitale nationale pour représenter le Yukon dans le projet de bannière mettant en vedette le travail de 13 artistes canadiens en arts visuels, soit un par province et territoire. Au cours du mois qu’elle a passé sur le sentier Chilkoot, Ava a été inspirée par le territoire et la riche histoire du sentier. Les œuvres qu’elle en a tirées « sont des reconstitutions de mémoire de lieux visités, et des relations imaginaires de récits et d’inconnus qui ont laissé leur marque sur cette terre.»

Gallerie d'art