Contrebande, une exposition à déjouer

Carte de la rivière Richelieu, du lac Champlain et de l'Hudson

Illégal ou légitime ? Le commerce entre Montréal et Albany, 1716-1755

À travers cette exposition interactive dont vous êtes le héros, entrez dans l’univers méconnu de la contrebande au 18e siècle! Une compagnie française, la Compagnie des Indes, détient alors l’exclusivité du commerce de la fourrure de castors en Nouvelle-France.

Découvrez comment des marchands et marchandes de Montréal contournent ce privilège. Sous le nez des autorités, une partie du castor de la colonie prend le chemin de la colonie britannique du New York en échange de produits anglais. Ce commerce illégal repose sur un réseau bien organisé de relations entre les colons d’origine européenne et les Nations autochtones. Plus qu’une simple activité commerciale, la contrebande permet la circulation d’informations et contribue au maintien des alliances avec les Autochtones de la région, ainsi qu’à l’équilibre stratégique entre les colonies. C’est aussi l’histoire de liens tissés entre les différentes populations d’un immense territoire.



Exposition : «Monsieur Dion, un sauveur du fort !»

Affiche de l'exposition un sauveur du fort! Affiche de l'exposition

Découvrez cette exposition qui présente l’œuvre de préservation et de conservation du fort Chambly portée par un visionnaire, M. Joseph-Octave Dion. Animé par le désir de sauvegarder ce témoin de la présence française au Canada, à partir de 1866, ce dernier multiplie les démarches pour entreprendre la restauration du fort.

 



Le fort

Plongez dans l'histoire et vous vous en souviendrez toute votre vie Plongez dans l'histoire et vous vous en souviendrez toute votre vie.

Sur deux étages, le fort étale ses souvenirs pour vous faire découvrir ses secrets. Au cours de cette visite autonome, explorez les différentes thématiques qui racontent la Nouvelle-France.

Percez tous les mystères de la fortification: son rôle militaire dans les différents conflits, les activités de sa garnison, ses relations avec la population de la seigneurie de Chambly et son évolution architecturale.

Faites aussi la rencontre de Joseph-Octave Dion, un résident de Chambly qui est devenu le premier conservateur du vieux fort.

Maquettes, scènes en trois dimensions, trames sonores, bornes interactives, artefacts et vidéo agrémentent la visite.