Imaginez les ballots de fourrures entassés, les caisses de marchandises empilées, les barriques de vivres alignées et, dans l’air, l’odeur insistante de peaux de castors – les fourrures les plus convoitées...

Histoire

Dès le début de la Nouvelle-France, le commerce de la fourrure occupe une place importante dans l'économie de la colonie. À l'époque, la fourrure est à la mode en Europe. On décore les vêtements avec des pièces de fourrure et on porte des chapeaux de castor. Pour pallier la pénurie progressive des animaux à fourrure en Europe, les Français se tournent vers la Nouvelle-France...