Table of Contents

 

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le directeur général de l’Agence Parcs Canada, 2018.

 

This publication is also available in English.

 

  • Papier: R64-105/54-2018F
  • 978-0-660-27940-4 
  • PDF: R64-105/54-2018F-PDF
  • 978-0-660-27939-8

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan directeur ou des questions connexes
Lieu Historique National de Sir-George-Étienne-Cartier :

458, rue Notre-Dame Est
Montréal, QC H2Y 1C8

Téléphone :
514-283-2282

Télécopieur :
514-283-5560


Sources des images de la page couverture :

En haut, de gauche à droite : Parcs Canada 
En bas : Parcs Canada

Avant-propos

L'honorable Catherine McKenna, Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada 

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada appartiennent à tous les Canadiens et Canadiennes et offrent des expériences authentiquement canadiennes.

Ces endroits spéciaux forment l'un des plus beaux et plus vastes réseaux d'aires patrimoniales naturelles et culturelles protégées au monde. 

Le gouvernement s'est engagé à protéger notre patrimoine naturel et culturel, à élargir le réseau des aires protégées et à contribuer au rétablissement des espèces en péril. Nous devons en même temps continuer d’offrir de nouveaux programmes et activités innovateurs axés sur les visiteurs et la sensibilisation pour permettre à davantage de Canadiens et de Canadiennes de découvrir les sites de Parcs Canada et d’apprendre au sujet de notre histoire, environnement et culture. 

Ce nouveau plan directeur du lieu historique national du Canada de Sir-George-Étienne-Cartier vient appuyer cette vision. 

Les plans directeurs sont élaborés dans le cadre de consultations et de contributions exhaustives de personnes et d'organismes divers, dont les peuples autochtones, des résidents locaux et régionaux, des visiteurs et l'équipe dévouée œuvrant à Parcs Canada.

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation sont une priorité pour le gouvernement du Canada. J'aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à ce plan pour leur engagement et leur esprit de collaboration.

À titre de ministre responsable de Parcs Canada, j'applaudis cet effort concerté, et je suis heureuse d'approuver le Plan directeur du lieu historique national du Canada de Sir-George-Étienne-Cartier.

 

Document original signé par

Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Recommandations

Recommandé par :

Michael Nadler

Directeur général de l’Agence par intérim
Parcs Canada
 

Trevor Swerdfager

Vice-président principal, Opérations
Parcs Canada
 

Nadine Blackburn

Directrice d’unité de gestion
La Mauricie et l’Ouest du Québec
Parcs Canada

Résumé

Le lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier est situé au 458, rue Notre Dame Est à Montréal (Québec), à l’extrémité nord-est de l’arrondissement historique du Vieux-Montréal. Il est constitué de deux maisons mitoyennes qui ont été occupées par Sir George-Étienne Cartier au milieu du XIXe siècle. Depuis 1985, la maison Est abrite un centre d’interprétation et la maison Ouest permet au visiteur de découvrir des pièces meublées à la mode victorienne. Le lieu historique national, à l’architecture de style Second Empire et néo-Queen Anne, abrite une collection exceptionnelle d’objets ethnologiques liés à Cartier et à ses proches.

Dans ce plan directeur, deux stratégies-clés sont présentées afin d’orienter la gestion du lieu historique national au cours des dix prochaines années.

 

Stratégie clé 1 :

Un lieu qui suscite l’attachement du public et crée des liens avec les personnes et les idées qui ont façonné le Canada moderne

Cette stratégie a pour but de créer un lien intime entre le visiteur et les personnes, les idées et les enjeux sociaux qui ont mené à la création du Canada moderne (de la Confédération à nos jours).

Cette stratégie vise à : 

  • Faire du lieu historique national l’espace clé, à Montréal, pour parler de la Confédération et de la création du Canada moderne.
  • Renforcer le sentiment d’attachement au lieu et à l’histoire du Canada grâce à la mise en œuvre d’activités participatives basées sur les objectifs de commémoration, les diverses perspectives historiques et les ressources culturelles.
  • Plonger le visiteur dans le contexte historique de l’époque victorienne grâce à des ressources culturelles (bâtiments et objets de collection) évocatrices et maintenues en bon état.
  • Mettre en valeur l’histoire des Autochtones au Canada, notamment en lien avec la Confédération
  • Se servir d’activités signatures afin de fidéliser la clientèle montréalaise en instaurant une « tradition de visite ».

Stratégie clé 2 :

Un lieu bien positionné au sein de l’offre touristique du Vieux-Montréal, sur internet, sur les médias sociaux et auprès des clientèles de groupe.

La stratégie vise les objectifs suivants : 

  • Adapter l’offre et les horaires d’ouverture aux besoins des clientèles cibles récurrentes : les nouveaux Canadiens, les groupes scolaires et les groupes d’apprentissage linguistique.
  • Augmenter le nombre de visiteurs individuels en s’intégrant aux offres touristiques du Vieux-Montréal, du Vieux-Port de Montréal et des autres lieux patrimoniaux de Parcs Canada dans la région.
  • Augmenter l’importance du lieu historique dans sa communauté en favorisant des possibilités d’utilisation alternatives et novatrices par le milieu montréalais.
  • Miser sur plateformes numériques et traditionnelles les plus porteuses pour élargir le rayonnement du site.

1.0 Introduction

Parcs Canada gère l’un des plus beaux et des plus vastes réseaux de lieux naturels et historiques protégés du monde. Son mandat consiste à protéger et à mettre en valeur ces lieux pour que puissent en profiter les générations d’aujourd’hui et de demain. La gestion stratégique et axée sur le futur de chaque parc national, aire marine nationale de conservation, canal historique et lieu historique national administré par Parcs Canada appuie la vision de l’Agence :

Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada.

En vertu de la Loi sur l’Agence Parcs Canada, Parcs Canada doit préparer un plan directeur pour chaque lieu historique national administré par l’Agence. Le Plan directeur du lieu historique national du Canada de Sir-George-Étienne-Cartier, une fois approuvé par le ministre responsable de Parcs Canada et déposé au Parlement, permet de s’assurer que Parcs Canada respecte son obligation de rendre compte à la population canadienne en décrivant comment la gestion du lieu historique mènera à des résultats mesurables appuyant le mandat de l’Agence.

Les Canadiens, dont les peuples autochtones, ont participé à la préparation du plan directeur, contribuant ainsi à l’établissement de l’orientation future du lieu historique national. Le plan décrit une orientation claire et stratégique pour la gestion et l’opération du lieu historique de Sir-George-Étienne-Cartier en formulant une vision, des stratégies et des objectifs clés. Parcs Canada rendra compte chaque année des progrès accomplis vers l’atteinte des objectifs du plan directeur, et il procédera à l’examen de ce dernier tous les dix ans ou avant, au besoin.

Ce plan directeur n’est pas une fin en soi. Parcs Canada favorisera un dialogue ouvert sur sa mise en œuvre, pour s’assurer qu’il reste pertinent et significatif. Le plan sera l’axe autour duquel s’articulera l’engagement continu à l’égard de la gestion du lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier dans les années à venir.

Carte 1: Cadre régional

 
Cadre régional du lieu historique national Sir George-Étienne Cartier - Version texte

Carte montrant les endroits de Parcs Canada :

  • Lieu historique national de la Bataille-de-la-Châteauguay
  • Lieu historique national du Canal-Lachine
  • Lieu historique national du Commerce-de-la Fourrure-à-Lachine
  • Lieu historique national de Coteau-du-Lac
  • Lieu historique national du Fort-Chambly
  • Lieu historique national du Canal-de-Sainte-Anne-de-Bellevue
  • Lieu historique national du Canal-de-Chambly
  • Lieu historique national du Fort-Lennox

Carte 2: Lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier

 
Carte du lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier - Version texte

Map showing Parks Canada locations :

  1. Vieux Palais de justice
  2. Hôtel de ville de Montréal
  3. Château Ramezay
  4. Marché Bonsecours
  5. Chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours
  6. Ancienne gare Dalhousie
  7. Lieu historique national du Canada Louis-Joseph Papineau
  8. Lieu historique national du Canada Sir George-Étienne-Cartier

2.0 Importance du lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier

Le lieu historique national désigné en 1964 par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) consiste en deux maisons contiguës formant la propriété détenue par George Étienne Cartier au milieu du XIXe siècle. Les motifs de la désignation des maisons Cartier sont les suivants :

  • Ces deux maisons jumelées ont servi de résidence familiale à un illustre homme politique canadien, Sir George-Étienne Cartier.
  • Ce dernier a été premier ministre de la Province du Canada d’août 1858 à mai 1862.
  • Il fut l’un des principaux artisans de la Confédération.
  • Il fut l’un des membres les plus influents du premier cabinet canadien.

Les maisons jumelées, acquises par Parcs Canada en 1973, ont été reconnues par le Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine (BEEFP) en 2006 pour leur valeur patrimoniale et architecturale. Le lieu fait également partie de l’arrondissement historique du Vieux-Montréal, une désignation provinciale qui lui confère un statut de protection supplémentaire.

La maison Ouest se démarque par l’authenticité de son aménagement intérieur et l’abondance de sa collection ethnologique. Elle comprend plus de 1 000 objets associés à Cartier et à son entourage. Ces objets placent le visiteur dans l’atmosphère d’une résidence bourgeoise montréalaise des années 1860, et illustrent la personnalité, la vie privée et la carrière politique de Sir George Etienne Cartier. La maison Est accueille les expositions dédiées à l’interprétation. On y explique le contexte historique de la Confédération ainsi que l’importance de l’homme politique.

3.0 Contexte de planification

Le lieu historique national a ouvert ses portes au public en 1983. À ce jour, la conservation et la mise en valeur ont été effectuées dans l’esprit des deux plans directeurs précédents, dont le dernier est en œuvre depuis 2007. La plupart des mesures de gestion énoncées dans ledit plan ont été réalisées.

Ouvert au public de la mi-juin à la fin décembre, le site peut se visiter de façon autonome (visiteurs individuels) ou animée (groupes). Les visiteurs peuvent découvrir l’histoire du lieu historique national et la raison de sa désignation en parcourant les expositions dans les maisons. En décembre, une activité spéciale intitulée « Le Noël Victorien » permet au public de découvrir la période des fêtes telle qu’elle était vécue au XIXe siècle par la bourgeoisie montréalaise.

Depuis 2012, des outils d’interprétation autonomes ont été mis en place pour adapter l’expérience de visite à une offre autoguidée. Le circuit de visite a été modifié, des panneaux d’interprétation ont été actualisés et l’affichage a été amélioré. « Rêver un pays », une exposition participative mettant l’accent sur l’histoire de la création du Canada moderne et la Confédération, a permis de moderniser l’expérience de visite et de favoriser l’attachement du public au site.

Le lieu historique national travaille en collaboration avec plusieurs partenaires, notamment les principaux regroupements et musées d’histoire de Montréal, la Commission scolaire de Montréal et l’Institut pour la citoyenneté canadienne.

Pour planifier l’avenir du lieu historique national du Canada de Sir-George-Étienne-Cartier, l’Agence Parcs Canada a tenu compte de l’état du lieu, des enjeux et possibilités ainsi que des tendances globales qui influencent le lieu. Les relations avec les principaux intervenants et leurs intérêts ont également été pris en compte dans ce plan directeur.

Deux principaux enjeux ont été soulevés lors de l’élaboration de ce plan directeur :

  • Baisse de fréquentation. Une baisse de fréquentation du lieu historique national de 67 % (11 742 à 3 788 visiteurs) a été observée entre 2011 et 2013 en raison d’une réduction de sa période d’ouverture, et en 2015, à la suite d’une baisse du nombre de groupes scolaires. La tendance semble toutefois être revenue à la hausse depuis 2016 avec 4 478 visiteurs grâce à un ajustement de la période d’ouverture et de l’offre d’activités.
  • Positionnement géographique et thématique du lieu historique national. Celui-ci est situé à l’extrémité du Vieux-Montréal, dans un secteur peu visible et peu fréquenté par les touristes. De plus, le marché muséal dans le Vieux-Montréal apporte une concurrence importante avec des institutions majeures (Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal; Centre des sciences de Montréal) et des musées plus petits, mais thématiquement similaires (Centre d’histoire de Montréal, Château Ramezay, etc.). Il est donc difficile de se démarquer pour attirer les visiteurs dans un tel contexte.

4.0 Vision

Situé dans le Vieux-Montréal, le lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier transporte le visiteur à l’époque victorienne et lui fait découvrir le quotidien d’une famille bourgeoise montréalaise.

Il permet de comprendre la création du Canada moderne ainsi que le rôle déterminant de l’homme politique Sir George-Étienne Cartier dans l’établissement de la Confédération. Le lieu offre également la chance de découvrir certains volets de l’histoire autochtone du Canada et différents points de vue sur l’histoire du pays.

Le lieu témoigne de la diversité de l’identité canadienne et constitue un espace privilégié pour rejoindre les nouveaux Canadiens, les groupes scolaires et d’apprentissage linguistique et les visiteurs étrangers.

Le bon état de conservation des bâtiments et la richesse des objets de collection présentés renforcent l’expérience de visite et suscitent l’appréciation des visiteurs.

Grâce à une offre de service adaptée aux attentes de la clientèle et renouvelée ponctuellement, le site voit sa clientèle se fidéliser et sa fréquentation augmenter.

Le site multiplie ses occasions de rayonnement grâce à des liens solides avec le milieu éducatif, muséal et les intervenants touristiques environnants. Il s’agit d’un espace apprécié par le milieu montréalais qui se l’approprie et y tient des activités.

5.0 Stratégies clés

L’orientation stratégique du lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier comprend deux stratégies clés et des objectifs qui permettront au lieu historique national de mieux se faire connaître et apprécier par les Canadiens, de renforcer ses liens avec la communauté et de maintenir ses ressources patrimoniales en bon état. À chaque objectif correspondent une ou plusieurs cibles permettant de mesurer facilement les réalisations du plan directeur.

Stratégie clé 1:

Un lieu historique national qui suscite l’attachement du public et crée des liens avec les personnes et les idées qui ont façonné le Canada moderne.

Cette stratégie a pour but de créer un lien intime entre le visiteur et les personnes, les idées et les enjeux sociaux qui ont mené à la création du Canada moderne, de la Confédération à nos jours. Elle s’appuie sur deux piliers :

  • Plonger le visiteur dans le temps : placer le visiteur dans le contexte historique de l’époque victorienne et de la vie de Sir George-Étienne Cartier grâce à des ressources culturelles évocatrices, une expérience de visite authentique et des activités signatures.
  • Susciter la réflexion, la compréhension et l’attachement : amener le visiteur à comprendre et à réfléchir à l’histoire politique du Canada et aux différents points de vue en lien avec celle-ci, grâce à des activités participatives et à des expositions.

Objectif 1.1:

Les visiteurs développent un fort sentiment d’attachement au lieu historique national et à l’histoire politique du Canada moderne, de la Confédération à nos jours.

Cibles:

  • D’ici 2028, cinq activités nouvelles ou renouvelées sont offertes.
  • D’ici 2028, le taux d’attachement des visiteurs au lieu se maintient ou dépasse les 85 %.

Objectif 1.2:

Collaborer avec les communautés autochtones liées au lieu historique national en vue d’honorer et présenter au public leur culture et leur contribution à l’histoire du site.

Cibles:

  • D’ici 2020, bâtir des relations avec les communautés autochtones liées au lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier.
  • D’ici 2025, tenir des activités ou des événements en collaboration avec les communautés autochtones liées au lieu historique national.

Objectif 1.3:

Les ressources culturelles sont maintenues en bon état et participent à immerger le visiteur dans l’époque victorienne et le quotidien de Sir George-Étienne Cartier.

Cible:

  • Le lieu historique national maintient une cote « bonne » en ce qui a trait à l’état des ressources culturelles.

Objectif 1.4:

De nombreux visiteurs reviennent au site annuellement, ce qui perpétue une « tradition de visite ».

Cibles:

  • Le site tient annuellement une activité « signature ».
  • Le taux de récurrence des visites augmente de 10 % par rapport à l’année de référence 2016.

Stratégie clé 2 :

Un lieu historique national bien positionné au sein de l’offre touristique du Vieux-Montréal, sur les médias sociaux et auprès des clientèles de groupes

Cette stratégie a pour but d’améliorer le positionnement du site de façon à attirer un plus grand nombre de visiteurs. Elle est basée sur trois axes :

  • Renforcer l’attractivité et la pertinence du lieu historique national pour ses clientèles cibles : les nouveaux Canadiens, les groupes scolaires et les groupes d’apprentissage linguistique.
  • Améliorer le positionnement du site en le liant aux offres touristiques ou muséales du Vieux-Montréal, et augmenter sa présence sur les médias sociaux, de façon à attirer plus de visiteurs individuels.
  • Augmenter l’importance du lieu historique dans sa communauté en favorisant des opportunités d’utilisation alternatives et novatrices par le milieu montréalais.

Objectif 2.1:

L’offre et les horaires d’ouverture répondent aux besoins des clientèles de nouveaux Canadiens, de groupes scolaires et de groupes d’apprentissage linguistique.

Cible :

  • Le lieu historique national approche annuellement les partenaires cibles (organismes d’aide et d’intégration des nouveaux Canadiens, groupes scolaires et groupes d’apprentissage linguistique) afin de promouvoir le site et de confirmer que le contenu de l’offre de visite et les horaires d’ouverture concordent avec leurs besoins.

Objectif 2.2:

Le lieu historique national est bien intégré aux offres touristiques du Vieux-Montréal, du Vieux-Port de Montréal et des autres lieux patrimoniaux de Parcs Canada.

Cibles :

  • Une activité est réalisée annuellement en partenariat avec d’autres lieux touristiques.
  • Deux actions promotionnelles ou activités de réseautage sont réalisées annuellement.

Objectif 2.3:

Le lieu augmente sa présence au sein du milieu montréalais en favorisant des opportunités d’utilisation innovantes et alternatives compatibles avec sa valeur patrimoniale.

Cible :

  • Le site accueille chaque année une activité alternative en collaboration avec le milieu.

Objectif 2.4:

Le lieu utilise les médias numériques et traditionnels pour renforcer ses liens avec ses publics cibles et favoriser son rayonnement

Cible :

  • Annuellement, le lieu suit les tendances et assure une présence sur les plateformes numériques et traditionnelles les plus porteuses.

Objectif 2.5:

Le nombre de visiteurs augmente.

Cible :

  • D’ici 2028, le nombre de visiteurs du lieu historique national augmente de 10 % par rapport à l’année de référence 2016.

6.0 Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Parcs Canada est responsable d’évaluer et d’atténuer les répercussions de ses mesures de gestion sur les écosystèmes et les ressources culturelles. La Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, préparée par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, exige la réalisation d’une évaluation environnementale stratégique pour tous les plans et toutes les politiques qui sont considérés comment ayant une incidence environnementale positive ou négative et qui sont soumis au Cabinet ou à un ministre pour approbation.

Une évaluation environnementale stratégique a été entreprise pour ce plan directeur. Celle-ci a été soumise aux participants aux consultations liées à l’élaboration du présent plan directeur. Les préoccupations soulevées ont été prises en compte. La partie qui suit présente cette évaluation.

Les stratégies énoncées dans le plan directeur permettront au lieu historique national de mieux se faire connaître et apprécier par les Canadiens, de renforcer ses liens avec la communauté en créant chez le visiteur, un lien intime avec les personnes, les idées et les enjeux sociaux qui ont mené à la création du Canada moderne, de la Confédération à nos jours. Pour ce faire, le lieu historique national devra être bien intégré aux offres touristiques du Vieux-Montréal, du Vieux-Port de Montréal et des autres lieux patrimoniaux de Parcs Canada, sur les médias sociaux et auprès des clientèles de groupes. Finalement, le lieu historique national poursuivra ses efforts afin de maintenir ses ressources patrimoniales en bon état.

La mise en œuvre de mesures pour atteindre les objectifs et cibles fixés dans le plan directeur devrait contribuer à améliorer le positionnement du site de façon à attirer un plus grand nombre de visiteurs et de faire du lieu historique national l’espace clé, à Montréal, pour parler de la Confédération et de la création du Canada moderne. Les évaluations des impacts aborderont les effets négatifs potentiels des projets proposés individuellement sur le site. L'évaluation environnementale stratégique a conclu que le plan directeur du lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier aurait plusieurs effets positifs sur l’expérience des visiteurs.

Le plan directeur ne permet pas de déterminer s’il contribuera de façon appréciable aux objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable, mais de par le mandat de Parcs Canada, il est peu problable qu’il aille à l’encontre de ceux-ci. Il n’y a pas d’effet environnemental négatif important prévu découlant de la mise en œuvre du plan directeur.