Rapport de la consultation sur le projet de plan directeur du lieu historique national du Canal-de-Lachine

Préparé par Hill+Knowlton Stratégies

Le rapport est également disponible en PDF. (725 Ko)

Table des matières

  1. Mise en contexte
    1.1 Mandat H+K stratégies

  2. Les démarches de consultation
    2.1 Processus de consultation
    2.2 Recueil des opinions et commentaires

  3. Analyse des résultats
    3.1 Profil des répondants au questionnaire
    3.2 Taux d’adhésion à la vision proposée
    3.3 Niveau d’importance accordé aux propositions du projet de plan directeur
    3.4 Analyse des commentaires additionnels

  4. Constats relatifs au plan directeur proposé
    4.1 Stratégie 1 : faire du canal de Lachine un emblème montréalais
    4.2 Stratégie 2 : une expérience de visite renouvelé
    4.3 Stratégie 3 : un bien collectif important, vecteur de développement pour les communautés
    4.4 Stratégie 4 : vitrine exceptionnelle sur l’histoire et l’innovation
    4.5 Approche ciblée pour le bassin Peel

  5. Conclusion et prochaines étapes
    5.1 Conclusion
    5.2 Prochaines étapes


1. Mise en contexte

Ouvrage fondateur de Montréal qui a contribué de façon marquante au développement économique, industriel et urbain de la métropole, le lieu historique national du Canal-de-Lachine est aujourd’hui utilisé comme parc linéaire et lieu de rassemblement. Longé par une piste multifonctionnelle très fréquentée, le canal a attiré plus de 1,2 million de visiteurs en 2016, dont quelques 4 500 plaisanciers.

Le plan directeur est un document stratégique qui orientera la gestion et l’exploitation du lieu au cours des 10 à 15 prochaines années en formulant une vision d’avenir, des stratégies-clés et des objectifs. Le dernier plan directeur du canal de Lachine a été publié en 2004, soit tout juste après sa réouverture à la navigation de plaisance. L’élaboration d’un nouveau plan, adapté aux enjeux, aux opportunités et aux nouvelles attentes des visiteurs en 2017 permettra donc au canal de Lachine de se positionner dans ce contexte évolutif et d’aspirer à un avenir à la hauteur de son potentiel.
En vue de s’assurer que le nouveau plan reflète les aspirations des Canadiens, des visiteurs, des partenaires du milieu et des communautés qui bordent le canal, le projet du nouveau plan a été présenté publiquement et la population a été invitée à se prononcer sur son contenu.

1.1. Mandat de H+K Stratégie

Hill + Knowlton Stratégies a été mandaté par Parcs Canada pour concevoir et mettre en œuvre une démarche de consultation publique portant sur le projet de plan directeur du lieu historique national du Canal-de-Lachine. 

Dans le cadre de ce mandat, Hill + Knowlton Stratégies a, entres autres choses, élaboré les outils de communication, assuré l’animation des rencontres publiques, ainsi que rédigé le présent rapport faisant état des résultats des activités de consultation de 2017.

2. Démarche de consultation

Le projet de plan directeur a d’abord bénéficié d’un exercice de vision mené en décembre 2015 avec diverses parties prenantes du milieu. Cet exercice a permis d’établir des consensus sur ce que devrait être le canal en 2035 et d’orienter l’élaboration du nouveau plan. Puis, le 12 juin 2017, Parcs Canada a annoncé la tenue d’activités de consultation sur son projet de plan directeur pour le canal de Lachine et a invité la population à y participer.

La variété d’activités de consultation mises en œuvre dans le cadre de la consultation publique sur le projet de plan directeur de 2017 visait à maximiser la participation des visiteurs, des résidents des quartiers limitrophes, des Montréalais, des partenaires et des organismes afin de recueillir des commentaires sur les propositions contenues dans le projet de plan directeur.

2.1. Les activités de consultation

Trois moyens de participer à la consultation sur le projet de plan directeur ont été proposés afin d’accroître la participation des visiteurs et des Montréalais.

Kiosques d’information et de consultation

Des kiosques ont été déployés à différents endroits le long du canal pour favoriser la participation des utilisateurs du canal de Lachine et des résidents vivant à proximité. Ces activités ont eu lieu durant les fins de semaine du 15-16 et du 22-23 juin, à trois endroits au canal : l’écluse n° 1, dans le secteur du Vieux-Port de Montréal ; le kiosque de Parcs Canada au marché Atwater ; et, le Centre de services aux visiteurs à Lachine. Des kiosques ont également été proposés à la station de métro Lionel-Groulx les jeudis 15 et 22 juin. Lors de ces activités, les représentants de Parcs Canada ont informé les utilisateurs du canal de Lachine des séances publiques de consultation à venir et ont distribué des documents d’information sur le projet de plan (document d’information en annexe). En plus de s’informer sur le projet de plan directeur, les participants ont également pu remplir un questionnaire en version électronique ou papier pour indiquer l’importance qu’ils accordent aux différentes propositions du projet de plan directeur (questionnaire en annexe).

Consultation en ligne

Un site Web présentant la démarche de consultation, www.consultationscanal.ca, a été créé afin de faciliter la participation des citoyens. Le document d’information sur le projet de plan ainsi que des renseignements sur l’ensemble des activités de consultation étaient disponibles sur le site. Les visiteurs du site Web pouvaient également remplir le même questionnaire que celui proposé lors des kiosques de consultation.

Rencontres de consultation des parties prenantes et du public

Deux rencontres de consultation ont eu lieu le 19 juin 2017. La première s’est tenue en après-midi, sur invitation, avec une quarantaine de représentants de différents groupes d’intérêts et autres parties prenantes. Ouverte au grand public, la deuxième rencontre qui a eu lieu en soirée a attiré une trentaine de personnes. Chaque rencontre comprenait une présentation du projet de plan directeur ainsi qu’une courte période de questions et réponses. Les participants étaient ensuite invités à discuter du projet de plan directeur en table ronde, guidés par une série de questions, puis à rapporter les faits saillants de leurs échanges durant la séance plénière. Le questionnaire sur l’identification des priorités était également distribué aux participants lors des rencontres afin qu’ils le complètent.

2.2. Collecte des opinions et commentaires

Un questionnaire a été élaboré pour recueillir les avis des participants sur le projet de plan directeur. Ce questionnaire a été utilisé lors de l’ensemble des activités de consultation, en personne et en ligne. Il portait sur l’appréciation de la vision et des objectifs contenus dans le projet de plan directeur et proposait une section de commentaires libres.

Sur un total de 1013 questionnaires complétés entre le 12 juin et le 1er juillet 2017, on constate un taux d’achèvement de 80 % et de 20 % de réponses incomplètes. Les résultats présentés dans la section suivante du rapport sont calculés sur le nombre total de réponses pour chaque question, et non pas sur le nombre total de questionnaires.

Activité et nombre de questionnaires complétés

Kiosques d’information et de consultation (7 jours, 4 lieux différents) : 291 questionnaires
Rencontres de consultation des parties prenantes et du public : 59 questionnaires
Consultation en ligne : 663 questionnaires
Total: 1 013 questionnaires


3. Analyse des résultats

3.1. Profil des répondants au questionnaire

Lieux de résidence

Les lieux de résidence des répondants ont pu être analysés grâce aux codes postaux indiqués sur les questionnaires. Les catégories de résidence étaient les suivantes : à 500 m ou moins du canal ; dans un arrondissement avoisinant (Ville-Marie, Le Sud-Ouest, LaSalle et Lachine) ; ailleurs à Montréal ; en dehors de Montréal ; et inconnu.

Graphique avec statistiques de lieux de résidence des répondants

Groupes d’âge

On remarque que des personnes issues de toutes les catégories d’âge ont rempli le questionnaire, le groupe le plus représenté étant celui des 25-34 ans, suivi des 35-44 ans. Au total, plus de la moitié (54 %) des participants étaient âgés de 25 à 44 ans.

graphique avec groupe d'âge

Raisons principales de fréquentation du site

La majorité des participants ont choisi plusieurs réponses à la question concernant la motivation principale pour visiter le site, la réponse la plus fréquente étant « promenade et détente » (56 %) suivie par « activité physique » (22 %).

On constate cependant que le motif de fréquentation change pour les personnes résidant à proximité. En effet, 20 % des personnes demeurant à moins de 500 m du canal indiquent utiliser le canal principalement comme lieu de transit (comparé à 11 % pour l’ensemble des participants).

3.2. Taux d’adhésion à la vision proposée

86 % des répondants sont « d’accord » ou « tout à fait d’accord » avec la vision proposée pour le canal de Lachine de demain, décrite comme suit :

  • Faire du canal de Lachine un emblème montréalais, reconnu internationalement pour son patrimoine industriel et son animation culturelle;
  • Renouveler l’expérience du visiteur par un niveau accru de services et par un aménagement de ses berges;
  • Créer des liens avec les quartiers voisins pour en faire un levier de développement communautaire et économique; et,
  • Faire du bassin Peel la pièce maitresse de ce renouvellement.

adhésion à la vision  proposée pour le canal

3.3. Niveau d’importance accordé aux propositions du projet de plan directeur

Les participants ont indiqué le niveau d’importance qu’ils attribuent, sur une échelle d’importance de 1 à 5 (5 étant « très important » et 1 étant « très peu important »), à une dizaine de propositions reliées aux objectifs envisagés pour le site. Dans le graphique suivant, les propositions sont présentées en ordre d’importance selon le pourcentage des répondants ayant choisi le niveau d’importance « important » (4) et « très important » (5) reçues.

importance des propositions

Selon les répondants, les propositions les plus importantes sont celles qui ciblent l’amélioration des infrastructures et des services existants au canal ainsi que la collaboration avec les communautés avoisinantes.

Seulement deux propositions ont été jugées moins importantes, et ce par une faible majorité des répondants, soit :

  • Ajouter des quais et des services destinés aux plaisanciers (49 %); et,
  • Implanter une vitrine interactive pour améliorer l’accueil des visiteurs et pour promouvoir le canal (48 %).

Une analyse par lieu de résidence indique que ces deux propositions sont beaucoup plus importantes pour les personnes résidant en dehors de Montréal (que pour les Montréalais.

quai de service
importance vitrine interactive

Les lieux de résidences ont également un impact sur le niveau d’importance accordé à la proposition de concevoir des aménagements et des programmations pour chacun des secteurs du canal, qui est beaucoup plus importante pour les personnes vivant à proximité (70 %) que pour les Montréalais qui ne résident pas à proximité du site (50 %).

importance de concevoir des aménagements et des programmations pour chacun des secteurs

En conclusion, il apparaît que pour la majorité de répondants, dont 60 % habitent à proximité du lieu, les priorités pour le canal devraient être l’amélioration de l’offre existante du canal plutôt que l’ajout de nouvelles infrastructures ou de services perçus comme étant destinés aux visiteurs et aux plaisanciers, ainsi que la collaboration avec le voisinage.

3.4. Analyse des commentaires additionnels

Une analyse a été effectuée de l’ensemble des commentaires reçus, incluant les commentaires figurant sur les questionnaires ainsi que ceux exprimés dans les groupes de discussions lors des rencontres tenues le 19 juin. Plusieurs thèmes récurrents sont ressortis de cette analyse.

Revoir l’aménagement de la piste et confirmer sa vocation multifonctionnelle

À la lumière des commentaires recueillis, il y a un fort consensus sur la cohabitation des cyclistes et piétons comme un enjeu de première importance pour le site. Si plusieurs participants ont fait valoir le besoin de mieux intégrer la piste au réseau cyclable existant, l’importance première demeure la sécurisation de la piste et la confirmation de sa vocation multifonctionnelle (piéton et cycliste). De nombreux commentaires soulignent l’importance de revoir l’aménagement de la piste, tel que proposé par la stratégie n° 2 du projet de plan directeur. Les suggestions pour le réaménagement de la piste incluent de séparer les espaces cycliste et piéton pour des raisons de sécurité, particulièrement sur les ponts, d’élargir la piste où cela est possible et de revoir la signalisation pour réduire les conflits d’usage. Un grand nombre de participants a également souligné l’importance de déneiger la piste pendant la saison hivernale pour qu’elle puisse continuer de servir de lien vers le centre-ville.

« Dans votre sondage, j’étais d’accord avec le fait d’augmenter la largeur des pistes cyclables. Mais il serait également très important, pour la sécurité et le plaisir de tous, de s’assurer d’avoir des trottoirs pour les piétons et joggeurs. Il serait également important de bien indiquer et surtout différencier les pistes cyclables des chemins piétons. »

Préserver la nature du canal

Plusieurs participants ont fait des commentaires sur l’importance de préserver le caractère naturel du canal et particulièrement les espaces verts que l’on retrouve le long du canal. Le site est considéré comme un grand parc naturel par plusieurs utilisateurs qui le fréquentent pour observer la faune et la flore. Plusieurs commentaires ont trait à l’aménagement d’espaces verts et à la plantation d’arbres, notamment d’arbres fruitiers et d’arbustes. Il est donc souhaité que le développement et l’animation du site ne se fassent pas au détriment du caractère naturel du site. Par ailleurs, de nombreuses personnes soulignent la nécessité de garder l’ambiance calme et tranquille du site pour encourager son utilisation en tant qu’espace vert de détente. L’importance de ne pas programmer trop d’évènements sur le site afin de maintenir l’équilibre entre visiteurs, touristes et utilisateurs locaux a également fait partie des faits saillants des groupes de discussion du 19 juin. De plus, l’amélioration de la qualité de l’eau du canal afin de l’utiliser pour la baignade est également souhaitée par certains utilisateurs.

« Il serait important de laisser une plus grande place aux espaces verts. La ville est de plus en plus construite et le canal est l’un des rares lieux où il y a encore des espaces verts. »

« Le canal Lachine est, entre autres choses, une étendue sauvage dans une zone urbaine. Ceci est son atout principal. Nous voyons au bord du canal toutes sortes d’espèces : tortues, grenouilles, oiseaux chanteurs, hérons, crécerelles, cormorans, canards, carouge à épaulettes, et autres. Quels que soient vos projets pour développer le canal, vous devez, selon moi, donner la plus haute priorité à la préservation de la santé de l’écosystème.» (Traduction libre)

Maintenir le caractère public du site

Tel que proposé par la stratégie n° 3 du projet de plan directeur, de nombreuses personnes considèrent essentiel de maintenir le caractère public du site et de le mettre en évidence à travers son aménagement, en préservant l’accès public au canal malgré le développement de projets résidentiels à proximité. Notamment, plusieurs participants à la rencontre publique du 19 juin ont indiqué leur désaccord avec la construction de quais privés sur le canal, en soulignant que Parcs Canada devrait permettre uniquement la construction d’infrastructures accessibles à tous. En plus d’améliorer les accès au canal depuis les quartiers environnants, par exemple par l’augmentation du nombre de passerelles, plusieurs suggèrent d’éviter une programmation du site trop axé sur le tourisme et de tenir des activités gratuites et abordables pour la population locale.

« Tout projet doit préserver l’espace comme étant un espace PUBLIC. Il ne doit pas être question d’en vendre des parties à des particuliers, de permettre la construction de quais privés et autres structures privées. C’est un espace qui nous appartient à tous, on le paie par le biais de nos impôts, on ne doit pas le privatiser. »

Accroître la collaboration avec la communauté et les organismes partenaires

Plusieurs suggestions concernaient l’intégration des organismes locaux dans le développement du site, dont les suivantes : collaborer avec les éco-quartiers pour l’aménagement d’espaces verts au canal ; impliquer les associations historiques et patrimoniales locales afin de promouvoir le patrimoine du site ; favoriser le développement des entreprises locales et travailler davantage avec les tables de concertation. Lors des séances du 19 juin, la collaboration avec les organismes et la communauté locale a également été soulignée comme étant un moyen de veiller à ce que le développement du canal soit fait dans le respect de son environnement et sa vocation de lieu public. Ces commentaires viennent renforcer les résultats du questionnaire quant à l’importance accordée aux propositions sur l’implication des communautés dans le développement du canal et l’augmentation des retombées pour les communautés locales, qui découlent de la stratégie n° 3 du projet de plan directeur.

Améliorer les aménagements et l’entretien

Un grand nombre de commentaires font mention de divers aspects liés à l’entretien du site qui seraient à améliorer, tels que le nombre de corbeilles à déchets, l’aménagement des espaces pour faire des pique-niques, ou encore le nombre de toilettes ou de fontaines à boire sur le site. Plusieurs participants à la rencontre publique du 19 juin ont souligné qu’une amélioration de l’entretien et des services de base aurait un impact positif sur leur niveau d’appréciation du lieu. Par ailleurs, la proposition d’améliorer les services de base dans tous les secteurs du canal était considérée comme « importante » ou « très importante » par 78 % des répondants au questionnaire. Ces résultats démontrent que de nombreux participants utilisent le site pour profiter de ses atouts, et que pour eux, l’amélioration de l’expérience de visite, visée par la stratégie n° 2 du projet de plan directeur, passe par la qualité de l’entretien, du mobilier urbain et des services de base.


4. Constats relatifs au plan directeur proposé

De façon générale, le taux de participation élevé aux activités de consultation témoigne de l’importance qu’accordent les Montréalais et les visiteurs au canal de Lachine, ainsi que l’intérêt qu’ils portent à son développement. L’analyse des résultats du questionnaire et des commentaires reçus confirment la pertinence des stratégies proposées dans le projet de plan directeur pour le canal. L’appui au projet de plan directeur s’exprime notamment par le fait que 86 % des répondants au questionnaire sont « d’accord » ou « tout à fait d’accord » avec la vision proposée pour le canal de Lachine de demain. Cette section présente une analyse de l’appréciation des stratégies du plan directeur.

4.1. Stratégie 1 : faire du canal de lachine un emblème montréalais

Les réponses au questionnaire concernant les objectifs découlant de cette première stratégie démontrent un appui important de la part des répondants. En particulier, les objectifs d’impliquer le milieu créatif montréalais et de tenir des concours publics pour recevoir des initiatives et des projets urbanistiques ainsi que d’améliorer la condition et l’intégrité des bâtiments et des ouvrages d’ingénierie du canal ont eu 76 % et 75 % de réponses « important » et « très important » respectivement. Par ailleurs, la concertation avec les acteurs de l’aménagement, un autre objectif découlant de cette stratégie, a été citée à plusieurs reprises à la fois dans les commentaires du questionnaire que lors des séances du 19 juin comme étant important pour le succès de la mise à œuvre du plan directeur.

4.2. Stratégie 2 : une expérience de visite renouvelée

Dans l’ensemble, cette stratégie, qui s’adresse aux enjeux prioritaires d’un grand nombre d’utilisateurs du site, semble être la plus importante pour les répondants selon les réponses au questionnaire et les sujets de discussion lors des séances du 19 juin. Trois des objectifs découlant de cette stratégie se démarquent comme étant « très important » pour les participants selon les réponses au questionnaire, tel que démontrent les taux élevés de réponses « important » et « très important »:

  • Établir de partenariats pour des activités « quatre saisons » : 81 %
  • Améliorer des services de base dans tous les secteurs du canal : 78 %
  • Augmenter la largeur de la piste et aménager de nouveaux tronçons et parcours : 78 %.

En particulier, les participants sont nombreux à appuyer la proposition de revoir l’aménagement de la piste multifonctionnelle afin de répondre aux préoccupations exprimées à ce chapitre (voir section 3.4. Commentaires recueillis).

Les réponses à la proposition d’ajouter des quais et des services destinés aux plaisanciers démontrent que cette utilisation du canal est particulièrement appréciée par les visiteurs provenant de l’extérieur de Montréal.

Ces résultats démontrent que cette stratégie permet de rejoindre les priorités de différents utilisateurs du site, allant des résidants à proximité ayant une utilisation quotidienne aux visiteurs ayant une utilisation plus ciblée.

4.3. Stratégie 3 : un bien collectif important, vecteur de développement pour les communautés

La stratégie no 3, qui vise à affirmer le caractère public du lieu, à accroître ses retombées et son intégration dans les communautés ainsi que son appropriation par celles-ci, a également suscité un niveau d’appui élevé de la part des répondants. La volonté d’affirmer le caractère public du lieu s’est exprimée notamment lors des séances du 19 juin et à travers les commentaires sur le questionnaire (voir section 3.4 Commentaires recueillis). Aussi, la proposition de créer de nouveaux liens avec les quartiers adjacents, un autre objectif découlant de cette stratégie visant à améliorer l’accès au canal, a bénéficié d’un niveau d’appui élevé de la part des participants.

De plus, l’objectif d’impliquer les communautés dans la programmation et le rayonnement du canal a reçu 80 % de réponses « important » et « très important », le plaçant comme le deuxième objectif le plus important pour les répondants. L’appui des participants à cette stratégie confirme donc l’importance de la concertation avec le milieu pour guider la mise en œuvre du plan.

4.4. Stratégie 4 : vitrine exceptionnelle sur l’histoire et l’innovationn

La stratégie no 4 vise à faire du canal un lieu privilégié pour faire valoir au public l’expertise unique de Parcs Canada et le vaste réseau d’endroits patrimoniaux que gère l’Agence, notamment à travers la mise en place de vitrines interactives pour l’accueil des visiteurs et la promotion du canal. Ces objectifs, notamment la mise en valeur de l’expertise de Parcs Canada et la mise en place de vitrines interactives semblent moins retenir l’attention des répondants. Considérant que 60 % des répondants habitent à moins de 500 m du canal ou dans un arrondissement avoisinant, ceci qui pourrait avoir une influence sur l’importance accordée à la diffusion d’information ou la promotion du canal. Parcs Canada doit considérer expliquer davantage l’intérêt de cette stratégie pour les voisins du site.

4.5. Approche ciblée pour le Bassin Peel

L’objectif de faire du bassin Peel un lieu de convergence et un pôle de services central pour le canal n’est pas la proposition la plus importante pour les répondants, avec 62 % des réponses « important » et « très important », et peu de commentaires à son sujet. Toutefois, le renouvellement du bassin Peel a reçu un appui important en tant que partie intégrale de la vision présentée pour l’avenir du Canal, avec laquelle 86 % des répondants sont « d’accord » ou « tout à fait d’accord ». Par ailleurs, l’approche proposée pour le développement du bassin, notamment la mise en valeur du site à travers des partenariats et la création de connexions avec les quartiers aux alentours, est validée par l’appui démontré à la stratégie no 3 (voir section 4.3.).


5. Conclusion et prochaines étapes

5.1. Conclusion

La tenue d’activités en personne et en ligne a permis la participation d’un grand nombre de personnes d’horizons divers. Une majorité de participants aux activités connait bien le canal pour le fréquenter souvent ou pour habiter à proximité de celui-ci. La consultation a donc rejoint une population informée et bien au fait des réalités du site historique.
On note d’abord un fort consensus relativement à la vision proposée par Parcs Canada et sur laquelle s’appuie le plan directeur. Cet appui, quoique plus nuancé, s’exprime également relativement aux différentes stratégies proposées dans le plan directeur.

La convivialité et la sécurité de la piste multifonctionnelle demeurent un intérêt de premier plan pour ceux qui ont participé à la consultation. Il semble également se dégager un consensus quant à l’importance de consolider et de renforcer les atouts existants du site.

La consultation fait également ressortir des attentes variées envers la vocation du site, les résidents de proximité souhaitant un parc urbain alors que les visiteurs y sont davantage attirés par ses attraits touristiques. Le maintien de l’équilibre entre ces deux vocations demeure primordial à son appréciation par une diversité de clientèle.

5.2. Prochaines étapes

Le projet de plan directeur sera finalisé à la lumière des commentaires exprimés dans le cadre de cette consultation pour être ensuite présenté à la ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, l’honorable Catherine McKenna, vers la fin de l’année 2017. Une fois approuvé, le nouveau plan directeur pour le lieu historique national du Canal-de-Lachine sera publié sur le site web de Parcs Canada. Sa mise en œuvre fera l’objet d’un dialogue continu pour rendre compte des progrès accomplis et adapter les priorités au fil du temps.