L'importance du lieu historique national du fort Walsh a trait au fait qu'il a été un poste de la Police à cheval du Nord-Ouest (1875 à 1883) et qu'il a joué un rôle clé dans le maintien de l'ordre et de la loi et dans l'application de la politique autochtone du Canada. De plus, il a joué un rôle important dans la supervision des Lakota qui ont fui vers le Canada avec Tatanka Iyotanka (Sitting Bull) après la bataille de Little Big Horn.

L'emplacement du massacre des collines Cypress a été désigné lieu historique en 2006; il perpétue la mémoire et l'héritage des Nakodas tués par des chasseurs de loups le1 juin 1873. L'événement a incité le gouvernement canadien à accélérer le déploiement de la Police à cheval du Nord-Ouest dans l'Ouest pour maintenir l'ordre et pour affirmer la souveraineté du Canada dans la région.