La maison Papineau

Historique de la maison

  • 1711 – Construction de la première maison, en bois, par le maçon Jean Dablay sur le terrain appartenant anciennement aux Sulpiciens.
  • 1748 – Vente de cette maison avec le terrain à Joseph Papineau, père, tonnelier de son métier.
  • 1752 – Construction d'une allonge de pierre derrière la maison de bois. Cette partie de la résidence constitue aujourd'hui l'aile arrière.
  • 1779 – Vente de la maison à John Campbell, surintendant des Affaires indiennes.
  • 1785 – John Campbell fait détruire la maison en bois et la remplace par une maison en pierre à deux étages. Cette maison fut construite par Jean-Baptiste Cérat.
  • 1809 – Achat de la résidence par Joseph Papineau, fils, à la veuve de John Campbell.
  • 1814 – Louis-Joseph Papineau acquiert la demeure et le terrain qui se situent aujourd'hui au 440, rue Bonsecours.
  • 440, rue Bonsecours. Maison Papineau
    440, rue Bonsecours. Maison Papineau. Sa restauration lui a redonné son apparence des années 1830.
    © Parcs Canada
    1831-1832 – Agrandissements et rénovations de la résidence familiale. Le désir de Louis-Joseph Papineau était d'avoir un grand salon. Pour ce faire, il dut agrandir l'étage noble ainsi que les combles, tout en créant un passage cocher. La porte fut déplacée à l'extrémité droite de la maison, ce qui suit la tendance du début du XIXe siècle. Il augmenta le nombre de lucarnes et il fit installer de nouveaux châssis plus grands à l'étage noble. Il dut élever le plafond de dix-huit pouces dans le grand salon pour équilibrer la hauteur en égard à la largeur et à la longueur. Finalement, pour harmoniser la façade en pierres et en briques, Papineau la couvrit d'un parement en bois imitant la pierre de taille.
  • 1838-1846 – Alors que Louis-Joseph Papineau était en exil, la maison tient lieu d'hôtel.
  • 1846-1850 – À son retour de France, Papineau retourne brièvement au 440, rue Bonsecours.
  • 1864-1866 – Elle est occupée en tant qu'auberge et en tant que quartier général d'un régiment.
  • 1866 – La maison redevient officiellement un hôtel (Empire, Rivard & Bonsecours).
  • 440, rue Bonsecours. Hôtel Bon Secours et Salle à manger Chez Adrien.
    440, rue Bonsecours. Hôtel Bon Secours et Salle à manger Chez Adrien.
    © Parcs Canada
    1875 – La maison se voit ajouter deux étages carrés en brique et un escalier en fer forgé extérieur.
  • 1871-1920 – La maison reste la propriété de la succession Papineau, mais elle est peu entretenue.
  • XXe siècle – La cour arrière de la maison devient un entrepôt pour une entreprise d'alimentation en poissons tandis que le reste de l'édifice sert de maison de chambres pour les mendiants, certaines parties étant exploitées en tant que restaurant, salon de coiffure, buanderie et lieu de divertissement.
  • 1920 – La propriété est vendue à Joseph Arthur Paulhus.
  • 21 mai 1962 – Achat de la maison par Eric D. McLean.