La milice sédentaire regroupe tous les hommes âgés de 16 à 60 ans. À l’époque, ce service est obligatoire. Un équipement et des armes leur sont fournis dans la mesure du possible.

Le milicien sédentaire porte habituellement le « costume du pays » : un manteau d’étoffe muni d’un capuchon, une ceinture fléchée composée de plusieurs couleurs et petites perles de verre, une chemise de flanelle, une tuque, des bas de laine, habit et pantalon d’étoffe. Contrairement à ses officiers, il ne porte pas un uniforme réglementaire.

On raconte qu’en 1813, le retranchement 2 rejoignait le retranchement 3, formant ainsi une demi-lune.

Aujourd’hui, vous pouvez constater l’immensité des terres agricoles ponctuées de résidences en bordure de la rivière, paysage dans lequel prend place le retranchement 2.

Aperçu de l'emplacement du retranchement 2
Aperçu de l'emplacement du retranchement 2