Table des matières

 

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le directeur général de l’Agence Parcs Canada, 2018.

 

This publication is also available in English.

Papier :

  • R64-105/56-2018F
  • 978-0-660-27934-3 

PDF :

  • R64-105/56-2018F-PDF
  • 978-0-660-27933-6

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan directeur ou des questions connexes
Lieu historique national de Coteau-du-Lac :

308A, chemin du Fleuve,
Coteau-du-Lac (Québec)
H2Y 1C8
CANADA

Téléphone :
450-763-5631

Télécopieur :
450-763-1654


Sources des images de la page couverture :

En haut, de gauche à droite : Parcs Canada 
En bas : Parcs Canada

Avant-propos

L'honorable Catherine McKenna, Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada 

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada appartiennent à tous les Canadiens et Canadiennes et offrent des expériences authentiquement canadiennes.

Ces endroits spéciaux forment l'un des plus beaux et plus vastes réseaux d'aires patrimoniales naturelles et culturelles protégées au monde.

Le gouvernement s'est engagé à protéger notre patrimoine naturel et culturel, à élargir le réseau des aires protégées et à contribuer au rétablissement des espèces en péril. Nous devons en même temps continuer d’offrir de nouveaux programmes et activités innovateurs axés sur les visiteurs et la sensibilisation pour permettre à davantage de Canadiens et de Canadiennes de découvrir les sites de Parcs Canada et d’apprendre au sujet de notre histoire, environnement et culture. 

Ce nouveau plan directeur du lieu historique national du Canada de Coteau-du-Lac vient appuyer cette vision. 

Les plans directeurs sont élaborés dans le cadre de consultations et de contributions exhaustives de personnes et d'organismes divers, dont les peuples autochtones, des résidents locaux et régionaux, des visiteurs et l'équipe dévouée œuvrant à Parcs Canada.

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation sont une priorité pour le gouvernement du Canada. J'aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à ce plan pour leur engagement et leur esprit de collaboration.

À titre de ministre responsable de Parcs Canada, j'applaudis cet effort concerté, et je suis heureuse d'approuver le Plan directeur du lieu historique national du Canada de Coteau-du-Lac.

 

Document original signé par

Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Recommandations

Recommandé par :

Michael Nadler

Directeur général de l’Agence par intérim
Parcs Canada
 

Trevor Swerdfager

Vice-président principal, Opérations
Parcs Canada
 

Nadine Blackburn

Directrice d’unité de gestion
La Mauricie et l’Ouest du Québec
Parcs Canada

Résumé

Le lieu historique national de Coteau-du-Lac est situé au cœur de la ville de Coteau du Lac (Québec), à environ 40 km au sud-ouest de Montréal. Le lieu désigné couvre une superficie de 3,09 hectares au confluent de la rivière Delisle et du fleuve Saint Laurent près des rapides de Coteau-du-Lac. Ouvert depuis 1968, le lieu historique national permet au public de découvrir, dans un paysage enchanteur, les vestiges de bâtiments militaires et de canaux, la reconstitution d’un blockhaus, ainsi que des expositions portant sur les différentes périodes d’occupation du site, depuis son usage par les communautés autochtones à l’époque paléohistorique jusqu’à sa vocation militaire durant la période britannique.

Dans ce plan directeur, deux stratégies clés sont présentées afin d’orienter la gestion du lieu historique national pour les dix prochaines années.

 

Stratégie clé 1 :

Faire du site un lieu de convergence incontournable pour la communauté et les partenaires régionaux.

Cette stratégie met l’accent sur des possibilités de collaboration et d’intégration du lieu historique national au sein de l’offre touristique régionale. Elle consiste également à accroître les possibilités d’utilisation alternatives du lieu pour la tenue d’événements et d’activités.

Cette stratégie vise à : 

  • Renouveler la collaboration avec les intervenants et partenaires en vue de tenir des activités et événements sur le site.
  • Renforcer l’intégration du lieu à la dynamique de développement touristique régional.
  • Diversifier les clientèles cibles en facilitant les utilisations alternatives du lieu historique national.

Stratégie clé 2 :

Valoriser l’importance patrimoniale du lieu historique national auprès du public.

Cette stratégie a pour but de rendre plus compréhensible l’importance patrimoniale du lieu historique national aux yeux du public. En effet, la configuration du site fait en sorte qu’une grande partie des utilisateurs n’est pas consciente de se trouver dans un lieu patrimonial et ne comprend pas son importance historique nationale.

La stratégie vise les objectifs suivants : 

  • Actualiser l’accueil, l’orientation et la circulation des visiteurs.
  • Mettre à niveau l’offre d’interprétation afin de mieux communiquer l’importance du lieu, notamment le rôle des communautés autochtones.
  • Poursuivre les efforts en matière de conservation et de mise en valeur des ressources culturelles.

1.0 Introduction

Parcs Canada gère l’un des plus beaux et des plus vastes réseaux de lieux naturels et historiques protégés du monde. Son mandat consiste à protéger et à mettre en valeur ces lieux pour que puissent en profiter les générations d’aujourd’hui et de demain. La gestion stratégique et axée sur le futur de chaque parc national, aire marine nationale de conservation, canal historique et lieu historique national administré par Parcs Canada appuie la vision de l’Agence :

Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada.

En vertu de la Loi sur l’Agence Parcs Canada, Parcs Canada doit préparer un plan directeur pour chaque lieu historique national administré par l’Agence. Le Plan directeur du lieu historique national du Canada de Coteau-du-Lac, une fois approuvé par le ministre responsable de Parcs Canada et déposé au Parlement, permet de s’assurer que Parcs Canada respecte son obligation de rendre compte à la population canadienne en décrivant comment la gestion du lieu historique mènera à des résultats mesurables appuyant le mandat de l’Agence.

Les Canadiens, dont les peuples autochtones, ont participé à la préparation du plan directeur, contribuant ainsi à l’établissement de l’orientation future du lieu historique national. Le plan décrit une orientation claire et stratégique pour la gestion et l’opération du lieu historique de Coteau-du-Lac en formulant une vision, des stratégies et des objectifs clés. Parcs Canada rendra compte chaque année des progrès accomplis vers l’atteinte des objectifs du plan directeur, et il procédera à l’examen de ce dernier tous les dix ans ou avant, au besoin.

Ce plan directeur n’est pas une fin en soi. Parcs Canada favorisera un dialogue ouvert sur sa mise en œuvre, pour s’assurer qu’il reste pertinent et significatif. Le plan sera l’axe autour duquel s’articulera l’engagement continu à l’égard de la gestion du lieu historique national de Coteau-du-Lac dans les années à venir.

Carte 1: Cadre régional

 
Cadre régional du lieu historique national de Coteau-du-Lac - Version texte

Carte montrant les endroits de Parcs Canada :

  • Lieu historique national de Coteau-du-Lac
  • Lieu historique national de Sir-George-Étienne-Cartier
  • Lieu historique national du Commerce-de-la Fourrure-à-Lachine
  • Lieu historique national de la Bataille-de-la-Châteauguay
  • Lieu historique national du Fort-Chambly
  • Lieu historique national du Canal-de-Sainte-Anne-de-Bellevue
  • Lieu historique national du Canal-de-Chambly
  • Lieu historique national du Fort-Lennox

Carte 2: Lieu historique national de Coteau-du-Lac

 
Carte du lieu historique national de Coteau-du-Lac - Version texte

Organisation des espaces extérieurs :

  1. Cimetière
  2. Centre d'accueil et d'interprétation
  3. Chapiteau
  4. Guérite d'accueil
  5. Canal
  6. Réplique du blockhaus
  7. Rigolet

2.0 Importance du lieu historique national de Coteau-du-Lac

Coteau-du-Lac a été désigné lieu historique national en 1923 pour les raisons suivantes :

  • Car c’est le site d’un des plus anciens canaux à écluses en Amérique du Nord;
  • l’endroit a été, de 1778 jusqu’au milieu du XIXe siècle, le site d’un poste militaire britannique qui défendait le couloir et facilitait le transport des marchandises sur le fleuve Saint-Laurent;
  • l’endroit a été un point stratégique pendant la Révolution américaine et pendant la Guerre de 1812;
  • l’endroit a longtemps été le principal port d’entrée pour les importations dans le Haut-Canada

Grâce à sa situation géographique stratégique, ce lieu chargé d’histoire a toujours été une zone de passage pour progresser vers l’intérieur du pays. Des artefacts, découverts dans les années 1960 par les archéologues de Parcs Canada, attestent d’une présence autochtone remontant à 7 000 ans. Par la suite, le lieu a vu défiler voyageurs français puis militaires britanniques, comme en témoignent les vestiges de bâtiments militaires, de fortifications, d’un canal « rigolet » et du premier canal à écluse du pays. Un blockhaus britannique a été reconstruit dans les années 1960 et marque le paysage culturel.

Pour le public local et régional, le lieu constitue, en plus de sa vocation historique national, un parc urbain riverain propice à la détente et à l’observation de la nature. Il s’agit d’un terrain gazonné, sillonné de sentiers et parsemé, le long de sa périphérie, d’arbres et d’arbrisseaux. Ce parc est ouvert en tout temps, même hors des périodes d’opération de Parcs Canada.

3.0 Contexte de planification

Le lieu historique national a ouvert ses portes en 1968. À ce jour, la conservation et la mise en valeur ont été effectuées dans l’esprit des deux plans directeurs précédents. La plupart des mesures de gestion énoncées dans le plan directeur de 2007 ont été mises en œuvre, en particulier pour l’amélioration de l’expérience de visite, la préservation et la mise en valeur des ressources culturelles.

En 2011, un chapiteau et une guérite d’accueil ont été installés et en 2014, le circuit de visite autonome extérieur a été renouvelé.

Le niveau d’intégrité commémorative a été amélioré grâce à la réalisation de percées visuelles, à des interventions récurrentes de rejointoiement des vestiges et, plus récemment, grâce à des travaux majeurs de restauration du blockhaus (2016-2017).

Ces dernières années, deux activités présentées en partenariat avec la municipalité de Coteau-du-Lac ont généré plus de la moitié de la fréquentation du site : le « Marché champêtre » (8 000 visiteurs) et la fête du Canada (7 000 visiteurs). La municipalité est d’ailleurs le principal partenaire du lieu historique national. D’autres activités ont également été réalisées par des tiers, notamment plusieurs à caractère sportif.

Depuis 2012, le site est accessible, en visite autonome, de juin à septembre. Des groupes (principalement des camps de jour) sont accueillis au cours des mois de juillet et août et reçoivent une offre personnalisée. À la suite d’une baisse de fréquentation de 52 % entre 2012 et 2013 (30 709 à 14 518), la fréquentation a augmenté de 38 % pour atteindre une moyenne annuelle de 20 000 visiteurs depuis 2014.

Plusieurs enjeux ont été soulevés lors de l’élaboration de ce plan directeur, notamment :

  • La difficulté de maintenir la fréquentation du site : à la suite d’une forte baisse de fréquentation en 2011 et 2012, le nombre de visiteurs a augmenté à nouveau ces dernières années. Cette croissance reste toutefois fragile.
  • L’aménagement du lieu historique national ne favorise pas la compréhension et la valorisation de son importance historique nationale : les visiteurs ont parfois du mal à s’orienter et comprendre qu’ils se trouvent dans un lieu historique national. Le circuit de visite ne guide pas adéquatement les visiteurs vers les ressources culturelles, ce qui rend difficile la compréhension et la communication de toutes les facettes de son importance historique. Le site est ouvert à tous même en dehors des heures et périodes d’opération. Ses grandes étendues gazonnées ainsi que la proximité de la rivière Delisle et du fleuve St Laurent le rendent propice à un usage récréatif.
  • La nécessité de renforcer les liens avec les communautés autochtones liées au lieu : de nombreuses traces d’occupation paléohistorique témoignent de la présence autochtone sur le site avant l’arrivée des Européens. À ce jour, Parcs Canada a entamé un dialogue avec plusieurs communautés autochtones liées au site. L’Agence désire toutefois renforcer ces liens et entreprendre une démarche conjointe visant à bonifier la mise en valeur et la commémoration du volet autochtone de l’histoire du lieu.

4.0 Vision

Le lieu historique national de Coteau-du-Lac est un paysage évocateur où l’histoire, la nature et les cultures s’entremêlent.

Il s’agit d’un lieu emblématique pour les habitants de Coteau-du-Lac et de la région de Vaudreuil Soulanges.

D’ici 15 ans, le lieu historique national sera :

  • Un lieu convivial ancré dans son milieu et permettant à tous de vivre des expériences diversifiées.
  • Un endroit où les ressources culturelles sont protégées, maintenues en bon état et mises en valeur.
  • Un lieu dont la vaste trame historique et la diversité des perspectives est communiquée aux visiteurs. Cette trame, qui s’étend sur plus de 7 000 ans, comprend l’utilisation successive du lieu par les Autochtones, les voyageurs français et les militaires britanniques.
  • Un site qui rayonne comme un acteur important de l’offre touristique régionale notamment grâce à l’implication des partenaires régionaux.

5.0 Stratégies clés

L’orientation stratégique du lieu historique national de Coteau-du-Lac comprend deux stratégies clés et des objectifs qui permettront au lieu historique de mieux se faire connaître et apprécier par les Canadiens, de renforcer ses liens avec la communauté et de maintenir ses ressources patrimoniales en bon état. À chaque objectif correspondent une ou plusieurs cibles permettant de mesurer facilement les réalisations du plan directeur.

Stratégie clé 1:

Faire du site un lieu de convergence incontournable pour les communautés et les partenaires régionaux.

Cette stratégie met l’accent sur la collaboration et l’intégration du lieu historique national au sein de l’offre touristique régionale. Elle consiste également à accroître les possibilités d’utilisation alternatives du lieu pour la tenue d’événements et d’activités. Ainsi, le lieu renforcera sa position de produit d’appel pour la région de Vaudreuil-Soulanges et la ville de Coteau-du-Lac et pourra attirer une clientèle plus vaste et diversifiée.

Objectif 1.1:

La collaboration avec les intervenants, les communautés autochtones et les partenaires en vue de tenir des activités et événements compatibles avec la vocation du site est renouvelée et élargie.

Cible:

Le lieu historique national accueille annuellement deux événements ou expériences de visite offerts en collaboration avec les intervenants, les partenaires ou les communautés autochtones.

Objectif 1.2:

Le lieu historique national est intégré à la dynamique de développement touristique régional.

Cibles:

  • Le lieu historique national participera annuellement à la stratégie promotionnelle régionale.
  • Une action promotionnelle ou activité de réseautage est réalisée annuellement.

Stratégie clé 2 :

Valoriser l’importance patrimoniale du lieu historique national auprès du public.

Cette stratégie a pour but de rendre plus compréhensible l’importance patrimoniale du lieu historique national aux yeux du public, que ce soit dans le cadre des activités traditionnelles du lieu ou d’utilisations alternatives. En effet, la configuration du site fait en sorte qu’une grande partie des utilisateurs n’est pas consciente de se trouver dans un lieu patrimonial et ne comprend pas son importance historique nationale.

Objectif 2.1:

L’accueil, l’orientation et la circulation des visiteurs sont améliorés.

Cible :

D’ici 2020, le circuit de visite est renouvelé afin d’améliorer l’accueil, l’orientation et la circulation du public.

Objectif 2.2:

L’offre d’interprétation améliore la compréhension de l’importance patrimoniale du lieu historique national par le public et présente la diversité des perspectives historiques.

Cible :

D’ici 2025, le programme d’interprétation est renouvelé.

Objectif 2.3:

Collaborer avec les communautés autochtones liées au lieu historique national en vue d’honorer et présenter au public leur culture et leur contribution à l’histoire du site.

Cibles :

  • D’ici 2020, bâtir des relations avec les communautés autochtones liées au lieu historique national de Coteau-du-Lac.
  • D’ici 2025, tenir des activités ou des événements en collaboration avec les communautés autochtones liées au lieu historique national.

Objectif 2.4:

Les efforts de conservation des ressources culturelles se poursuivent.

Cible :

L’état des ressources culturelles prioritaires demeure stable ou s’améliore.

6.0 Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Parcs Canada est responsable d’évaluer et d’atténuer les répercussions de ses mesures de gestion sur les écosystèmes et les ressources culturelles. La Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, préparée par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, exige la réalisation d’une évaluation environnementale stratégique pour tous les plans et toutes les politiques qui sont considérés comment ayant une incidence environnementale positive ou négative et qui sont soumis au Cabinet ou à un ministre pour approbation.

Une évaluation environnementale stratégique a été entreprise pour ce plan directeur. Celle-ci a été soumise aux participants aux consultations liées à l’élaboration du présent plan directeur. Les préoccupations soulevées ont été prises en compte. Les paragraphes qui suivent présentent cette évaluation.

Les stratégies dans le plan directeur du lieu historique national de Coteau-du-Lac permettront au lieu de mieux se faire connaître et apprécier par les Canadiens, de renforcer ses liens avec la communauté et de maintenir ses ressources patrimoniales en bon état. La mise en œuvre de mesures pour atteindre les objectifs fixés dans le plan directeur devrait contribuer à accroître le niveau de protection des ressources culturelles et l’intégrité commémorative au Lieu historique national de Coteau-du-Lac.

Certaines stratégies, objectifs et cibles recensées dans le plan directeur sont susceptibles d’entraîner des effets environnementaux négatifs. Citons notamment l’augmentation du nombre de visiteurs et l’utilisation accrue du site. L’évaluation environnementale stratégique a également permis de recenser des effets environnementaux possibles sur la végétation et la bande riveraine. Ces différents effets peuvent être atténués en suivant les lignes directrices existantes et en réalisant des évaluations des impacts pour les projets dont toute nouvelle installation, activité ou événement, ainsi que pour les projets de conservation et d’entretien des ressources culturelles. Ces évaluations préciseront les effets sur les composantes valorisées et contribueront à atténuer les effets négatifs potentiels sur les ressources culturelles et naturelles, l’expérience des visiteurs et les relations avec les différents partenaires.

Le plan directeur ne permet pas de déterminer s’il contribuera de façon appréciable aux objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable, mais de par le mandat de Parcs Canada, il est peu problable qu’il aille à l’encontre de ceux-ci. Il n’y a pas d’effet environnemental négatif important prévu découlant de la mise en œuvre du plan directeur.