Table des matières

 

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le directeur général de l’Agence Parcs Canada, 2018.

This document is also available in English.

Papier :

  • R64-105/9-2018F
  • 978-0-660-24770-0

PDF :

  • R64-105/9-2018F-PDF
  • 978-0-660-24769-4

Également publié en anglais sous le titre :
Chambly Canal National Historic Site of Canada Management Plan 2018

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan directeur ou sur le Lieu historique national du Canada du Canal-de-Chambly

Adresse postale :
Lieu historique national du Canada du Canal-de-Chambly
1899, boul. de Périgny
Chambly (Québec)
Canada
J3L 4C3

Téléphone :
(450) 658-0681

Télécopie :
(450) 658-2428


Courriel :

Sources des images de la page couverture

  • En haut, de gauche à droite : Parcs Canada et Bibliothèque et Archives Canada/C-060786
  • En bas : Parcs Canada

Avant-propos

Honorable Catherine McKenna, C.P., députée Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada appartiennent à tous les Canadiens et Canadiennes et offrent des expériences authentiquement canadiennes.

Ces endroits spéciaux forment l’un des plus beaux et plus vastes réseaux d’aires patrimoniales naturelles et culturelles protégées au monde.

Le gouvernement s’est engagé à protéger notre patrimoine naturel et culturel, à élargir le réseau des aires protégées et à contribuer au rétablissement des espèces en péril. Nous devons en même temps continuer d’offrir de nouveaux programmes et activités innovateurs axés sur les visiteurs et la sensibilisation pour permettre à davantage de Canadiens et de Canadiennes de découvrir les sites de Parcs Canada et d’apprendre au sujet de notre histoire, environnement et culture.

Ce nouveau plan directeur du lieu historique national du Canada du Canal-de-Chambly vient appuyer cette vision.

Les plans directeurs sont élaborés dans le cadre de consultations et de contributions exhaustives de personnes et d’organismes divers, dont les peuples autochtones, des résidents locaux et régionaux, des visiteurs et l’équipe dévouée œuvrant à Parcs Canada.

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation sont une priorité pour le gouvernement du Canada. J’aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à ce plan pour leur engagement et leur esprit de collaboration.

À titre de ministre responsable de Parcs Canada, j’applaudis cet effort concerté, et je suis heureuse d’approuver le Plan directeur du lieu historique du Canada du Canal-de-Chambly.

Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Recommandations

Recommandé par :

Michael Nadler
Président-directeur général par intérim
Parcs Canada

Trevor Swerdfager
Vice-président principal, Opérations
Parcs Canada

Lauren Small
Directrice
Unité des Voies navigables au Québec
Parcs Canada

Résumé

Situé au cœur de la Montérégie, sur la Rive-Sud de Montréal, le lieu historique national du Canal-de-Chambly a été désigné lieu d’importance historique national en 1929. Ouvert à la navigation en 1843, cet ouvrage d’ingénierie a permis non seulement aux barges commerciales de contourner les rapides de la rivière Richelieu, il a également contribué de façon significative au développement et à l’essor économique des municipalités adjacentes.

Aujourd’hui, les embarcations de plaisance ont succédé aux barges d’autrefois et l’ancien chemin de halage est aménagé en piste polyvalente qui attire annuellement plus de 250 000 visiteurs et cyclistes, faisant du canal de Chambly une importante destination récréotouristique. La diversité des composantes historiques du lieu, telles les écluses, dont certaines qui sont toujours opérées manuellement, ainsi que les vestiges du Fort-Sainte-Thérèse –un lieu historique national distinct –contribuent à la richesse et à l’identité du lieu historique national du Canal-de-Chambly, un des cinq (5) canaux historiques gérés par Parcs Canada au Québec.

Depuis 2015, d’importants investissements ont été consentis afin d’améliorer l’état des infrastructures et bâtiments du canal de Chambly et de maintenir son intégrité physique. Ces investissements, de l’ordre de 50 millions $, doivent s’échelonner jusqu’en 2020.

Le présent plan directeur remplace le plan de 2007 et représente la vision proposée pour le lieu pour les dix prochaines années. Tandis que plusieurs objectifs du plan de 2007 ont été réalisés, dont la localisation du fort Sainte-Thérèse, d’autres sont en voie de l’être, comme la réalisation d’importants travaux de remise en état des infrastructures du canal et la proposition d’une stratégie de gestion pour les ponts patrimoniaux déposés.

La vision pour le lieu historique national du Canal-de-Chambly propose de mettre en valeur son patrimoine et ses paysages, d’améliorer l’expérience de visite pour les visiteurs et d’accroitre l’appropriation et la fierté de la communauté pour le lieu. La mise en valeur du Fort-Sainte-Thérèse en tant qu’attrait distinctif le long du canal de Chambly fait également partie de la vision proposée. Trois (3) stratégies-clés permettent d’appuyer la vision pour la gestion du lieu au cours des 10 prochaines années :

Stratégie 1 :

Le canal de Chambly : un patrimoine, des ambiances et des paysages culturels et naturels à préserver et à mettre en valeur

Cette stratégie a pour but de protéger et de mettre en valeur, au bénéfice des générations actuelles et futures, le patrimoine bâti, les ambiances et le paysage culturel et naturel du canal de Chambly. Elle vise à ce que l’état des composantes historiques et les efforts pour leur préservation reflètent l’importance de cet ouvrage de génie. Deux objectifs soutiennent cette stratégie :

Objectif 1.1 :

La condition et l’intégrité des infrastructures historiques du canal sont améliorées

Objectif 1.2 :

Les pôles, secteurs et paysages culturels et naturels du canal de Chambly sont davantage reconnus et mis en valeur

Stratégie 2 :

Une expérience de visite améliorée et diversifiée d’un bout à l’autre du canal

Cette stratégie a pour but de bonifier les services et activités offerts afin de rehausser l’expérience des visiteurs et plaisanciers le long du canal de Chambly. L’amélioration de l’expérience du visiteur sera appuyée par les communautés entourant le canal et visera une meilleure répartition des services, des expériences et des activités offerts, lesquels répondront davantage aux attentes des différentes clientèles et usagers. Les objectifs dans ce sont les suivants :

Objectif 2.1 :

L’offre de services est mieux adaptée aux besoins des visiteurs et des plaisanciers et mieux répartie en fonction des parcours et lieux de destination

Objectif 2.2 :

De nouveaux aménagements, réalisés en partenariat avec les municipalités adjacentes, contribuent à augmenter la notoriété du canal de Chambly

Objectif 2.3 :

Le renouvellement de la programmation et des activités enrichissent l’expérience de visite

Stratégie 3 :

Une source de fierté et de retombées pour la communauté

La fierté de la communauté envers le canal de Chambly contribuera à son appréciation, tout en permettant d’accroitre le sentiment d’appartenance et l’intérêt de contribuer au lieu. La mise en place d’une stratégie axée sur des partenariats, des ententes et des occasions d’affaires avec les partenaires permettra de bonifier la performance du lieu dans le cycle de l’expérience des visiteurs, de fidéliser les visiteurs et de créer un impact positif sur les communautés environnantes. L’objectif suivant soutient cette stratégie :

Objectif 3.1 :

L’importance du canal de Chambly se reflète par le niveau d’engagement et d’appropriation de la communauté locale pour le site

Le plan directeur propose une approche de gestion ciblée pour le Lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse. La récente découverte de l’emplacement des vestiges du Fort-Sainte-Thérèse, sur l’île Fryer, nécessite l’établissement d’orientations de gestion afin d’en assurer la conservation et la mise en valeur pour les années à venir. Possédant un potentiel encore inexploité, il est donc proposé, pour le Fort-Sainte-Thérèse, de :

  • Reconnaitre et diffuser la valeur historique nationale du lieu
  • Protéger et mettre en valeur le cadre naturel exceptionnel de l’île Fryer
  • Marquer et rendre accessible le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse le long du parcours du canal de Chambly
  • Commémorer l’histoire du lieu par le biais de nouvelles activités d’interprétation.

1.0 Introduction

Parcs Canada gère l’un des plus beaux et des plus vastes réseaux de lieux naturels et historiques protégés du monde. Son mandat consiste à protéger et à mettre en valeur ces lieux pour que puissent en profiter les générations d’aujourd’hui et de demain. La gestion stratégique et axée sur le futur de chaque parc national, aire marine nationale de conservation, canal historique et lieu historique national administré par Parcs Canada appuie la vision de l’Agence :

« Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada. »

En vertu de la Loi sur l’Agence Parcs Canada, Parcs Canada doit préparer un plan directeur pour chaque lieu historique national. Le Plan directeur du lieu historique national du Canada du Canal-de-Chambly, une fois approuvé par le ministre responsable de Parcs Canada et déposé au Parlement, permet de s’assurer que Parcs Canada respecte son obligation de rendre compte à la population canadienne en décrivant comment la gestion du lieu historique mènera à des résultats mesurables appuyant le mandat de l’Agence.

Les Canadiens, les partenaires du milieu ainsi que différents intervenants ont participé à la préparation du plan directeur, contribuant ainsi à l’établissement de l’orientation future du lieu historique national. Le plan décrit une orientation claire et stratégique pour la gestion et l’exploitation du lieu historique du Canal-de-Chambly en formulant une vision, des stratégies et des objectifs clés. Parcs Canada rendra compte chaque année des progrès accomplis vers l’atteinte des objectifs du plan directeur, et il procédera à l’examen de ce dernier tous les dix ans ou avant, au besoin.

Ce plan directeur n’est pas une fin en soi. Parcs Canada favorisera un dialogue ouvert sur sa mise en œuvre, pour s’assurer qu’il reste pertinent et significatif. Le plan sera l’axe autour duquel s’articulera l’engagement continu à l’égard de la gestion du lieu historique national du Canal-de-Chambly dans les années à venir.

Le présent plan directeur vise également le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse, situé à même les limites du lieu historique national du Canal-de-Chambly, sur l’île Fryer. Le Fort-Sainte-Thérèse, considérant son importance historique et son contexte de désignation qui lui sont propres, fait l’objet d’une approche de gestion par secteur, où des objectifs et cibles spécifiques sont proposés.

Carte 1 : Cadre régional

Le canal de Chambly est l’un des cinq canaux historiques composant le réseau des voies navigables au Québec. Ce lieu historique national, géré par Parcs Canada, est situé en Montérégie, le long de la rivière Richelieu.

Carte 2 : Lieu historique national du Canal-de-Chambly

Les neuf (9) écluses du canal de Chambly permettent aux embarcations, sur une distance de près de 20 kilomètres, de naviguer entre les villes de Chambly et de Saint-Jean-sur-Richelieu., en passant par les villes de Carignan et de Richelieu.

Carte 2.1 : Lieu historique national du Canal-de-Chambly

Secteur de Chambly, écluses 1 à 8.

Carte 2.2 : Lieu historique national du Canal-de-Chambly

Secteur Chambly /Carignan /Richelieu, ponts 5, 7 et 9.

Carte 2.3 : Lieu historique national du Canal-de-Chambly

Secteur de l’île Sainte-Thérèse, ponts 9 et 10.

Carte 2.4 : Lieu historique national du Canal-de-Chambly

Secteur de Saint-Jean-sur-Richelieu, écluse 9.

2.0 Importance du lieu historique national du Canal-de-Chambly

Le canal de Chambly est un lieu historique national situé au cœur de la Montérégie, reliant les villes de Chambly et de Saint-Jean-sur-Richelieu, en passant par les villes de Carignan et de Richelieu. Le lieu est constitué d’une voie navigable de près de vingt kilomètres, comptant neuf écluses, qui permettent aux embarcations de contourner les rapides de la rivière Richelieu, en franchissant une dénivellation totale de vingt-quatre mètres (24 m). Le chemin de halage, autrefois emprunté par les chevaux tirant les barges commerciales le long du canal, est utilisé aujourd’hui en tant que piste multifonctionnelle qui est très appréciée par les cyclistes et les marcheurs. La piste du canal fait également partie des réseaux cyclables nationaux et locaux, dont le Grand Sentier canadien et la Route Verte du Québec.

Le canal de Chambly a été désigné lieu d’importance historique nationale en 1929 pour son rôle dans le réseau des canaux du Canada, plus spécifiquement dans le réseau de navigation et de commerce du corridor Richelieu-Champlain-Hudson. Le canal a également contribué à l’essor économique de la ville de Chambly et plus particulièrement de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui constituait la plaque tournante pour les transports maritimes, routiers et ferroviaires au XIXe siècle.

Certaines composantes historiques du canal et de son paysage, présentes encore aujourd’hui, témoignent de l’utilisation commerciale du canal aux XIXe et XXe siècles, ainsi que de l’évolution des matériaux et des techniques de génie liés à sa construction et à son entretien. Le canal de Chambly possède toujours des écluses opérées manuellement, comme jadis. Le lieu est composé également d’une diversité de ressources culturelles qui contribuent à son identité, dont : les jetées aval et amont, la Maison du surintendant à Chambly, les logettes historiques, l’ancien atelier de menuiserie, les ponts (fonctionnels et déposés) et les vestiges archéologiques du Fort-Sainte-Thérèse.

Le canal occupe une place importante parmi les destinations récréatives et touristiques de la Montérégie. En 2016, plus de 250 000 personnes ont fréquenté le lieu, ainsi que 1 500 embarcations. Traversant des milieux urbains et agricoles, la diversité des paysages culturels et naturels du canal contribue à son identité et enrichit l’expérience du visiteur. Fait intéressant, le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse, situé sur l’île Fryer, est compris à l’intérieur des limites du canal de Chambly. Désigné lieu d’importance historique nationale en 1923 par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) pour son rôle dans le réseau d’approvisionnement et dans l’infrastructure de défense du Canada à l’époque coloniale française, ce n’est qu’en 2008-2009, lors de fouilles archéologiques, que la localisation exacte du fort Sainte-Thérèse a été découverte.

3.0 Contexte de planification

Le présent document remplace le plan directeur du lieu historique national du Canal-de-Chambly de 2007, lequel proposait diverses stratégies pour l’atteinte des objectifs relatifs à la conservation et à la mise en valeur du paysage, des ressources culturelles et naturelles, à la transmission des messages d’intégrité commémorative et aux valeurs patrimoniales, à la fréquentation, à l’aménagement, aux partenariats et à la génération de revenus. Certaines des stratégies identifiées au plan ont été réalisées, dont la localisation du lieu historique national du fort Sainte-Thérèse, et d’autres sont en voie de l’être, comme la réalisation d’importants travaux de réhabilitation des bâtiments et ouvrages de génie et la proposition d’une stratégie de gestion pour les ponts patrimoniaux déposés.

En tant que site ouvert sur les communautés environnantes, le canal de Chambly possède une réalité qui le différencie d’autres lieux historiques nationaux du réseau de Parcs Canada. Traversant les territoires de municipalités ayant des caractéristiques et des visions de développement distinctes, la gestion et le maintien de l’intégrité du canal constituent un défi.

Au cours des dernières années, la clientèle fréquentant le canal de Chambly s’est transformée. On côtoie aujourd’hui un nombre stable de plaisanciers, plus âgés, et une clientèle de visiteurs en berges plus diversifiée. Par ailleurs, les attentes des visiteurs et des plaisanciers sont plus élevées, notamment en ce qui a trait à l’offre de services, puisqu’ils recherchent désormais l’accès au Wifi, l’amarrage de nuit avec services, de la restauration légère et des installations artistiques.

La récente localisation du Fort-Sainte-Thérèse, sur l’île Fryer, nécessite l’établissement d’orientations de gestion pour les prochaines années afin d’en assurer la conservation et la mise en valeur. Il est important de mentionner que, par son implication dans la sauvegarde des vestiges du fort au cours des dernières années, la communauté locale démontre et manifeste un grand sentiment d’appartenance à l’égard de ce lieu.

Depuis 2015, d’importants investissements ont été consentis afin d’améliorer l’état des infrastructures et bâtiments du canal de Chambly et de maintenir son intégrité physique. Ces investissements, de l’ordre de 50 millions $, doivent s’échelonner jusqu’en 2020. Parcs Canada s’assurera que les infrastructures du canal répondent aux exigences en matière de sécurité publique (gestion de l’eau et des barrages) et collaborera avec les autorités compétentes afin de planifier les mesures d’urgence.

La transformation continue du milieu dans lequel évolue le canal de Chambly amène Parcs Canada à se questionner sur les moyens et les stratégies qui permettront de favoriser une approche de gestion concertée du lieu historique. L’exercice de révision du plan directeur, dont l’horizon est de dix ans, représente l’occasion de statuer sur ces priorités et de renforcer la participation de la communauté locale et des partenaires du milieu.

4.0 Vision

La vision ci-dessous exprime l’état souhaité pour le lieu historique national du Canal-de-Chambly pour les prochaines années, soit d’ici 2030.

Les voies navigables gérées par Parcs Canada ont jadis constitué des liens vitaux pour le transport et l’activité économique au pays. Aujourd’hui encore, elles perpétuent avec fierté cette tradition dans de nombreuses collectivités canadiennes en contribuant à leur développement socioéconomique. Parcs Canada travaillera avec ses partenaires pour transformer les canaux, tant sur l’eau que sur les berges, en sites de classe mondiale, vivants et animés, en favorisant les loisirs, le tourisme et le développement économique, tout en préservant l’environnement naturel, historique et culturel pour les générations futures.

Destination récréotouristique et patrimoniale incontournable de la grande région montréalaise, la notoriété du lieu historique national du Canal-de-Chambly n’est plus à démontrer. En harmonie avec les communautés adjacentes, le canal de Chambly est fréquenté en grands nombres par les visiteurs et plaisanciers. La diversité des services et les activités signature proposées permettent au canal de Chambly de se démarquer et d’offrir une multitude d’expériences l’année durant.

L’identité du canal de Chambly se démarque par la diversité de ses paysages et ses composantes historiques, toujours présentes. Les promeneurs, cyclistes et plaisanciers, ravis de la qualité des aménagements et des commodités offertes, sont incités à prolonger leur visite et à y revenir. Les ouvrages de génie du canal sont judicieusement mis en valeur et permettent de diffuser l’importance historique nationale du canal de Chambly au sein de la région de la rivière Richelieu et du réseau des canaux historiques du Canada

Grâce à l’accessibilité et à la mise en valeur du site, le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse est un attrait distinctif le long du parcours du canal de Chambly. Bénéficiant d’aménagements et d’activités qui respectent et rehaussent le cadre naturel exceptionnel de l’île Fryer, l’histoire du fort Sainte-Thérèse est connue et appréciée par les visiteurs.

En tant que destination invitante pour les visiteurs, le canal de Chambly est une composante structurante de la région, ainsi qu’un levier de développement socioéconomique pour les communautés locales. La participation active des entreprises, des organismes, des partenaires et des bénévoles permet d’offrir des services et une programmation diversifiée et de qualité. L’appréciation, l’appropriation et la fierté pour le lieu historique national du Canal-de-Chambly sont le reflet de la place significative qu’il occupe au sein de la communauté.

5.0 Stratégies clés

L’approche proposée pour la mise en œuvre de la vision du lieu historique national du Canal-de-Chambly au cours des prochaines années repose sur les priorités suivantes : préserver et mettre en valeur le patrimoine, les ambiances et les paysages culturels et naturels du canal ; de promouvoir une expérience de visite améliorée et diversifiée d’un bout à l’autre du canal ; et enfin, d’être une source de fierté et de retombées pour la communauté.

Les trois stratégies-clés présentées ci-dessous guideront la gestion du lieu pour les dix prochaines années. Des objectifs plus précis et des cibles sont proposés pour chacune de ces stratégies-clés afin de mesurer, au cours des années à venir, les progrès vers l’atteinte de ces objectifs.

Stratégie-clé no. 1

Le canal de Chambly : un patrimoine, des ambiances et des paysages culturels et naturels à préserver et à mettre en valeur

Cette stratégie a pour but de protéger et de mettre en valeur, au bénéfice des générations actuelles et futures, le patrimoine bâti, les ambiances et le paysage culturel et naturel du canal de Chambly. Elle vise à ce que l’état des composantes historiques et les efforts pour leur préservation reflètent l’importance de cet ouvrage de génie. La réalisation d’aménagements distinctifs permettra de promouvoir les caractéristiques identitaires du canal et contribuera à la notoriété du lieu historique national du Canal-de-Chambly et du réseau de Parcs Canada.

Objectif 1.1 :

La condition et l’intégrité des infrastructures historiques du canal sont améliorées

Cible :

  • D’ici 2028, la condition des infrastructures évaluée comme étant « mauvaise » ou « passable » (2017) est améliorée
  • Le niveau de satisfaction des visiteurs par rapport à l’état des installations mises à leur disposition a augmenté de 10 % d’ici 2028.

Objectif 1.2 :

Les pôles, secteurs, paysages culturels et naturels du canal de Chambly sont davantage reconnus et mis en valeur

Cible :

  • D’ici 2021, les principaux pôles et secteurs du canal sont identifiés et font chacun l’objet d’un plan-concept d’aménagement, mettant en valeur le cadre culturel et naturel comme lieu propice à la récréation, à la détente et à la navigation de plaisance.
  • Le paysage culturel du canal fait l’objet d’une identification et d’une mise en valeur à des fins d’interprétation, d’ici 2022.
  • D’ici 2028, au moins trois (3) ouvrages historiques du canal (écluses, maison du Surintendant, les logettes historiques, l’ancien Atelier, certains ponts déposés, etc.) font l’objet d’une mise en valeur.

Stratégie-clé no. 2

Une expérience de visite améliorée et diversifiée d’un bout à l’autre du canal

Cette stratégie a pour but de bonifier les services et activités offerts afin de rehausser l’expérience des visiteurs et plaisanciers le long du canal de Chambly. L’amélioration de l’expérience du visiteur sera appuyée par les communautés entourant le canal et visera une meilleure répartition des services, des expériences et des activités offerts, lesquels répondront davantage aux attentes des différentes clientèles et usagers.

Objectif 2.1 :

L’offre de services est mieux adaptée aux besoins des visiteurs et des plaisanciers et mieux répartie en fonction des parcours et lieux de destination

Cibles :

  • En collaboration avec les municipalités adjacentes, un plan-concept de haltes et de lieux de destination , intégrant les principaux pôles urbains, est développé pour l’ensemble du canal, d’ici 2022.
  • D’ici 2023, les principales haltes le long du parcours du canal sont dotées de services de base (toilettes, fontaines à boire, aires à pique-nique, etc.).
  • Les sites d’amarrage de nuit, dans les secteurs de Chambly et de Saint-Jean-sur-Richelieu, offrent des services d’électricité, d’ici 2022.
  • Le niveau de satisfaction des visiteurs par rapport à la qualité globale des services a augmenté de 10 % d’ici 2028.

Objectif 2.2 :

De nouveaux aménagements, réalisés en partenariat avec les municipalités adjacentes, contribuent à augmenter la notoriété du canal de Chambly

Cibles :

  • La jetée aval, située à Chambly, est réhabilitée et rouverte au public, d’ici 2022.
  • Les accès piétons et cyclistes au site sont améliorés d’ici 2024 avec la participation des municipalités adjacentes, selon les principes et paramètres d’aménagement propres au canal de Chambly.
  • Le nombre de visiteurs sur les berges augmente de 2 % annuellement, tandis que le nombre d’embarcations amarrées augmente de 10 % d’ici 2028.

Objectif 2.3 :

Le renouvellement de la programmation et des activités enrichissent l’expérience de visite

Cibles :

  • En partenariat avec les municipalités et la communauté locale, au moins un (1) évènement annuel signature est mis en place d’ici 2026.
  • De nouveaux parcours thématiques ou de « boucles » (cyclables, piétons et nautiques) dans les municipalités environnantes sont mis en place d’ici 2028, et ce, en collaboration avec le milieu.
  • Un nouveau programme d’interprétation est développé d’ici 2024 afin de renouveler et d’actualiser les outils et activités d’interprétation historiques.
  • Le nombre de visiteurs et plaisanciers qui considèrent avoir appris au sujet du patrimoine culturel du lieu historique national a augmenté de 5 % d’ici 2028.

Stratégie-clé no. 3

Une source de fierté et de retombées pour la communauté

La fierté de la communauté envers le canal de Chambly contribuera à son appréciation, tout en permettant d’accroitre le sentiment d’appartenance et l’intérêt de contribuer au lieu. La mise en place d’une stratégie axée sur des partenariats, des ententes et des occasions d’affaires avec le milieu permettra de bonifier la performance du lieu dans le cycle de l’expérience des visiteurs, de fidéliser les visiteurs et de créer un impact positif sur les communautés environnantes.

Objectif 3.1 :

L’importance du canal de Chambly se reflète par le niveau d’engagement et d’appropriation de la communauté locale pour le site

Cibles :

  • Une stratégie visant à soutenir des initiatives citoyennes le long du canal de Chambly est identifiée d’ici2025.
  • D’ici 2028, au moins cinq (5) nouvelles ententes avec les promoteurs d’évènements, les entreprises, les organismes, les partenaires, les bénévoles et la communauté permettent d’offrir de nouveaux services aux visiteurs et plaisanciers.
  • Le nombre de visiteurs qui considère que le lieu historique national du Canal-de-Chambly est significatif pour eux augmente de 15 % d’ici 2028.
  • D’ici 2021, un comité consultatif est mis sur pied en collaboration avec le milieu (municipalités, organismes locaux, organisations touristiques, municipalités régionales de comté, etc.), afin d’appuyer Parcs Canada dans son rôle de protection, de promotion et d’animation du lieu.

6.0 Approche de gestion pour le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse

Une approche de gestion par secteur a pour but de formuler une orientation particulière à un lieu défini et présentant des enjeux, des possibilités et des défis de gestion propres. Le fort Sainte-Thérèse est désigné lieu historique national en 1923 pour les motifs suivants :

  • le fort est bâti en 1665 par le régiment de Carignan-Salières pendant les guerres iroquoises;
  • son rôle dans le réseau d’approvisionnement en fait une composante essentielle de l’infrastructure de défense du Canada à l’époque coloniale française.

Dans le cadre de l’exercice de planification du lieu historique national du Canal-de-Chambly, l’approche de gestion sectorielle est tout indiquée pour le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse, en raison de :

  • la localisation du fort Sainte-Thérèse, sur l’île Fryer, à l’intérieur des limites du lieu historique national du Canal-de-Chambly;
  • le cadre naturel exceptionnel de l’île Fryer, où l’on y retrouve une faune et une flore diversifiée, offrant un environnement naturel unique le long du canal;
  • la découverte, lors de fouilles archéologiques récentes, de l’emplacement exact du fort, qui a été désigné lieu historique national en 1923;
  • le potentiel qu’offre le site du fort Sainte-Thérèse, compte tenu de sa fonction historique et sa position stratégique le long de la rivière Richelieu,  dans un premier temps, comme axe principal de navigation des peuples autochtones dans l’axe du fleuve Saint-Laurent, puis comme zone stratégique dans le développement des relations entre les communautés autochtones et la Couronne française jusqu'en 1670 ;
  • le sentiment d’appartenance manifesté par la communauté locale pour le fort Sainte-Thérèse, depuis sa découverte, notamment par l’investissement dans la mise en valeur et la promotion du lieu;
  • l’opportunité que représente la proximité du lieu historique national du Canal-de-Chambly et du lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse afin d’enrichir et de diversifier l’expérience du visiteur.

Tous ces éléments réunis confèrent un statut particulier au fort Sainte-Thérèse, à des fins de reconnaissance, de diffusion de l’histoire et de mise en valeur. Le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse peut aspirer à devenir un pôle marqué et accessible le long du parcours du canal de Chambly, de même qu’un attrait distinct pour les citoyens et visiteurs. La stratégie pour y parvenir passe nécessairement par la collaboration des partenaires et organismes du milieu ainsi que par une vision de développement concertée.

Les objectifs spécifiques pour la gestion du lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse pour les dix prochaines années sont proposés ci-après. Chaque objectif est assorti de cibles qui permettront de mesurer, au cours des années à venir, les progrès vers l’atteinte de ces objectifs.

Objectif 1.1 :

La valeur historique nationale du Fort-Sainte-Thérèse est reconnue et diffusée

Cibles :

  • L’énoncé d’intégrité commémorative pour le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse est réalisé d’ici 2020.
  • D’ici 2020, des discussions sont amorcées avec la Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC), afin de revoir le texte de désignation et la localisation de la plaque commémorative du lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse.
  • L’expertise archéologique sur le fort Sainte-Thérèse se poursuit, d’ici 2024, pour valider la présence de la courtine sud (archéologie terrestre) et le front est (archéologie subaquatique) du fort, et ce, en partenariat avec les communautés locales et les communautés autochtones de la région montréalaise.
  • Un plan-concept d’aménagement et de mise en valeur du lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse et de l’île Fryer est réalisé d’ici 2026.

Objectif 1.2 :

Le cadre naturel exceptionnel de l’île Fryer est protégé et mis en valeur

Cibles :

  • D’ici 2023, les différents secteurs de l’île Fryer font l’objet d’un inventaire à des fins de protection et de mise en valeur.
  • En collaboration avec la communauté, les différents secteurs de l’île Fryer font l’objet d’un parcours découverte, d’ici 2027.

Objectif 1.3 :

Le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse constitue un point d’intérêt marqué et accessible le long du parcours du canal de Chambly

Cibles :

  • D’ici 2027, une stratégie de promotion du lieu, d’une offre de services et d’activités est proposée.
  • D’ici 2028, les visiteurs seront en mesure de reconnaitre le lieu du fort Sainte-Thérèse.
  • En collaboration avec les organismes, bénévoles, communautés locales et d’affaires, une stratégie pour favoriser l’accès au lieu historique est identifiée d’ici 2025.

Objectif 1.4 :

De nouvelles activités d’interprétation commémorent l’histoire du fort Sainte-Thérèse

Cibles :

  • D’ici 2027, un programme d’interprétation de l’histoire du fort Sainte-Thérèse et de la rivière Richelieu est développé en partenariat avec les communautés locales et les communautés autochtones de la région montréalaise.
  • Des outils et activités d’interprétation du Fort-Sainte-Thérèse sont mis en place avec les partenaires d’ici 2028.

Carte 3 : Lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse

Secteur de l’île Fryer et du lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse.

7.0 Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Conformément à la Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes (2010), une évaluation environnementale stratégique (ÉES) a été menée sur la proposition du plan directeur du lieu historique du Canal-de-Chambly qui vise également le lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse, situé à même les limites du Canal-de-Chambly, sur l’île Fryer. L’évaluation environnementale stratégique a pour objet d’intégrer les considérations d’ordre environnementales dans l’élaboration des politiques, des plans et des propositions de programme, afin d’appuyer la prise de décisions respectueuses de l’environnement. Les projets particuliers réalisés pour mettre en oeuvre les objectifs du plan directeur du lieu historique national du Canal-de-Chambly feront l’objet d’une évaluation distincte afin d’établir si une évaluation des impacts est nécessaire en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (2012), ou de toute loi lui succédant.

La portée de l’évaluation comprenait la superficie à l’intérieur des limites du lieu historique et du lieu administré et couvrait une période de dix ans. En plus des ressources culturelles, les composantes environnementales dignes de mention de ce lieu comprennent la faune aquatique et son habitat, ainsi que flore riveraine et autour du lieu historique national du Fort-Sainte-Thérèse. De nombreux effets résiduels positifs se produiront à la suite de la mise en oeuvre du plan. Les plus grands effets positifs de ce plan seront la bonification des offres de services, d’activités, de programmes, de haltes ou de parcours afin de rehausser l’expérience des visiteurs et des plaisanciers. L’augmentation des visites améliorera la compréhension, la sensibilisation, le soutien et l’appréciation du public à l’égard des ressources naturelles et culturelles.

Certaines stratégies, initiatives et cibles recensées dans le plan directeur sont susceptibles d’entraîner des effets environnementaux négatifs. Citons d’une part, l'entretien des ressources culturelles, des ouvrages maritimes et du tirant d’eau et, d'autre part, la création d'une nouvelle offre de services. L’ÉES a permis de recenser des effets environnementaux possibles sur la bande riveraine, les plans d’eau et sa faune aquatique. Les effets peuvent être réduits en respectant les mesures visant à éviter les dommages sérieux aux poissons et en évitant les périodes et les sites plus vulnérables. L’encadrement et l’acquisition des connaissances des organismes ou tous autres partenaires désirant offrir des services sur l’île Fryer peuvent aussi aider à limiter les impacts. Les autres effets environnementaux potentiels peuvent être atténués en suivant les lignes directrices existantes et en réalisant des évaluations des impacts pour les projets. Ces évaluations préciseront les effets sur les composantes valorisées et contribueront à atténuer les effets négatifs potentiels sur les ressources culturelles et naturelles, l’expérience des visiteurs et les relations avec les différents partenaires.

La participation du public a été sollicitée pour le présent plan directeur, qui comprenait un résumé de l’ébauche de la présente ÉES (novembre-décembre 2017). Les préoccupations soulevées par le public ont été intégrées au plan.

Ce plan appuie l’objectif de la Stratégie fédérale de développement durable, qui consiste à « Rapprocher les Canadiens de la nature ». On peut supposer que d’autres mesures seront considérées lors de l’élaboration de projet ou des opérations courantes.

Il n’y a pas d’effets environnementaux négatifs importants prévus découlant de la mise en oeuvre du plan directeur.