Table of Contents

Énoncé de gestion du lieu historique national du Canada de Sir-Wilfrid-Laurier 2018 

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le directeur général de l’Agence Parcs Canada, 2018.

This publication is also available in English.

Énoncé de gestion du lieu historique national du Canada de Sir-Wilfrid-Laurier 2018

  • Paper: R64-538/2018F
  • 978-0-660-27988-6
  • R64-538/2018F-PDF
  • 978-0-660-27987-9

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’énoncé de gestion ou des questions connexes :

Adresse postale :
945, 12e Ave, Saint-Lin-Laurentides (Québec) J5M 2W4 

Téléphone :
450-439-3702


Source des images de la page couverture

Parcs Canada

Avant-propos

L'honorable Catherine McKenna, Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada 

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada appartiennent à tous les Canadiens et Canadiennes et offrent des expériences authentiquement canadiennes.

Ces endroits spéciaux forment l'un des plus beaux et plus vastes réseaux d'aires patrimoniales naturelles et culturelles protégées au monde. 

Le gouvernement s'est engagé à protéger notre patrimoine naturel et culturel, à élargir le réseau des aires protégées et à contribuer au rétablissement des espèces en péril. Nous devons en même temps continuer d’offrir de nouveaux programmes et activités innovateurs axés sur les visiteurs et la sensibilisation pour permettre à davantage de Canadiens et de Canadiennes de découvrir les sites de Parcs Canada et d’apprendre au sujet de notre histoire, environnement et culture. 

L’énoncé de gestion du lieu historique national du Canada de Sir-Wilfrid-Laurier vient appuyer cette vision. 

Les énoncés de gestion sont élaborés dans le cadre de consultations et de contributions exhaustives de personnes et d'organismes divers, dont les peuples autochtones, des résidents locaux et régionaux, des visiteurs et l'équipe dévouée œuvrant à Parcs Canada.

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation sont une priorité pour le gouvernement du Canada. J'aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à cet énoncé de gestion pour leur engagement et leur esprit de collaboration.

À titre de ministre responsable de Parcs Canada, j'applaudis cet effort concerté, et je suis heureuse d'approuver l’énoncé de gestion du lieu historique national du Canada de Sir Wilfrid Laurier.

 

Original signé par

Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Recommandations

Recommandé par :

Michael Nadler

Directeur général de l’Agence par intérim
Parcs Canada
 

Trevor Swerdfager

Vice-président principal, Opérations
Parcs Canada
 

Nadine Blackburn

Directrice unité de gestion de La Mauricie et de l’Ouest du Québec
Parcs Canada

Énoncé de gestion

Parcs Canada gère l’un des réseaux de lieux historiques nationaux protégés parmi les plus beaux et les plus vastes du monde. Son mandat consiste à protéger et à mettre en valeur ces lieux pour que les générations d’aujourd’hui et de demain puissent en profiter. Le présent énoncé de gestion décrit l’approche de gestion de Parcs Canada ainsi que les objectifs à atteindre pour le lieu historique national du Canada de Sir-Wilfrid-Laurier.

Le lieu historique national de Sir-Wilfrid-Laurier se situe dans la région de Lanaudière, au cœur de la ville de Saint-Lin-Laurentides, à environ 60 km au nord de Montréal, au Québec. Désigné d’importance historique nationale en 1938, l’objectif de commémoration du lieu s’énonce ainsi :

« Le site commémore, dans son milieu d’origine, la vie et l’œuvre de sir Wilfrid Laurier, premier ministre du Canada »

Le lieu fait connaître sir Wilfrid Laurier, premier francophone à devenir premier ministre du Canada. Un centre d’interprétation rappelle sa vie et sa carrière politique. Une petite maison (maison Robinette) construite en 1871, sur un terrain ayant appartenu au père de Wilfrid Laurier, permet également au visiteur de découvrir le milieu d’origine de l’homme politique. Abritant plus de 600 objets, cette demeure reproduit un intérieur domestique rural de la fin du 19e et du début du 20e siècle. Les visiteurs peuvent également profiter du jardin et du potager. Le lieu accueille annuellement la Fête du Canada et la Fête au village. 

Le site est ouvert au grand public durant la période estivale, de la fin-juin au début septembre. En 2016-2017, le lieu a attiré 623 visiteurs. En 2017, année commémorant le 150e anniversaire de la Confédération du Canada, plus de 1900 personnes ont pu visiter le site gratuitement.

Afin de favoriser son rayonnement, le lieu historique national travaille avec plusieurs partenaires locaux comme la société d’histoire et du Patrimoine de Saint-Lin-Laurentides et l’Association des loisirs folkloriques de Lanaudière. Le lieu collabore également avec les deux autres lieux historiques nationaux commémorant sir Wilfrid Laurier, soit le lieu historique national de la Maison-Laurier à Ottawa et le Musée Laurier à Arthabaska. 

Approche de gestion : 

L’intention de Parcs Canada est de poursuivre l’approche de gestion en vigueur pour le lieu historique national de Sir-Wilfrid-Laurier. Le site demeurera un espace patrimonial protégé axé sur la découverte et l’apprentissage. Il visera à présenter la vie et l’œuvre de sir Wilfrid Laurier ainsi que le mode de vie rural de la fin du 19e et du début du 20e siècle. Parcs Canada travaillera également à établir des partenariats en vue de saisir les occasions favorisant la découverte du lieu historique national par un plus grand nombre de visiteurs grâce à la tenue d’activités alternatives ou d’événements.

Objectifs de gestion :

Conservation des ressources :  Parcs Canada protège les ressources culturelles situées dans les lieux patrimoniaux, conformément à la Politique sur la gestion des ressources culturelles et aux Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada. L’objectif du lieu historique national de Sir-Wilfrid-Laurier consiste à poursuivre les efforts de conservation des ressources culturelles de façon à maintenir le site en bon état d’intégrité pour les générations présentes et futures. Ces efforts comprennent la surveillance continue des ressources culturelles et la réalisation de travaux ponctuels de conservation ainsi que leur documentation. De plus, toute intervention pouvant avoir un effet négatif sur les ressources culturelles fera l’objet d’une évaluation des répercussions, comme stipulé dans la Politique sur la gestion des ressources culturelles.

Compréhension, commémoration et appréciation du public : Parcs Canada a pour objectif de continuer à communiquer et à commémorer efficacement l’importance de la vie et de l’œuvre de sir Wilfrid Laurier, la diversité des perspectives historiques en lien avec sa carrière ainsi qu’à présenter le mode de vie domestique rural de la fin du 19e et du début du 20e siècle. Le lieu historique national continuera également à fournir de l’information en ligne dans le but de faire découvrir cet homme politique et son milieu d’origine. Enfin, le site continuera à travailler avec d’autres lieux présentant sir Wilfrid Laurier afin de faire rayonner le site. 

Relations avec les partenaires locaux et régionaux : Le lieu historique national souhaite saisir les occasions de collaboration avec le milieu, les partenaires et les communautés autochtones en vue de la promotion et de la tenue d’activités complémentaires à l’offre actuelle. Ceci permettra de bonifier l’animation du site, favorisera son intégration aux réseaux déjà établis et permettra à un plus grand nombre de Canadiens de profiter du lieu historique national. 

Entretien du lieu : Parcs Canada entretient le lieu de manière à respecter ses valeurs patrimoniales, à présenter une image positive au public et à témoigner de la marque de Parcs Canada.

Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Conformément à la Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes (2010), une évaluation environnementale stratégique est réalisée pour tous les énoncés de gestion déposés au Parlement. L’évaluation environnementale stratégique a pour objet d’intégrer les considérations d’ordre environnemental dans l’élaboration des politiques, des plans et des propositions de programme afin d’appuyer la prise de décisions respectueuses de l’environnement. Les projets particuliers réalisés pour mettre en œuvre les objectifs de l’énoncé de gestion dans le lieu historique national feront l’objet d’une évaluation distincte afin d’établir si une analyse d’impact environnemental est nécessaire en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale 2012, ou de toute loi lui succédant. 

Une évaluation environnementale stratégique a été entreprise pour cet énoncé de gestion. Celle-ci a été soumise aux participants aux consultations liées à l’élaboration du présent document. Les préoccupations soulevées ont été prises en compte. La partie qui suit présente cette évaluation.

Les objectifs de l’énoncé de gestion consistent à poursuivre l’approche de gestion en vigueur pour le lieu historique national de Sir-Wilfrid-Laurier. Le site demeurera un espace patrimonial protégé axé sur la découverte et l’apprentissage. Parcs Canada tentera également d’établir des partenariats afin de saisir les occasions favorisant la découverte du lieu historique national par un plus grand nombre de visiteurs.

La mise en œuvre de mesures pour atteindre les objectifs fixés dans la proposition de l’énoncé de gestion devrait contribuer à favoriser son rayonnement et ses activités. Les évaluations d’impact aborderont les effets négatifs potentiels des projets proposés individuellement sur le site. 

L’évaluation environnementale stratégique conclut que l’énoncé de gestion du lieu historique national de Sir-Wilfrid-Laurier aurait plusieurs effets positifs sur l’expérience des visiteurs. 
L’énoncé de gestion ne permet pas de déterminer s’il contribuera de façon appréciable aux objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable, mais de par le mandat de Parcs Canada, il est peu problable qu’il aille à l’encontre de ceux-ci. Il n’y a pas d’effet environnemental négatif important prévu découlant de la mise en œuvre du plan directeur.