M. McLean (1919-2002) et les rénovations

Eric D. McLean est un des premiers partisans de la conservation du Vieux-Montréal. C'est en partie grâce à cet homme que ce quartier a revu le jour, avec son architecture ancestrale.

Qui est-il?

  • Eric Donald McLean est né à Montréal le 25 septembre 1919 et y est décédé le 19 août 2002.
  • Il a été mêlé de très près à la vie culturelle musicale du Québec.
  • Il a exercé le métier de critique musical dans divers journaux montréalais pendant 40 ans, ce qui l'a amené à entretenir des rapports amicaux avec Glenn Gould.
  • Il a découvert le talent de Maureen Forrester.
  • Eric D. McLean assis à son piano
    Eric D. McLean assis à son piano, dans le grand salon de la Maison Papineau
    © Parcs Canada
    S'est intéressé à la protection et à la mise en valeur du patrimoine québécois par la traduction qu'il a faite de l'œuvre de Jean Palardy (Les meubles anciens du Canada français) et par la rédaction, en collaboration avec R. D. Wilson, de The Living Past of Montreal (1964)
  • Sa contribution a été reconnue par diverses instances : il a été membre de la Commission Jacques-Viger, du bureau des gouverneurs de l'Université McGill, du conseil d'administration du Musée des Beaux-Arts de Montréal et président de l'Association des critiques musicaux d'Amérique. Il a été surnommé le « maire du Vieux-Montréal ». Il a été fait Officier de l'Ordre du Canada, en 1975, pour sa contribution à l'univers musical et en raison de sa participation à la conservation du Vieux-Montréal.

Ce qu'il a fait

  • Lors de ces rénovations, Eric D. McLean visait à redonner l'apparence originale de la maison Papineau des années 1830.
  • Il a substitué la forme originale du toit à deux versants aux étages en briques.
  • Il a restitué les divisions originales de la maison, tout en enlevant les cloisons plus récentes.