Histoire

2020 marque le 300e anniversaire du 1er poste de traite français établi en 1720 sur le site actuel.

Le fort Témiscamingue fut un important poste de traite des pelleteries pendant plus de deux cents ans. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, il occupe un rôle stratégique dans la lutte entre les Français et les Anglais pour le monopole de la traite des fourrures dans les bassins hydrographiques de l’Outaouais supérieur et de la baie d’Hudson.

Paysage culturel

Le lieu historique national, quoique fortement végétalisé, est pétri par l’occupation humaine depuis longtemps, qu’elle ait été algonquienne, française ou anglaise ou canadienne. Maints vestiges en portent témoignage. Ajoutons que le visage actuel du paysage végétal est en grande part hérité de l’activité humaine à cause des récoltes forestières du 19e siècle.