Fermeture des oTENTik en raison de travaux

En raison de travaux d’envergure devant se dérouler au lieu historique national du Canal-de-Saint-Ours, les unités d’hébergement oTENTik ne seront pas en service à l’été 2020. Le site demeurera toutefois accessible à tous, et une programmation spéciale sera mise en place en collaboration avec les Amis du canal de Saint-Ours durant la saison estivale. Pour plus d’information, consultez le Quoi de neuf.

En plus du Règlement sur les canaux historiques, voici quelques règlements qui permettront aux usagers des unités d’hébergement oTENTik de profiter pleinement de leur expérience de manière respectueuse et sécuritaire :

  • Sont autorisés sur chaque emplacement :
    • 6 personnes dont un maximum de 4 adultes et un minimum d’une personne âgée d'au moins 18 ans;
    • 1 véhicule immatriculé (frais de stationnement pour véhicule supplémentaire);
    • 1 abri-cuisine (aucune tente).
  • Il est interdit, à l’intérieur de l’oTENTik, de :
    • faire la cuisson des aliments;
    • utiliser une lanterne au gaz ou au propane;
    • fumer.
  • Les campeurs doivent se comporter d'une manière respectueuse et doivent :
    • respecter la période du couvre-feu de 22 h à 7 h;
    • limiter leur consommation d’alcool aux limites de l’emplacement de leur unité d’hébergement;
    • garder le site propre et remettre les équipements dans le même état qu'à leur arrivée.
  • Les feux sont permis dans les foyers prévus à cet effet et les campeurs doivent acheter le bois à brûler sur le site. Il est interdit de :
    • ramasser du bois dans la forêt;
    • apporter du bois à brûler;
    • utiliser un barbecue ou foyer portatif à l’exception de ceux fournis par Parcs Canada.
  • Les animaux domestiques doivent être tenus en laisse en tout temps et ne peuvent être laissés sans surveillance. Ils sont interdits :
    • à l’intérieur de l’oTENTik en tout temps;
    • sur l’emplacement de l’unité d’hébergement après le couvre-feu.
  • Il est strictement défendu de sauter, de faire de la plongée ou de se baigner dans le canal et aux quais d'approche en raison des forts courants et remous qui rendent l'endroit dangereux.