Table des matières

© Sa Majesté la Reine aux droits du Canada, représentée par le directeur général de Parcs Canada, 2007.

This publication also available in English.

Lieu historique national du Canada de la Battaille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek : plan directeur.

  • No de cat.: R64-105/73-2007
  • ISBN 978-0-662-49892-6

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan directeur ou des questions connexes concernant du lieu historique national de la Battaille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek :


Addresse postale :
   Location: Lieu historique national de la Battaille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek
     RR 1 Boîte 1040, Wakaw (Saskatchewan), Canada, S0K 4P0

Téléphone :
   Phone number: 306-423-6227

Télécopieur :
   Fax number: 306-423-5400



Avant-propos

John Baird, Le ministre de l’Environnement

Les lieux historiques nationaux, les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada offrent aux Canadiennes et aux Canadiens, d’un océan à l’autre, des occasions uniques d’explorer et de comprendre notre fabuleux pays. Ce sont des lieux d’apprentissage, de loisir et de plaisir, où la population canadienne peut renouer avec son passé et comprendre les forces naturelles, culturelles et sociales qui ont façonné notre pays.

Tous ces endroits, de notre plus petit parc national jusqu’à notre lieu historique national le plus visité et notre aire marine nationale de conservation la plus vaste, présentent à la population canadienne et aux visiteurs des occasions uniques d’explorer le Canada. Au cœur de l’identité canadienne, ils font partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir. Ce sont des lieux d’apprentissage merveilleux et d’une grande beauté.

Notre gouvernement vise à assurer la conservation de tous ces lieux remarquables.

Dans l’avenir, nous voulons que ces endroits spéciaux aident la population à mieux comprendre et apprécier le Canada tout en contribuant davantage à la santé économique de nos collectivités ainsi qu’à la vitalité de notre société.

La vision de notre gouvernement consiste à établir au Canada une culture de conservation du patrimoine, en offrant à la population canadienne des occasions exceptionnelles de faire l’expérience de son patrimoine naturel et culturel.

Ces valeurs constituent le fondement du nouveau plan directeur du lieu historique national du Canada de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek. Je suis très reconnaissant envers les Canadiennes et les Canadiens qui ont participé par leur réflexion à l’élaboration de ce plan. Je voudrais remercier en particulier l’équipe très dévouée de Parcs Canada de même que tous les particuliers et les organisations locales qui ont contribué à ce document, pour leur détermination, leur travail soutenu, leur esprit de collaboration et leur extraordinaire sens de la gestion du patrimoine.

Dans ce même esprit de partenariat et de responsabilité, j’ai le plaisir d’approuver le plan directeur du lieu historique national du Canada de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek.

John Baird
Le ministre de l’Environnement

Énoncé de recommandation

Recommandé aux fins d’approbation par :

Alan Latourelle

Directeur général de l’Agence
Parcs Canada

Cheryl Penny

Directeur d’unité de gestion, Sud de la Saskatchewan
Parcs Canada


1.0 Introduction

« (…) Dumont décida alors d’embusquer les forces de Middleton durant la journée à la coulée des Tourond, un ravin qui faisait méandre de la ferme des Tourond vers la rivière Saskatchewan Sud et descendait vers l’endroit où le ruisseau Fish se jetait dans la rivière. Jérome Henry avait informé Dumont que Middleton et sa colonne avaient l’intention d’emprunter le chemin le plus direct entre la traverse de Clarke et la traverse de Gabriel, chemin qui s’enfonçait dans le ravin avant de remonter dans la prairie herbagère au sud de Batoche. Le ravin constituait le type de piège naturel dans lequel, si tout se déroulait comme prévu, il était possible de prendre un petit corps d’armée dans un étau dont il ne resterait plus qu’à refermer systématiquement les serres jusqu’à ce que les survivants se rendent. Des tireurs d’élite soigneusement répartis dans le lit du ruisseau et sur les pentes en surplomb pouvaient dominer la piste sur toute la longueur du ravin, tandis qu’un bois épais s’avançait jusqu’au bord du ruisseau de chaque côté du pont que devaient traverser les hommes de Middleton. Le lieu offrait un couvert parfait aux troupes en embuscade tout en exposant complètement les troupes embusquées à leur tir; le ravin constituait une vraie passe de Khyber miniature et, une fois la bataille terminée, le général Middleton, qui avait connu la Rébellion indienne, devait reconnaître que, n’eût été la vigilance de ses éclaireurs, sa colonne aurait pu facilement être anéantie [traduction]. »

(Tiré de George Woodcock, Gabriel Dumont, 1975, page 196)

Au cours des années 1880, la décision prise par le Dominion du Canada dans le cadre de sa politique nationale de diviser le territoire en cantons de forme carrée afin de favoriser l’immigration et l’établissement de nouveaux colons sème une vive inquiétude chez les habitants de l’Ouest canadien, particulièrement les Métis et certaines des Premières nations. Le gouvernement fédéral restant sourd à leurs revendications et les tensions allant en s’amplifiant, les Métis, dirigés par Louis Riel et Gabriel Dumont, proclament un gouvernement provisoire à Batoche afin de se doter d’un organe habilité à tenir des négociations en bonne et due forme avec le gouvernement du Canada.

La proclamation du gouvernement provisoire est perçue par le gouvernement canadien comme un acte de révolte et ce dernier décide d’y répondre par la confrontation. Le gouvernement provisoire des Métis, de plus en plus frustré par le refus de négocier d’Ottawa, commence à faire des préparatifs et à s’armer en vue d’assurer la protection des terres métisses. Le 26 mars 1885, la défaite infligée par les Métis à la Police à cheval du Nord-Ouest lors de la bataille de Duck Lake convainc le gouvernement canadien que le corps de police n’a pas les outils nécessaires pour étouffer la rébellion. Il crée donc la Force expéditionnaire du Nord-Ouest, formée de membres de la Milice canadienne de l’Est du Canada et du Manitoba et placée sous les ordres du général Frederick Middleton, qu’il envoie à Batoche, dans les Territoires du Nord-Ouest, au cœur de la colonie métisse.

Le lieu historique national du Canada (LHNC) de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek commémore l’endroit (la coulée des Tourond) où, le 24 avril 1885, les Métis menés par Gabriel Dumont, et les Premières nations Cri et Dakota, réussirent à retarder l’avance de la Force expéditionnaire du Nord-Ouest. Cette bataille marque le premier affrontement entre les forces métisses et les militaires canadiens. Bien qu’ils soient bien inférieurs en nombre et qu’ils aient perdu tout élément de surprise, les Métis, les Cris et les Dakotas n’en réussissent pas moins à empêcher Middleton de poursuivre sa route vers Batoche. Épuisées par les combats de la journée, les deux forces se retirent de la coulée des Tourond pour poursuivre la bataille plus tard. L’avance de Middleton vers Batoche s’en trouvera retardée de deux semaines. Middleton et ses troupes, pour la plupart sans expérience, ont besoin de temps pour se réorganiser, s’occuper des blessés et mieux se préparer à faire face à cet adversaire formidable. Pour Dumont et les Métis, la bataille de la coulée des Tourond constitue une victoire qui leur laisse le temps de joindre les combattants métis et ceux des Premières nations envoyés en renfort et de préparer la défense de Batoche.

Le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek comprend un terrain de 36 hectares, correspondant au champ de bataille et au homestead de Madame Josephte Tourond et de sa famille, ainsi qu’un terrain de 17 hectares sur lequel Middleton a installé son camp après la bataille, et où sont enterrés de nombreux membres de la Milice. Ensemble, ces sites forment un lieu chargé de souvenirs, un lieu qui revêt une grande importance et a une grande valeur pour les Métis et les Premières nations, comme d’ailleurs pour tous les Canadiens soucieux d’en apprendre davantage sur les difficultés initiales ayant entouré les débuts du Canada comme jeune nation. Il s’agit d’ailleurs d’une histoire qui n’a rien perdu de sa pertinence compte tenu des efforts que continuent de déployer les Métis et les Premières nations pour définir leur place au sein de la société canadienne. L’année 2010 marquera le 125e anniversaire de la bataille de la coulée des Tourond / Fish Creek ainsi que de la rébellion du Nord-Ouest et de la résistance des Métis de 1885.

En tant que premier plan directeur du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des Tourond / Fish Creek, le plan proposé établit les bases pour la gestion future du lieu et pour la prise des décisions connexes. Il décrit la vision devant présider à cette gestion et indique comment on entend la concrétiser pour assurer la conservation des lieux, relater les récits qui y ont trait et offrir aux visiteurs la possibilité de vivre des expériences de séjour enrichissantes dans ce lieu d’importance nationale.


1.1 1.1 Lieux historiques nationaux du Canada

Le réseau national d'aires patrimoniales protégées de Parcs Canada comprend des parcs nationaux, des aires marines nationales de conservation et un certain nombre de lieux historiques nationaux, notamment le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée- des-Tourond / Fish Creek Footnote 1. Les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation sont créés en vue de représenter des milieux terrestres et marins clairement identifiés (consulter le Plan du réseau de parcs nationaux et le Plan du réseau des aires marines nationales de conservation du Canada de Parcs Canada). La désignation des lieux historiques nationaux vise à commémorer diverses facettes de l’histoire du Canada (consulter le Plan du réseau des lieux historiques nationaux du Canada de Parcs Canada). Les objectifs du Programme des lieux historiques nationaux du Canada consistent à :

Rôle du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée- des-Tourond / Fish Creek dans le réseau de lieux historiques nationaux

Parmi les 912 lieux, 587 personnes et 360 événements d’importance historique nationale, le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek joue un rôle commémoratif dont le sous-thème est l’évolution du Canada comme nation (qui fait partie du thème Gouverner le Canada). On compte pas moins de quatorze événements, lieux et personnes associés à la rébellion du Nord-Ouest et à la résistance des Métis de 1885, dont Louis Riel, Gabriel Dumont, Batoche, Duck Lake, Fort Carlton, Fort Battleford, Frenchman Butte et Frog Lake.

  • favoriser la connaissance et l'appréciation de l'histoire du Canada grâce à un programme national de commémoration historique;
  • assurer l'intégrité commémorative des lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada et, à cette fin, les protéger et les mettre en valeur pour le bénéfice, l'éducation et la jouissance des générations actuelles et futures, avec tous les égards que mérite l'héritage précieux et irremplaçable que représentent ces lieux et leurs ressources;
  • favoriser et soutenir les initiatives visant à protéger et à mettre en valeur les lieux d'importance historique nationale qui ne sont pas administrés par Parcs Canada (Politique sur les lieux historiques nationaux de Parcs Canada).

« Objectifs de commémoration » – Objectifs qui expriment les motifs justifiant la désignation à titre de lieu historique national, tels que déterminés dans les recommandations de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC), approuvées par la ministre responsable de Parcs Canada.

« Intégrité commémorative » – Concept créé par Parcs Canada pour les besoins de la gestion et de l’évaluation des lieux historiques nationaux et de la réalisation des rapports connexes. L’énoncé d’intégrité commémorative sert de référence pour faire rapport au Parlement et à la population canadienne sur l’état et l’intendance du lieu historique. Un lieu historique national possède une intégrité commémorative, lorsque :

  • les ressources directement liées aux motifs qui justifient la désignation à titre de lieu historique national ne sont ni endommagées ni menacées;
  • les motifs qui justifient la désignation à titre de lieu historique national sont efficacement communiqués au public;
  • les valeurs patrimoniales du lieu sont respectées dans toute décision ou action ayant une incidence sur le lieu.

L'un des principaux objectifs du présent plan est d’assurer l’intégrité commémorative du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek pour les générations actuelles et futures de Canadiens et de Canadiennes.


1.2 Lieu de la bataille de la coulée des Tourond / Fish Creek : Endroit d’importance historique nationale

Le lieu de la bataille de la coulée des Tourond / Fish Creek a été déclaré lieu historique national en 1923. Selon la recommandation de la CLMHC, son importance nationale réside dans le fait qu’il a été le théâtre, dans le cadre de la rébellion du Nord-Ouest et de la résistance des Métis, d’un engagement militaire entre la Force expéditionnaire du Nord-Ouest de Middleton et les forces métisses et les Premières nations rangées derrière Gabriel Dumont.

Il fallut toutefois attendre 1971 pour que Parcs Canada fasse l’acquisition du terrain de 36 hectares ayant été le théâtre de la bataille elle-même et l’administre comme un lieu historique national. C’est sur ce terrain que la piste reliant les lieux dits Clarke’s Crossing et Gabriel’s Crossing traversait le ruisseau Fish et qu’était située la maison de Madame Josephte Tourond. Bien que les archives nous indiquent que des combats eurent lieu en amont et en aval du ruisseau au-delà des limites des terres appartenant à Parcs Canada, l’essentiel de la bataille se déroula à l’intérieur de ces limites. Cependant, lors de la désignation du lieu comme lieu historique national en 1923, la CLMHC croyait que la bataille avait eu lieu sur le lot de 16 hectares réservé par le gouvernement fédéral en 1916 pour protéger les lieux de sépulture des membres de la Milice canadienne tombés au combat. Pendant des décennies, on a considéré ce lopin de terre, site de la mise sur pied du camp de Middleton après la bataille, comme le lieu historique national de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek.

Aujourd’hui, le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek englobe le champ de bataille et le site du camp de Middleton.


1.3 Élaboration du plan directeur

Un plan directeur pour tout ce qui concerne l’intégrité commémorative, la protection des ressources et l’utilisation par les visiteurs doit être déposé au Parlement pour chacun des lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada (conformément à la Loi sur l’Agence Parcs Canada, 1998). Le présent plan directeur permet de satisfaire à cette exigence.

Les valeurs patrimoniales, les ressources culturelles et les messages d’interprétation définissant l’intégrité commémorative du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek sont décrits dans l’Énoncé d’intégrité commémorative du lieu historique national de la Bataille-de-Fish Creek (2000). Ce document sert de référence pour l’élaboration du plan directeur. Non seulement le plan directeur indique-t-il la marche à suivre pour maintenir et améliorer l’intégrité commémorative du lieu, mais il propose des stratégies en vue d’offrir aux visiteurs la possibilité de vivre des expériences de séjour enrichissantes, de sensibiliser le public à la bataille de Fish Creek et de lui faire connaître le mandat de Parcs Canada. L’élaboration de ces directives a tenu compte des principes et de la pratique dont il est fait état dans la Politique sur la gestion des ressources culturelles de Parcs Canada et le plan a fait l’objet d’une évaluation environnementale conformément à la Directive du Cabinet de 2004 sur l'évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes.

L’élaboration de ce plan directeur a donné lieu à un échange d’information et d’idées entre différents gestionnaires et chercheurs de Parcs Canada, des aînés métis, le personnel de l’Institut Gabriel Dumont, la collectivité métisse de la Saskatchewan, Saskatchewan Parks, d’autres intervenants et les membres intéressés du grand public.

L'élaboration du plan a pris appui sur un processus complet de consultation publique. Un document a été posté aux personnes et organisations intéressées ou susceptibles de l’être afin de les inviter à nous faire part de leurs commentaires et de leurs points de vue concernant la vision autour de laquelle s’articule le plan directeur. Par ailleurs, nous avons organisé à cette fin deux journées portes ouvertes dans le cadre festival « Back to Batoche Days » de 2006. Au total, nous avons été en mesure d’informer au sujet du programme d’élaboration du plan plus de 300 personnes, dont la majorité ont formulé des commentaires favorables concernant la vision proposée. Environ 10 % d'entre eux nous ont remis des commentaires écrits sur la vision et les considérations relatives à la planification des mémoires dont nous avons tenu compte pour rédiger le présent plan directeur. Ce plan a été remis aux personnes et aux organisations qui s’étaient dites intéressées à l’examiner afin de fournir des commentaires. On a tenu compte des résultats de la consultation pour l’élaboration du plan directeur.

Déposé au Parlement par la ministre responsable de Parcs Canada, le plan directeur sert de document cadre pour la gestion du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek. Le plan directeur devrait être en vigueur pour une période de quinze ans, mais Parcs Canada procédera à sa révision tous les cinq ans afin d’en évaluer la pertinence et l’efficacité.

Dans les chapitres qui suivent, après avoir dressé l’état du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek (chapitre 2), nous décrivons les buts et la vision de l’avenir du lieu (chapitre 3), nous définissons les orientations, objectifs et interventions stratégiques nécessaires pour concrétiser la vision du LHNC (chapitre 4), puis nous exposons les principes directeurs devant présider à la mise en œuvre du plan (chapitre 5).


2.0 Contexte de planification : le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek à l’aube du XXIe siècle

Le présent chapitre dresse l’état du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond/ Fish Creek lorsque s’est amorcée l’élaboration du plan directeur. Il fournit les renseignements nécessaires pour comprendre le contexte, les conditions, les problèmes et les besoins qui ont déterminé l’orientation imprimée au plan directeur et fait état des points de vue et des idées exprimés par les intervenants et les membres du grand public intéressés.


2.1 Administration et exploitation

Le terrain de 36 hectares sur lequel est situé le champ de bataille est administré par Parcs Canada en vertu de la Loi sur les lieux et monuments historiques (1985). C’est l’unité de gestion du Sud de la Saskatchewan qui s’acquitte de cette tâche à partir du LHNC de Batoche, le personnel de Parcs Canada assurant régulièrement l’inspection et l’entretien des lieux, sans qu’aucun employé n’y soit affecté en permanence. Abstraction faite de rares activités spéciales, le site ne comprend aucune installation et n’offre aucun service ni programme.

Selon le Saskatchewan Lands Title Office, le terrain de 16 hectares sur lequel se trouvait le camp de Middleton appartient à la province de la Saskatchewan. Parcs Canada et la Province sont actuellement en voie de déterminer si une erreur ne s'est pas glissée dans le dossier d’enregistrement du titre foncier et si le lot n'est pas la propriété de l’État fédéral plutôt que de la province. La question devrait être incessamment résolue. Tout comme le champ de bataille, le camp de Middleton et le cimetière font régulièrement l’objet de visites d’inspection et d’entretien, visites qui étaient jusqu’à tout récemment effectuées par le personnel de Parcs Canada. Aucun employé n’est autrement affecté au lieu, qui n’offre aucun service et ne comprend aucune installation autre que des fosses d’aisance et des tables de pique-nique.

Les participants aux consultations publiques ont indiqué à Parcs Canada que, quels qu’en soient les propriétaires, les deux lots devraient être intégrés en un seul lieu historique national pour les fins de leur protection et de leur mise en valeur. Un représentant de Saskatchewan Environment a d’ailleurs participé à l’élaboration du projet de plan directeur, dont un des objectifs est d’assurer la gestion intégrée des deux lots en attendant qu’en soient déterminés les propriétaires. Les participants ont aussi suggéré à Parcs Canada de continuer de collaborer avec les Métis afin de protéger ce lieu et d’en raconter l’histoire. Des membres du personnel de l’Institut Gabriel Dumont et deux aînés métis, qui travaillaient sur le projet de modification du texte de la plaque approuvée par la CLMHC pour commémorer le lieu, faisaient également partie de l’équipe chargée de l’élaboration du présent projet de plan directeur.


2.2 Gestion des ressources culturelles

La gestion des ressources culturelles se fonde sur des pratiques généralement admises de conservation et de mise en valeur des ressources culturelles qu’on trouve dans les lieux historiques nationaux, les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation. L’expression ressource culturelle s’entend d’une œuvre humaine ou d’un endroit présentant des signes évidents d’activités humaines ou ayant une signification spirituelle ou culturelle, et dont la valeur patrimoniale a été reconnue par voie de désignation ou par une collectivité qui croit en son importance historique, culturelle ou spirituelle. Conformément à la Politique sur la gestion des ressources culturelles de Parcs Canada, la pratique de la gestion des ressources culturelles suppose que toutes les décisions prises reposent sur :

  • l'inventaire des ressources se trouvant sur place;
  • l'évaluation des ressources afin d'identifier celles qui sont considérées comme des ressources culturelles et de déterminer ce qui leur confère une valeur historique;
  • la prise en considération de cette valeur historique dans les mesures qui peuvent avoir une incidence sur la protection et la mise en valeur des ressources culturelles elles-mêmes et du lieu dans son ensemble;
  • la surveillance et l'examen des activités afin de s'assurer que les objectifs de protection et de mise en valeur continuent d'être atteints.

Le ruisseau Fish, au fond de la coulée des Tourond, est un site culturel important à la fois parce qu’il a été le théâtre d’une bataille célèbre et parce qu’il marque clairement la limite sud de la colonie métisse de St-Laurent. La colonie, dont les terres étaient divisées en lots riverains, s’étendait des deux côtés de la rivière Saskatchewan Sud depuis le ruisseau Fish jusqu’à St-Louis, à sa limite nord. La coulée des Tourond est la seule coulée importante qu’on trouve sur la rive est de la Saskatchewan Sud, entre Saskatoon et Prince Albert. Le sentier historique reliant les lieux dits Clark’s Crossing et Gabriel’s Crossing était connu sous le nom de sentier du ruisseau Fish du fait qu’il traversait la coulée en question.

Les fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour certaines ressources culturelles sur le site de la bataille, notamment la cave probable de la maison de Madame Tourond, des artefacts provenant du même endroit et l’ancien sentier du ruisseau Fish. Une reconnaissance archéologique du sol et un examen limité du sous-sol effectués au camp de Middleton n’ont permis de trouver aucun vestige du camp. On en sait peu au sujet des tombes en dehors de ce que nous révèle le cairn qui y a été élevé. Malgré l’absence de vestiges associés à la bataille et au homestead, le paysage de la coulée, la rivière Saskatchewan Sud et la prairie ou prairie-parc recouvrant les terrains ont une grande valeur historique de par ce qu’ils peuvent nous dire de la bataille. Le paysage doit donc être géré comme une ressource culturelle. Figurent au nombre des éléments et caractéristiques notables du paysage devant être gérés en fonction de leur valeur historique :

  • la coulée même en tant qu’enjeu principal de la bataille et que démarcation naturelle de la limite sud de la colonie de St-Laurent;
  • les pentes douces, les falaises et les flancs escarpés de la coulée, y compris le « Guêpier », qui fournissaient des couloirs de tir et des cachettes aux Métis et constituaient des obstacles pour la Force expéditionnaire du Nord-Ouest;
  • les arbres et les broussailles qui restent dans la coulée et aux alentours, qui représenteraient le type de couvert utilisé par les Métis et la Milice (la « prairie montueuse » que l’on distingue sur les cartes et les photographies de l’époque);
  • les méandres du ruisseau ainsi que le bras mort au fond de la coulée;
  • les ornières du sentier du ruisseau Fish et les vestiges du pont qui aident à comprendre pourquoi la bataille s’est déroulée à cet endroit et à situer le champ de bataille dans son contexte régional plus vaste;
  • la cave de la maison de Madame Tourond qui aide à situer et à orienter tant le champ de bataille que le homestead;
  • l’emplacement du camp de Middleton à la jonction du ruisseau Fish et de la rivière Saskatchewan Sud, choisi tant pour des raisons défensives que pour permettre la traversée de la rivière au besoin;
  • les tombes et le cairn au camp de Middleton.

Les participants aux consultations publiques ont indiqué que le plan se devait de préserver non seulement les ressources culturelles, mais aussi les plantes et les herbes indigènes ainsi que la beauté naturelle du site.

Le paysage et les ressources culturelles du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek sont en général en bon état. Bien que des fouilles archéologiques (et à un degré moindre des recherches historiques) aient été menées pour dresser l’inventaire des ressources physiques du champ de bataille et du camp de Middleton, on ne dispose ni des cartes ni de la description des ressources nécessaires pour surveiller, gérer et interpréter comme il le faut le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-desTourond / Fish Creek.


2.3 Mise en valeur du patrimoine

On entend par mise en valeur du patrimoine les programmes mis en œuvre par Parcs Canada afin d’offrir au public des occasions de profiter de ses parcs et lieux historiques et d’apprendre sur ceux-ci. Il peut s’agir de programmes offerts sur place à l’intention des visiteurs ou d’activités de diffusion externe, ou de sensibilisation, s’adressant aux Canadiens intéressés par le lieu mais pouvant fort bien ne jamais le visiter. Ces programmes et activités constituent l’essentiel de l’expérience vécue par les visiteurs des lieux historiques nationaux.

La mise en valeur du patrimoine repose sur l’énoncé des objectifs de commémoration, c'est-à-dire sur le motif de la désignation du lieu comme ayant une importance historique nationale. Le principal message pour la mise en valeur du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-desTourond / Fish Creek est le suivant :

  • ce site a été le théâtre, dans le cadre de la rébellion du Nord-Ouest et de la résistance des Métis, d’un engagement militaire entre la Force expéditionnaire du Nord-Ouest de Middleton et les forces métisses et les Premières nations rangées derrière Gabriel Dumont.

La description qui nous a été transmise de la bataille souffre d’un manque de perspective. Nous avons en effet une bonne idée de la façon dont la bataille a été vécue du point de vue de la Force expéditionnaire du Nord-Ouest (grâce aux dossiers gouvernementaux, aux comptes rendus parus dans les journaux, à des photographies et à des cartes), mais nous en savons très peu sur la façon dont les Métis ont vécu la bataille et encore moins sur la participation des Premières nations. Il existe de nombreux récits de la bataille, mais ils pêchent par leur fragmentation et leur incohérence. Cet état de fait constitue à la fois un défi et une occasion de faire ressortir les points de vue divergents quant aux diverses phases de la bataille et à leur issue. Par ailleurs, les récits laissés par les personnes ayant participé à la bataille mettent en lumière la dimension humaine de l’affrontement. D’un côté, les miliciens et leurs officiers, dépêchés sur place afin de tuer la rébellion dans l’œuf, luttaient pour leur survie. De l’autre, la bataille témoignait pour les Métis, les Dakotas et les Cris, en butte à un gouvernement refusant de négocier un règlement pacifique au conflit agitant l’Ouest, de leur détermination à protéger leur mode de vie, leurs droits et leur foyer national.

Les efforts de mise en valeur du patrimoine déployés par Parcs Canada au LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek se résument pour l’instant à mettre un dépliant à la disposition des visiteurs du LHNC de Batoche. On trouve par ailleurs sur place la plaque de la CLMHC, qui donne quelques renseignements sur la bataille. Le personnel de Parcs Canada, les aînés métis et le personnel de l’Institut Gabriel Dumont s’emploient actuellement à modifier le texte de la plaque, afin de corriger certains des renseignements qu’il contient et de donner une perspective plus équilibrée des événements et des résultats de la bataille, tant du point de vue des Métis que de celui des forces gouvernementales. Le texte modifié sera ensuite soumis à l’examen de la CLMHC.

L’importance historique du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek tient également au fait qu’il faisait partie du homestead de Madame Tourond et de la colonie de St-Laurent. Les participants aux consultations publiques nous ont indiqué que l’histoire de la famille et de la colonie associée à la coulée des Tourond devrait faire partie de l’interprétation du lieu. Par ailleurs, la bataille de la coulée des Tourond ne représente que l’un des épisodes de la résistance métisses/rébellion du Nord-Ouest de 1885. Le réseau des sites associés aux événements de 1885 constitue une ressource inexploitée qui, pour autant qu’on en fasse la promotion, pourrait offrir aux visiteurs la possibilité de se plonger dans le passé et d’en apprendre davantage sur cet épisode difficile mais capital de l’histoire de l’Ouest canadien.


2.4 Visiteurs, services et installations

On ne dispose pour l’instant d’aucun renseignement sur les personnes qui visitent le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek ni sur les raisons de leur visite. Il semble que leur nombre soit peu élevé et qu’ils proviennent pour l’essentiel de la région. Certains des visiteurs du LHNC de Batoche qui posent des questions au sujet de la bataille sont orientés vers le site. En 2005, une caravane de chariots conduits par des Métis s’est arrêtée pour la nuit dans le champ qui jouxte la coulée des Tourond.

On peut accéder au site de la bataille par l’intermédiaire d’un chemin municipal en gravier, un autre chemin de gravier menant au camp de Middleton. Le site de la bataille n’offre aucun service et ne comprend aucune installation, tandis qu’on trouve des fosses d’aisance et des tables de pique-nique au camp de Middleton.

Les commentaires recueillis auprès du public favorisaient en général une mise en valeur sobre du lieu et des expériences de séjour propres à en respecter la tranquillité et le cachet historique. D’autres efforts seront nécessaires pour déterminer dans quelle mesure il est possible d’accroître le nombre de visites, de faciliter l’accès au site et d’en raconter l’histoire.


Orientation du plan directeur : Objectifs de Parcs Canada et vision du lieu

3.1 Objectifs de Parcs Canada pour le LHNC de la Bataille-de-la- Coulée-des-Tourond / Fish Creek

Les objectifs qui suivent correspondent aux priorités de gestion de tous les lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada. Ces objectifs se reflètent dans la vision du lieu.


3.1.1 Conservation du patrimoine

« Parcs Canada protège des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada d'importance nationale de sorte que les citoyens et les citoyennes d'aujourd'hui et de demain puissent faire l'expérience des lieux exceptionnels et du riche répertoire d'histoires du passé de notre nation, et s'en inspirer. L'intégrité écologique et l'intégrité commémorative sont les principes directeurs de la gestion des parcs nationaux et des lieux historiques nationaux, de même que l'utilisation viable du milieu marin constitue la pierre d'assise de celles des aires marines nationales de conservation. Cela permet de veiller à ce que les trésors nationaux du Canada soient préservés pour les générations actuelles et futures. »

(Agence Parcs Canada – Plan d’entreprise 2005-2010).

Objectif : Maintenir et améliorer l’intégrité commémorative du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek en appliquant les principes et la pratique énoncés dans la Politique sur la gestion des ressources culturelles de Parcs Canada de sorte que :

  • le lieu historique et ses ressources d’importance historique nationale ne soient ni endommagées ni menacées;
  • toutes les décisions et mesures touchant le site respectent les valeurs patrimoniales associées à celui-ci.

3.1.2 Expérience de séjour enrichissante

« Parcs Canada vise à offrir des expériences inoubliables qui contribuent à favoriser un sens partagé des responsabilités à l'égard d'interventions judicieuses sur le plan environnemental et culturel qui s'étendent au-delà des limites des parcs et des lieux et influent sur les valeurs des Canadiens et des Canadiennes. Les expériences vécues durant les visites dans les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation donnent aux visiteurs une image claire et forte du Canada, en plus d'améliorer le bien-être et la santé de tous les Canadiens et Canadiennes. »

(Agence Parcs Canada – Plan d’entreprise 2005-2010).

Objectif : Veiller à ce que tous les visiteurs du LHNC de la Bataille-de-la- Coulée-des-Tourond / Fish Creek soient bien accueillis, bénéficient d'une visite sécuritaire, soient satisfaits de la qualité du service reçu et trouvent leur séjour enrichissant.


3.1.3 Connaissance et appréciation du public

« L'objectif de Parcs Canada, grâce à une sensibilisation et à une compréhension accrues, est de s'assurer que les Canadiens et les Canadiennes acceptent facilement l'idée que leurs aires patrimoniales exceptionnelles soient protégées pour les générations d'aujourd'hui et de demain, … ont la possibilité de faire l'expérience des trésors nationaux et de les apprécier, … [et] bénéficient d'un sentiment accru d'identité ….»

(Agence Parcs Canada – Plan d’entreprise 2005 - 2010)

Objectif : Veiller à ce que les Canadiens et les Canadiennes apprécient le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek et les événements de 1885, en comprennent l’importance, soient incités à approfondir le sujet et appuient les efforts visant à assurer la protection du site.


3.1.4 Partenariats et participation du public

« Parcs Canada travaille en partenariat avec ses intervenants pour toucher les Canadiens et les Canadiennes et leur permettre de profiter pleinement de ces endroits exceptionnels »

(Agence Parcs Canada – Plan d’entreprise 2005 - 2010).

Objectif : Favoriser l’établissement de partenariats et la collaboration entre les intervenants afin de promouvoir l’intégrité commémorative du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek, son appréciation et sa compréhension par le public et l’offre aux visiteurs d’expériences de séjour enrichissantes.


3.2 Vision du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek

À première vue, il ne s’agit que d’un autre profond ravin traversant la prairie ouverte (la coulée des Tourond) creusée par le ruisseau Fish avant de se jeter dans la rivière Saskatchewan Sud. La scène est bucolique, le paysage simple. Il s’agit pourtant d’un lieu d’une grande importance historique, cette coulée et le sentier, abandonné depuis longtemps, qui la traverse ayant été le théâtre d’un événement qui devait modifier le cours de l’histoire du Canada.

Le 24 avril 1885, dans un climat de mécontentement exacerbé, une troupe de Métis, de Dakotas et de Cris dirigée par Gabriel Dumont y est venu aux prises avec la Milice canadienne (la Force expéditionnaire du Nord-Ouest) pour la première fois dans le cadre de la rébellion du Nord-Ouest et de la résistance des Métis de 1885. L’affrontement devait se solder par la perte de quelques combattants et donner lieu à une refonte de la tactique militaire. La table était mise pour la bataille de Batoche.

Le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek conserve donc son caractère historique aujourd’hui et pour toujours. Au sein de ce paisible paysage champêtre, les visiteurs prennent connaissance des raisons, des péripéties et des résultats de la bataille et découvrent pourquoi le lieu qui en a été le théâtre revêt une telle importance pour tous les Canadiens. Toutes les conditions sont réunies pour offrir aux visiteurs des expériences de séjour mémorables en faisant appel à des moyens d’interprétation sobres, novateurs et attrayants prenant appui sur la recherche et sur les faits établis pour faire parler les lieux. Les visiteurs pourront suivre les pas des combattants de 1885, étudier la disposition des lieux pour comprendre comment Gabriel Dumont avait l’intention de piéger les forces canadiennes et ressentir le courage et la détermination dont ont dû faire preuve les combattants des deux bords au fil de la bataille pour surmonter leur peur et leur désarroi. Ils pourront faire la connaissance de Madame Josephte Tourond et de son homestead et apprendre que le ruisseau Fish marquait la limite sud de la colonie métisse de St-Laurent. Tant les responsables de la gestion que les utilisateurs du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek auront à cœur d’en respecter l’histoire et d’en protéger les ressources. Le lieu offrira les services de base nécessaires pour permettre aux visiteurs de vivre un séjour agréable et sera le théâtre d’activités spéciales. Parcs Canada, en collaboration avec d’autres lieux patrimoniaux et musées, encouragera les visiteurs, que ce soit en ligne ou en personne, à visiter le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourand / Fish Creek et d’autres lieux patrimoniaux afin d’en apprendre davantage sur la bataille et sur les événements de 1885.


4.0 Plan directeur

Le plan directeur s’articule autour d’un certain nombre d’orientations et d’objectifs stratégiques et définit les mesures qu’entend prendre Parcs Canada pour concrétiser la vision du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek, exposée au chapitre précédent. Les orientations stratégiques établies sont au nombre de quatre :

  • assurer une gestion unifiée du champ de bataille, du camp de Middleton et du LHNC de Batoche;
  • effectuer des travaux de recherche et utiliser les connaissances acquises pour protéger et mettre en valeur le site de la bataille de la coulée des Tourond / Fish Creek;
  • offrir aux visiteurs la possibilité de vivre des expériences enrichissantes et mémorables;
  • mobiliser d’autres intervenants et travailler de concert avec eux à promouvoir, protéger et mettre en valeur le LHNC de la Bataille-de-la- Coulée-des-Tourond / Fish Creek.

Ces orientations stratégiques ne sont ni mutuellement exclusives ni présentées par ordre de priorité. Sont définis pour chacune de ces orientations un certain nombre d’objectifs et de mesures connexes propres à assurer la mise en œuvre du plan. Les objectifs définis sont mesurables et réalisables au cours des cinq à dix ans suivant le dépôt du plan. Nous avons retenu l’année 2010 comme date cible pour la concrétisation d’un certain nombre d’améliorations au lieu et au programme d’interprétation parce qu’elle marque le 125e anniversaire de la rébellion du Nord-Ouest et de la résistance des Métis de 1885.


4.1 Assurer la gestion unifiée du champ de bataille, du camp de Middleton et du LHNC de Batoche

Les terrains du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek sur lesquels sont situés le champ de bataille et le camp de Middleton sont actuellement administrés et gérés par des entités distinctes. Comme les deux terrains ont un rôle à jouer dans la présentation des événements et de l’issue de la bataille, des mesures seront prises pour assurer une action concertée en vue de promouvoir, de protéger et de mettre en valeur les valeurs patrimoniales qu’ils recèlent.

Le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek et le LHNC de Batoche se distinguent des nombreux autres lieux patrimoniaux qui commémorent et interprètent les événements de 1885 par les nombreux liens qui les unissent. Batoche est à la fois le lieu d’embarquement de Dumont et de ses Métis, le lieu de sépulture et de commémoration des Métis qui sont tombés au combat, la destination de la Force expéditionnaire du Nord-Ouest et l’objectif défendu par les Métis le jour de la bataille. La proximité des deux lieux historiques nationaux permet de plus au personnel de Batoche d’assurer l’entretien du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek, de sensibiliser les visiteurs à son existence et de les y orienter. Les membres du personnel du LHNC de Batoche ont jusqu’à maintenant réussi de façon informelle et limitée à assurer l’entretien et la mise en valeur du site dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions à Batoche. Des mesures seront prises afin d’officialiser les modalités d’exploitation des deux lieux historiques nationaux.


4.1.1 Objectif : Promouvoir, protéger et mettre en valeur le champ de bataille et le camp de Middleton en tant que destination unique, que lieu protégé unique et que désignation d’importance historique nationale unique.

Mesures clés :

  • Le processus de transfert de la propriété du camp de Middleton du gouvernement provincial à l’État fédéral est en cours. Au besoin, la Saskatchewan et Parcs Canada concluront une entente provisoire de gestion des terres permettant d’atteindre le présent objectif si le transfert était retardé.
  • Parcs Canada demandera à la Commission des lieux et monuments historiques du Canada de déclarer que le camp de Middleton fait partie du lieu historique désigné comme étant d’importance nationale. L’Énoncé d’intégrité commémorative du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des- Tourond / Fish Creek sera ensuite modifié en conséquence.
  • Les propositions en matière de recherche, de gestion et de mise en valeur ayant trait au LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek devront tenir compte des besoins des deux sites.

4.1.2 4.1.2 Objectif : Promouvoir et mettre en valeur la bataille de la coulée des Tourond / Fish Creek dans le contexte de la bataille de Batoche et vice versa.

Mesures clés :

  • Le personnel de Batoche continuera de donner aux visiteurs des renseignements sur le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek en se servant du monument commémoratif se trouvant dans le cimetière de Batoche et de documents distribués au centre d’accueil.
  • Les moyens d’interprétation élaborés pour le LHNC de la Bataille-de-la- Coulée-des-Tourond / Fish Creek feront ressortir le rôle qu’a joué la bataille de la coulée des Tourond dans la défense de Batoche et de la colonie de St-Laurent.
  • Une page sur le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek sera incorporée au site Web établi par Parcs Canada pour le LHNC de Batoche ou y sera associée par un hyperlien.
  • Le cas échéant, on étudiera la possibilité d’inclure dans les messages publicitaires vantant aux visiteurs les attraits du LHNC de Batoche un segment sur le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek.

4.1.3 4.1.3 Objectif : Intégrer la planification et la gestion du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek et du LHNC de Batoche.

Mesures clés :

  • Les plans de travail et d’activités établis pour le LHNC de Batoche devront tenir compte des besoins du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek.
  • On continuera d’inclure dans le programme d’orientation et de formation du personnel du LHNC de Batoche un module sur le LHNC de la Bataille-de-la- Coulée-des-Tourond / Fish Creek.
  • On tiendra compte des relations opérationnelles avec le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek dans le cadre de l’examen du plan directeur du LHNC de Batoche.
  • Lors de sa prochaine réunion, le Conseil de gestion partagée établi pour le LHNC de Batoche pourrait examiner quel rôle il pourrait jouer dans la gestion du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek.

4.2 Effectuer des travaux de recherche et utiliser les connaissances acquises pour protéger et mettre en valeur le site de la bataille de la coulée des Tourond / Fish Creek

Il faudra, pour assurer une saine gestion du paysage protégé du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek, prendre des décisions éclairées prenant appui sur une solide connaissance des éléments du paysage et des vestiges archéologiques qui ont de la valeur ainsi que des facteurs qui leur confèrent cette valeur. Il est essentiel, pour des raisons de véracité, d’authenticité et d’exactitude, que le récit qui est fait de la bataille de la coulée des Tourand / Fish Creek soit corroboré par les connaissances obtenues des sources orales et documentaires et rende compte du point de vue des Métis, des Cris, des Dakotas et des militaires canadiens. Il est fait allusion dans le présent texte à la bataille de la coulée des Tourond afin de souligner l’importance d’avoir recours au toponyme michif du site pour les besoins du programme d’interprétation.

Bien que les renseignements dont on dispose sur le LHNC de la Bataille-de-la- Coulée-des-Tourond / Fish Creek et son histoire soient suffisants pour permettre l’établissement d’un programme provisoire de gestion et d’interprétation, il faudra poursuivre les efforts de collecte et d’analyse. Il faudra pousser la recherche plus loin pour recueillir et structurer les récits individuels de la bataille, donner de cette dernière des perspectives multiples et raconter l’histoire de la famille Tourond au sein de la collectivité métisse et dans ses rapports avec le théâtre de l’affrontement.


4.2.1 Objectif : Acquérir des connaissances sur le lieu historique, les événements de la bataille et le homestead des Tourond, pour les besoins de la protection et de la mise en valeur du site.

Mesures clés :

  • Parcs Canada effectuera un levé du site et en établira des cartes numériques comportant des données repères (limites des lots, topographie des lieux, plans d’eau, éléments du paysage, ressources culturelles et couverture végétale) importantes pour la gestion et la compréhension du lieu historique. Ces cartes devront être dressées dès les étapes initiales de la mise en œuvre du plan et mises à jour au besoin pour faciliter l’aménagement du site.
  • Les Premières nations Beardy's and Okemasis, White Cap et One Arrow seront invitées à manifester leur intérêt à ce qu’il soit fait état de la participation des Cris et des Dakotas à la bataille.
  • Un historien professionnel procédera à la vérification et à l’inventaire des données sur la bataille obtenues de sources orales et documentaires, notamment en ce qui concerne le rôle et la participation des femmes, et un programme de recherche sera élaboré et mis en œuvre.
  • On procèdera au recensement des communautés d’herbes et de plantes indigènes.
  • On tentera de déterminer à l’aide de techniques non intrusives le nombre, l’emplacement et la disposition des tombes des miliciens.
  • L’Énoncé d’intégrité commémorative du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée- des-Tourond / Fish Creek sera mis à jour en fonction du résultat de ces études.

4.2.2 Objectif : Utiliser les connaissances acquises sur les ressources culturelles et l’histoire du site afin d’assurer une protection appropriée des lieux et de leur valeur patrimoniale

Mesures clés :

  • On procédera à l’élaboration et à la mise en œuvre systématique d’un processus de surveillance afin de permettre à la direction de Parcs Canada d’évaluer la santé du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek et les répercussions de sa fréquentation sur le paysage et les vestiges archéologiques.
  • Des lignes directrices sur l’entretien des lieux, notamment sur la gestion de la végétation (p. ex., fauchage et fenaison) seront élaborées afin d’assurer l’intégrité commémorative et une visite de qualité, tout en étant respectueux des voisins. Nous veillerons à ce que les activités d’entretien et leur résultat n’aient pas pour effet d’altérer le caractère historique des lieux.

4.2.3 Objectif : Utiliser les connaissances acquises sur les ressources culturelles et l’histoire du site afin d’assurer une mise en valeur appropriée des lieux.

Mesures clés :

  • En consultation avec l’Institut Gabriel Dumont, les représentants des Premières nations et les responsables de la mise en valeur du patrimoine militaire, Parcs Canada élaborera pour le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée- des-Tourond / Fish Creek une trame et un thème d’interprétation qui assurent un équilibre des diverses perspectives et qui guidera l’élaboration du programme d’interprétation sur place et du programme de diffusion externe.
  • On déterminera les principaux éléments du paysage, vestiges archéologiques et points de vue pouvant être exploités dans le cadre du programme d’interprétation. Les cartes dressées par le capitaine Haig et les photographies d’époque prises par le capitaine Peters sont les premières représentations en détail et sur film des militaires canadiens en action. Elles constituent des ressources uniques permettant de donner au public une interprétation du paysage et des points de vue.
  • On étudiera la possibilité d’intégrer les artefacts trouvés dans la cave de la maison de Madame Tourond comme éléments d’interprétation, peut-être au LHNC de Batoche.
  • Le panneau d’interprétation à l’emplacement du camp de Middleton sera corrigé et distingué de la plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

4.3 Offrir aux visiteurs la possibilité de vivre des expériences enrichissantes et mémorables

Les visiteurs de nos lieux historiques nationaux doivent bien sûr être inspirés par les lieux, mais ils doivent aussi s’y sentir les bienvenus et en sécurité. Il est essentiel qu’ils repartent avec un souvenir vif et agréable des lieux et de leur histoire.

Comme aucun employé de Parcs Canada ne sera affecté en permanence au LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek, les visiteurs y vivront une expérience bien différente de celle que leur offre le LHNC de Batoche. La nécessité de mettre en valeur le paysage tout en altérant le moins possible le caractère historique des lieux aura pour effet de limiter la construction d’installations et les travaux d’infrastructure, mais elle contribuera à conserver la beauté naturelle de ce lieu de sérénité. Pour les mêmes raisons, le champ de bataille ne sera pas accessible à tous et les visiteurs devront s’assurer de disposer d’une réserve suffisante d’eau potable et être prêts à faire face aux intempéries. Il n’en reste pas moins nécessaire d’offrir des services d’accueil et d’orientation à la fois vers le champ de bataille et vers le camp de Middleton et de rappeler aux visiteurs que le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek fait partie du réseau de lieux historiques nationaux et d’un réseau de sites associés aux événements de 1885.

Afin de concevoir des programmes, des moyens d’interprétation et des services adaptés au LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek, il faudra connaître qui sont les visiteurs du lieu, les raisons qui les poussent à s’y rendre et leurs attentes. Nous élaborerons le programme de façon graduelle mais soutenue au fil des ans et en évaluerons l’efficacité périodiquement. Un programme assez étoffé à l’intention des visiteurs devrait être mis en place à temps pour 2010, alors que l’on célèbrera le 125e anniversaire de la résistance métisse/rébellion du Nord-Ouest de 1885. Puisqu’il s’agit d’un lieu non opérationnel et qu’il n’y a actuellement aucun moyen actuellement de prélever des droits d’entrée, les recettes générées seront probablement faibles.


4.3.1 Objectif : Appuyer l’élaboration et la prestation des programmes sur une solide connaissance des visiteurs du site.

Mesures clés :

  • Parcs Canada réalisera dès les étapes initiales de la mise en œuvre du plan un sondage sur les modalités actuelles et éventuelles d’utilisation du site par les visiteurs. Ce sondage aura pour objet de déterminer les attentes des visiteurs et d’évaluer les moyens d’interprétation pouvant être utilisés.
  • Nous inviterons les enseignants et les jeunes à nous proposer des activités susceptibles de permettre aux groupes scolaires et aux groupes de jeunes de mieux connaître le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek.
  • Avant d’introduire de nouveaux éléments d’interprétation nous en évaluerons l’efficacité auprès de publics cibles.

4.3.2 Objectif : Élaborer les programmes d’interprétation de façon graduelle et soutenue

Mesures clés :

  • Un plan quinquennal de mise en œuvre sera établi afin d’établir l’ordre de priorité des mesures prévues dans le présent plan et d’en coordonner l’exécution de manière à faire en sorte que des progrès soutenus soient réalisés sur le plan de la conservation du patrimoine, de l’appréciation et de la compréhension du public, des expériences de séjour offertes aux visiteurs et des occasions de partenariat. Le plan de mise en œuvre fera l’objet d’une évaluation des risques et d’une évaluation environnementale.
  • Le lieu sera doté de services et d’installations de base comparables à ceux des autres lieux historiques nationaux non opérationnels de Parcs Canada en Saskatchewan, notamment un stationnement modeste, des fosses d’aisance et des bancs. On étudiera la possibilité d’aménager une aire de pique-nique et un kiosque d’orientation pour le champ de bataille. Les installations et les services devront être conçus de manière à préserver l’intégrité commémorative des lieux, et en tenant compte de l’achalandage prévu et du fait qu’ils seront exposés aux intempéries tout au long de l’année et ne feront l’objet que d’un entretien et d’une surveillance limités. Les installations et services pour les visiteurs seront situés et conçus de façon à ne pas compromettre l’environnement et les points de vue associés au champ de bataille, au décor paisible et au paysage discret.
  • Les principaux moyens d’interprétation utilisés seront les sentiers pédestres d’interprétation, sur le champ de bataille et au camp de Middleton, et les brochures-guides.
  • On étudiera la possibilité de faire appel à des moyens d’interprétation (audio et visuels) sobres et novateurs afin d’accroître la puissance évocatrice du récit et, en particulier, de faire ressortir le courage et la détermination dont ont dû faire preuve les combattants pour surmonter leur peur et leur désarroi.
  • On élaborera et appliquera des lignes directrices permettant de tenir compte de la gestion des ressources culturelles, des répercussions sur l’environnement et de la sécurité du public à l’occasion d’activités spéciales.

4.3.3 Objectif : Orienter les visiteurs vers le site

Mesures clés :

  • Un plan d’installation de panneaux indicateurs reliant le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek (les deux terrains) au LHNC de Batoche sera élaboré et mis en œuvre. Par ailleurs, l’itinéraire à emprunter pour se rendre sur place sera indiqué sur le site Web de Parcs Canada.
  • Une mention relative au LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek sera incorporée aux panneaux publicitaires annonçant le LHNC de Batoche le long des routes de la région.

4.4 Mobiliser d’autres intervenants et travailler de concert avec eux à promouvoir, protéger et mettre en valeur le LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek

Des aînés métis, le personnel de l’Institut Gabriel Dumont et Saskatchewan Environment ont participé à divers titres à l’élaboration du projet de plan directeur du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek et proposé que soit modifié le texte de la plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Le public et les intervenants ont été informés et consultés en vue de l’élaboration du plan directeur. Pour être couronnée de succès, la mise en œuvre du plan devra donner lieu à des consultations permanentes avec le public intéressé et les intervenants et à une collaboration de tous les instants avec nos partenaires. Le LHNC de Batoche nous a montré à quel point l’atteinte d’objectifs communs est tributaire d’une solide collaboration entre les différents partenaires, notamment l’Institut Gabriel Dumont.


4.4.1 Objectif : Permettre l’établissement de partenariats utiles au LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek

Mesure clé :

  • L’unité de gestion du Sud de la Saskatchewan et le LHNC de Batoche entendent travailler de concert avec les personnes et les organisations intéressées au sein de la collectivité métisse, et à l’extérieur de celle-ci, afin de créer des occasions avantageuses pour chacun. Nous entendons également étudier les façons dont Parcs Canada peut favoriser l’établissement de partenariats efficaces et durables et, le cas échéant, y donner suite.

4.4.2 Objectif : Établir un réseau de sites associés aux événements de 1885

Mesure clé :

  • Parcs Canada entend collaborer avec d’autres organisations afin de promouvoir et de commercialiser le réseau de musées et de lieux historiques associés aux événements de 1885 sous forme de produit touristique intégré, en établissant 2010 comme année jalon pour la prestation du programme.

4.4.3 Objectif : Faire connaître l’importance du LHNC de la Bataille-de-la- Coulée-des-Tourond / Fish Creek aux voisins et à la population

Mesures clés :

  • Parcs Canada entend informer les municipalités rurales de Fish Creek et d’Aberdeen et les propriétaires de terrains adjacents des valeurs patrimoniales du site et, dans la mesure du possible, travailler de concert avec eux à préserver le caractère historique et le décor de ce lieu historique national.
  • Il sera fait mention dans le cadre des activités organisées sur place de l’importance nationale du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek et du rôle joué par Parcs Canada pour en assurer l’intégrité commémorative.
  • La promotion du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des Tourond / Fish Creek sera faite dans le cadre des activités spéciales que Parcs Canada organise au LHNC de Batoche (p. ex., Journée d’accueil du public, Journée des parcs).

5.0 Mise en œuvre et évaluation du plan directeur

The management plan provides long-term direction for Parks Canada managers of the Battle of Tourond’s Coulee / Fish Creek NHSC. It is a framework for more detailed planning and decision-making, and a strategic reference for capital expenditure forecasts and future management and operations.

Le plan directeur établit l’orientation à long terme pour la gestion du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek. Il sert de cadre à une planification plus détaillée et à la prise de décisions. Il sert aussi de référence stratégique pour les prévisions des dépenses en immobilisations et pour la gestion et l'exploitation en découlant.

La mise en œuvre du plan, qui incombe à la directrice de l’unité de gestion du Sud de la Saskatchewan, se fera par l’intermédiaire du plan d’affaires de l’Unité, dans lequel seront définies les ressources nécessaires aux interventions prévues pour les prochains cinq ans. Les modifications aux prévisions quinquennales seront saisies dans le cadre de l’examen et de la mise à jour annuels du plan d’affaires. La mise en œuvre des stratégies et mesures prévues pourra être réévaluée selon les nouvelles circonstances ou les nouvelles données, ou à la suite d'un changement dans les priorités et les décisions à l'échelle nationale.

Les progrès réalisés au titre de la mise en œuvre du plan seront mesurés grâce à l'établissement de rapports annuels et dans le cadre du rapport sur l'état des aires patrimoniales protégées de Parcs Canada. En outre, le plan directeur fera l’objet d’un examen périodique (au moins tous les cinq ans), et il pourra être révisé, le cas échéant, compte tenu de l’évolution de la situation. Le public sera consulté au sujet des modifications importantes.

L’équipe qui a élaboré le présent plan directeur est composé des personnes suivantes : Rose Fleury, Ed Bruce, Cheryl Penny, Karon Shmon, Janette Hamilton, Mark Calette, Ray Fidler, Rose-Marie Carey, Irene LeGatt, Elaine Rohatensky, Darren Prefontaine, Greg Thomas et Kevin Lunn.


5.1 Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Le plan directeur du lieu historique national du Canada de la Bataille-de-la-Coulée- des-Tourond / Fish Creek a fait l'objet d'une étude environnementale stratégique en conformité avec la directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes de 2004. L'évaluation des effets environnementaux portait également sur les répercussions environnementales, culturelles et socio-économiques.

Les effets résiduels sont ceux qui demeurent même après que toutes les mesures d'atténuation appropriées ont été appliquées. Bien des effets résiduels positifs importants demeureront à la suite de la mise en œuvre du plan directeur du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-des-Tourond / Fish Creek. On note, par exemple, le développement de liens avec le LHNC de Batoche, l’amélioration des services aux visiteurs et des installations sur place, une interprétation et une conscientisation améliorées de l’histoire de la bataille de la coulée des Tourond / Fish Creek, et des partenariats solides avec les intervenants.

Le plan directeur compte quelques initiatives qui pourraient avoir des répercussions négatives sur l’environnement. Cependant, il est possible de minimiser ces répercussions en respectant les lignes directrices courantes, comme celles concernant la gestion des pesticides par Parcs Canada contenues dans la directive de gestion 2.4.1 (Parcs Canada, 1998). Par ailleurs, l’élaboration d’un plan de développement global permettra de procéder à une évaluation environnementale des effets particuliers d’un projet et des effets cumulatifs des nouvelles installations proposées pour le lieu. Tant que l’on appliquera les mesures d’atténuation en ce qui concerne les ressources culturelles, la végétation, le sol, l’érosion, les rives, la faune et l’intégrité commémorative, il n’y aura aucun effet résiduel négatif important sur l’environnement.

Dès le début du processus de planification, on a informé et consulté les intervenants et le public au moyen d’envois postaux et d’une activité portes ouvertes de deux jours, qui a eu lieu à l’occasion du festival « Back to Batoche Days » de 2006. On a utilisé les commentaires recueillis pendant les consultations ainsi que les résultats de celles-ci pour élaborer le plan directeur.

Le plan directeur du LHNC de la Bataille-de-la-Coulée-desTourond / Fish Creek protégera le lieu et le mettra en valeur tout en favorisant son intégrité commémorative. Si l’on tient compte des mesures d’atténuation proposées dans l’évaluation environnementale stratégique, notamment les évaluations environnementales axées sur le plan et celles particulières à un projet, les activités n’auront pas de répercussions négatives importantes sur l’environnement.

On doit se reporter à l’Évaluation stratégique environnementale du plan directeur du lieu historique national du Canada de la Bataille-de-Fish Creek (Parcs Canada, 2006) pour la mise en œuvre du plan directeur.