Partagez vos idées pour le lieu historique national de Skmaqn-Port-la-Joye-Fort Amherst!

Transcription

Pjila’si… Welcome… Bienvenue au lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye–Fort-Amherst.

Ce site, qui se trouve à Rocky Point, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Parcs Canada est fier d’agir comme intendant de ce lieu patrimonial important,

et nous aimerions connaître vos commentaires et vos idées

pour nous aider à façonner son avenir.

Ce lieu est associé

à de nombreux récits importants.

« La première fois que je suis venu ici, lorsque nous avons construit le wigwam,

j’ai senti la présence de mes ancêtres, ici,

et leurs histoires sur la construction de leurs wigwams ici, entre ici et Rocky Point.»

Cette région d’Epekwitk, nom donné à l’Île-du-Prince-Édouard dans la langue

mi’kmaq, est depuis longtemps une partie importante

du Mi’kma’ki, territoire traditionnel non cédé des Mi’kmaq.

En 1720, les Français y établissent la première colonie

européenne sur l’île. Appelée Port-la-Joye,

c’est la capitale de la colonie de l’île Saint-Jean.

De 1726 aux années

1740s, les dirigeants mi’kmaq et français

s’y rencontrent presque annuellement pour des réunions

et des cérémonies pour renouveler

leur amitié et leur alliance.

« Port-la-Joye est important parce qu’il représente, d’une part,

la colonisation de l’île et l’arrivée des Français et des Acadiens à l’Île-du-Prince-Édouard.

D’ailleurs, une des familles les plus connues à l’ile et la plus nombreuse de l’île est celle des Gallants.

Leur ancêtre, Michel Haché dit Gallant, était le premier habitant

à s’établir à Port-la-Joye, donc juste là,

c’est très important pour l’histoire acadienne. »

Ce lieu est le théâtre de batailles dans la grande lutte franco-britannique

pour le pouvoir en Amérique du Nord. Immédiatement après la prise

de contrôle par les Britanniques, une dizaine de navires ont quitté l’île

transportant alors en exil une bonne partie des habitants français

et acadiens lors de la déportation tragique de 1758.

Rebaptisée fort Amherst, la propriété connaît

les débuts des systèmes juridique et colonial britanniques qui

contribueront à façonner l’avenir de l’Île-du-Prince-Édouard.

« Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst est un lieu qui a une riche histoire.

On y a vécu des moments très tristes, des moments très heureux et d’importants moments de transition

d’une période à l’autre.

Je pense que nous voulons conserver notre connaissance de toute cette histoire,

des bons comme des mauvais côtés, de sorte que nous puissions en tirer des leçons. »

Aujourd’hui, Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst offre une vue superbe

sur la campagne environnante et le port de Charlottetown.

Les visiteurs peuvent se promener sur les sentiers,

pique-niquer et prendre connaissance de l’histoire

de ce lieu patrimonial.

De nos jours, le sol verdoyant qui descend en pente vers le port

porte encore des vestiges du passé dramatique de ce lieu.

Parcs Canada travaille en étroite collaboration

avec ses partenaires mi’kmaq

de même qu’avec les intervenants des secteurs

culturels acadien et britannique pour

faire ressortir la complexité et l’importance de ce

lieu historique. Nous avons commencé à travailler

sur un plan de gestion pour guider nos actions au cours des 10 prochaines années

et nous voulons connaître votre point de vue.

C’est l’occasion pour tous de faire connaître leurs idées

concernant le lieu historique national

de Skmaqn—Port-la-Joye–Fort-Amherst.

Quels sont les activités ou

événements qui vous font venir sur place, ou qui vous inciteraient

à venir plus souvent? Quel est votre lien avec cet endroit?

Quelles seraient, selon vous, les façons

de mieux faire connaître ce lieu patrimonial?

Exprimez votre intérêt, faites connaître vos

idées et posez vos questions : prenez un moment pour visiter notre site web, ou communiquer avec nous par courriel.

Nous voulons vous entendre!

Invitation à participer

Parcs Canada travaille actuellement à réviser le plan directeur du lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst. Il s’agit d’un travail important, car le plan guidera les décisions et les mesures de protection, de mise en valeur et d’exploitation du lieu pour les dix prochaines années.

Des plans directeurs solides sont préparés en consultation avec les intervenants qui se préoccupent du site et qui y investissent. Ces consultations ont pour but de donner aux communautés autochtones, au public, à la municipalité, aux partenaires et aux autres intervenants une occasion de s’impliquer dans le processus de prise de décision en ce qui concerne la gestion d’un lieu historique national. En outre, elles génèrent de nouvelles idées audacieuses pour rendre le site plus attrayant et plus pertinent pour les visiteurs.

C’est pourquoi nous organiserons, à l’automne 2020, des consultations visant à recueillir les commentaires de nos précieux intervenants. Nous vous encourageons à participer à ce processus en nous faisant part de vos idées et réflexions.

Processus de planification et de consultation

Les plans directeurs sont élaborés à la suite de consultations sérieuses avec les principaux intervenants, puis sont approuvés par le directeur général et le ministre responsable de Parcs Canada et déposés au Parlement. Un plan directeur est un instrument essentiel qui permet à Parcs Canada de s’acquitter de ses engagements envers la population canadienne. 

Un plan directeur provisoire pour le lieu historique national de Skmaqn-Port-la-Joye-Fort-Amherst a été préparé par Parcs Canada à partir des premiers commentaires reçus des représentants des Premières Nations mi’kmaq ainsi que des intervenants des secteurs culturels acadien et britannique. 

Voici ce que nous vous invitons à faire :

  • Lire ci-dessous pour avoir un aperçu du plan directeur provisoire ou pour lire le plan directeur provisoire complet.  
  • Ensuite, réfléchissez à vos propres expériences au lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst et faites-nous part de vos commentaires à propos de ce plan directeur
  • Pour ce faire, remplissez notre carte de commentaires en ligne. Il s’agit pour vous du moyen le plus simple et le plus direct de contribuer au processus de planification. 
  • Vous pouvez également nous faire part de votre point de vue et de vos idées afin de nous aider à déterminer l’orientation future du site en nous envoyant un courriel à pc.skmaqn.pc@canada.ca, ou en nous écrivant à l’adresse suivante : Consultations publiques – LHN SPLJFA, Agence Parcs Canada, 2 Palmers Lane, Charlottetown (Î.-P.-É.)  C1A 5V8.

Les commentaires des intervenants seront reçus, examinés et intégrés au plan directeur provisoire, dans la mesure du possible. Bien que Parcs Canada ne soit pas en mesure d’intégrer toutes les suggestions et tous les détails dans ce plan directeur stratégique, vos idées et vos commentaires seront entendus et contribueront à éclairer la prise de décision et les futures opérations du lieu. 

Pour plus d’informations sur le lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst, consultez notre : Culture et histoire

Poursuivez votre lecture pour avoir un aperçu de la vision future du plan directeur provisoire et des stratégies clés élaborées pour ce lieu.

Vision d’avenir pour le lieu 

 Plus d'information 

Un énoncé de vision exprime une description inspirante et évocatrice, mais néanmoins réalisable, de l’état futur souhaité d’un lieu. Dans 10 à 15 ans, le lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst demeure un magnifique espace naturel qui rend hommage aux récits des différentes cultures ayant contribué à façonner son histoire : les Mi’kmaq, les Français, les Acadiens et les Britanniques. 

Véritable creuset d’histoire vivante, le lieu historique continue de jouer son rôle de porte d’entrée et de lieu de rassemblement. Tout en lui évoque les multiples facettes de son passé, qu’il s’agisse des vues qui s’offrent depuis la propriété elle-même, des curieux vestiges du fort britannique ou de son programme d’interprétation pertinent et évocateur. Chaque élément invite le visiteur à examiner de plus près un aspect précis de l’histoire, de la culture ou de la nature. La propriété et les installations créent un cadre invitant pour la tenue d’une gamme variée d’activités culturelles et communautaires, et constituent un lieu de rassemblement attrayant pour diverses activités organisées par des tiers. 

Le lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst offre une expérience qui sollicite les sens et stimule l’esprit. Les visiteurs peuvent y admirer des points de vue spectaculaires sur le port, emprunter de sentiers pittoresques à travers des paysages paisibles et se laisser imprégner par les sons et les odeurs de l’herbe, des arbres et de la brise maritime. Une visite de ce lieu historique est une invitation à la contemplation d’une histoire complexe. 

Le lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst jouit d’une place privilégiée au sein du vaste réseau de lieux historiques et, de par sa portée étendue, révèle la signification et l’importance locales, régionales et mondiales des événements qui y sont survenus. Les récits qu’on y raconte reflètent une variété de thèmes, qu’il s’agisse de la vie de personnes ou de familles ayant vécu dans ce lieu au XVIIIe siècle, des liens avec l’histoire de l’Acadie et du Canada, ou encore des expériences vécues par les nouveaux arrivants de partout sur la planète alors que les mouvements de population ne cessent d’évoluer à l’échelle mondiale.

Les possibilités de découvrir différents chapitres de l’histoire humaine de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst s’étendent bien au-delà des limites du lieu historique. Grâce à un site Web aux couleurs vives qui fournit des renseignements utiles, à une présence dynamique dans les médias sociaux et à de l’information diffusée par l’intermédiaire de partenaires et de lieux historiques apparentés, le lieu historique national de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst peut faire entendre sa voix ici comme ailleurs. Le fait de mettre en lumière cette information permet de mieux faire connaître le lieu historique et son rôle dans la colonisation de l’Île-du-Prince-Édouard et du Canada, et donne aux résidents de l’île et à la population canadienne dans son ensemble la possibilité de tisser des liens plus étroits avec le lieu historique et de mieux en comprendre l’importance. 

Parcs Canada maintiendra un dialogue ouvert sur la mise en œuvre du lieu historique pour s’assurer qu’il reste pertinent et significatif. Le plan sera l’axe autour duquel s’articulera l’engagement continu à l’égard de la gestion du lieu dans les années à venir.

Stratégies pour le plan directeur provisoire 

 Plus d'information

Durant les premières phases de la planification du lieu historique de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst, les principaux enjeux relevés comprenaient (par ordre d’importance) : 

  • la préservation de l’état des remblais de Fort Amherst
  • la préservation des vues sur le port
  • la régularisation de l’offre en ce qui a trait à la présence de personnel
  • l’intensification des efforts de promotion et l’augmentation de l’affluence
  • le renforcement de la participation des groupes culturels – dont les partenaires mi’kmaq et acadiens
  • ainsi que l’optimisation de l’utilisation du centre d’accueil et d’autres installations de la propriété pour la tenue d’événements spéciaux. 

Compte tenu de la qualité et de l’importance des nombreuses histoires enracinées dans le lieu historique de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst, celui-ci pourrait bénéficier d’un profil public plus important. 

Dans le plan directeur provisoire, trois stratégies clés ont été élaborées afin d’orienter la gestion du lieu historique Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst dans la prochaine décennie. Ces stratégies s’expriment à travers un certain nombre d’objectifs, qui correspondent à des résultats mesurables que le lieu doit atteindre afin de réaliser la vision. L’un des thèmes généraux du plan est la collaboration, car la vision, la voix et les ressources des partenaires et des intervenants joueront un rôle important dans le choix des activités qui se dérouleront au lieu historique.

Stratégie clé no 1 : Travailler ensemble à mieux faire connaître le lieu historique 

Cette stratégie, et de fait la mise en œuvre du présent plan directeur, est axée sur une collaboration continue avec des partenaires et des intervenants clés. En tant que lieu de rassemblement pour des groupes culturels précis – à savoir les Mi’kmaq, les Français, les Acadiens et les Britanniques–, la vitalité du lieu historique dépend de la participation active de partenaires et d’intervenants, sur place et à distance. Outre les groupes culturels, Parcs Canada et le lieu historique entendent travailler de concert avec d’autres intervenants clés provenant des secteurs du tourisme, de l’appréciation de la nature, des loisirs de plein air et de l’éducation. 

Cette stratégie vise à mieux faire connaître le lieu historique auprès des publics cibles, à renforcer l’appui obtenu des résidents de la région et à attirer de nouveaux visiteurs. À la lumière des commentaires reçus des visiteurs, Parcs Canada s’efforcera d’améliorer les renseignements auxquels les visiteurs ont accès avant leur arrivée ainsi que la signalisation routière jusqu’au lieu historique. Une nouvelle méthode de calcul de l’affluence fondée sur le dénombrement des véhicules a été instaurée en 2019. 

Cette stratégie concourt à l’atteinte des objectifs suivants :

  • 1.1 Intensifier les efforts déployés pour promouvoir le lieu historique Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst à distance (augmentation du nombre d’activités de diffusion externe à distance et d’activités promotionnelles visant à mieux faire connaître le lieu historique, de produits de diffusion externe et de produits servant à promouvoir le lieu historique, ainsi que de tierces parties qui travaillent avec le lieu historique).
  • 1.2 Accroître l’affluence au lieu historique (augmentation du pourcentage mesurable de la fréquentation et des voyages organisés qui génèrent des recettes).

Stratégie clé no 2 : Travailler ensemble afin d’enrichir l’expérience du visiteur 

La collaboration continue et élargie avec les partenaires et les intervenants clés s’inscrit également dans cette stratégie. Le lieu historique de Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst est un carrefour stratégique et un lieu de rassemblement où différentes cultures sont devenues des alliées, ont établi des racines ou se sont affrontées dans des conflits armés; il importe donc de faire connaître les différentes perspectives sur les événements qui y sont survenus. 

La stratégie fait également fond sur des événements spéciaux antérieurs afin de définir une vaste gamme de possibilités à explorer en collaboration avec des partenaires. Dans l’ensemble, les commentaires reçus des visiteurs révèlent un degré élevé de satisfaction à l’égard du lieu historique et des possibilités d’apprentissage qui y sont offertes.

Certains visiteurs ont exprimé le souhait que de nouvelles activités familiales viennent s’ajouter au programme du lieu historique, et bon nombre ont dit apprécier les activités axées sur la culture mi’kmaq. Lorsque les efforts de collaboration avec les partenaires et les intervenants engendreront des possibilités d’amélioration du programme, il importera de tenir compte des besoins des publics cibles et de tout un éventail d’identités sociales, de capacités et d’intérêts.

Cette stratégie concourt à l’atteinte des objectifs suivants :

  • 2.1 Faire connaître les récits du lieu historique sous leurs multiples éclairages  (poursuite de la collaboration entre les représentants des principaux groupes d’intervenants et Parcs Canada afin de créer des expériences enrichissantes de grande qualité, renouvellement et amélioration des documents d’interprétation).
  • 2.2 Créer de nouvelles possibilités de découverte de la culture mi’kmaq (développement du contenu sur l’histoire et la culture des Mi’kmaq, intégration du lieu dans l’offre touristique autochtone de la région, augmentation du nombre de visiteurs qui participent aux programmes mi’kmaq présentés au lieu historique).
  • 2.3 Accroître le nombre d’événements spéciaux organisés ou tenus au lieu historique (augmentation du nombre d’événements communautaires ou culturels, maintien de la location des installations du lieu par des tiers).

Stratégie clé no 3 : Travailler ensemble à la protection du paysage culturel

L’essence du lieu historique tient à son paysage ouvert et à son emplacement stratégique : le point de convergence de la géographie, de la nature humaine et de l’histoire. Cette stratégie prévoit la protection du paysage proprement dit ainsi que la protection des ressources culturelles liées au lieu historique. Pour assurer l’intégrité commémorative du lieu historique Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst, il faut protéger la propriété du lieu, notamment son importance culturelle pour les Mi’kmaq, protéger les principales ressources culturelles, telles que les vestiges des remblais de Fort Amherst et les artefacts souterrains disséminés un peu partout sur la propriété, préserver l’état des autres ressources culturelles, comme la maison Newson, et préserver l’esprit des lieux créé par les vastes prairies, les petites parcelles de forêt et les points de vue sur l’entrée du port. Les sondages menés auprès des visiteurs révèlent que les possibilités d’observation des paysages figurent parmi les principales raisons qui les amènent à faire un séjour au lieu historique.

Il importera de continuer à exécuter des programmes de surveillance et à promouvoir le respect des règlements auprès des visiteurs (p. ex. éviter d’utiliser un détecteur de métal et de perturber les artefacts), surtout dans un contexte où les changements climatiques pourraient accroître la fréquence des tempêtes et accélérer l’érosion. Tout en surveillant et en protégeant les ressources culturelles, Parcs Canada devra à tout prix surveiller les habitats et les espèces prioritaires du lieu historique. Ces objectifs de protection des ressources sont également étayés par une collaboration avec d’autres ordres de gouvernement, des organismes non gouvernementaux et des établissements d’enseignement, tels que l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.

Cette stratégie concourt à l’atteinte des objectifs suivants :

  • 3.1 Veiller à ce que les ressources culturelles restent en bon état (entretien des remblais de Fort Amherst, gestion de la croissance des arbres, élimination des incertitudes en ce qui a trait au dégagement des plans de vue afin de préserver les paysages culturels, préservation de l’état de la maison Newson sur le plan structurel, préservation de l’état de la collection d’artefacts).
  • 3.2 Préserver le milieu naturel et la beauté panoramique du paysage  (préservation de la nature ouverte des prairies ondulantes et des points de vue sur le port, évaluation et compréhension de la présence et de l’occupation d’habitats propices aux espèces en péril sur le lieu, meilleure compréhension des impacts possibles des changements climatiques sur le lieu historique).

Qu’en pensez-vous? 

 Plus d'information
Le plan directeur provisoire offre un aperçu du lieu et présente les stratégies clés, les objectifs et les cibles qui orienteront la gestion du site au cours de la prochaine décennie. C’est maintenant à votre tour de prendre part au processus de planification! Ne manquez pas cette occasion d’enrichir la conversation et de nous aider à rédiger le plan directeur du lieu historique national Skmaqn—Port-la-Joye—Fort Amherst. Votre connaissance de la région, votre expérience du lieu ainsi que votre vision pour son avenir sont d’une grande importance pour nous.

Faites-nous part de votre point de vue, de vos opinions et de vos suggestions sur l’avenir de cet endroit précieux. Nous vous encourageons à remplir notre carte de commentaires en ligne

Toutefois, les personnes qui le préfèrent peuvent nous faire part de leurs commentaires en nous envoyant un courriel à pc.skmaqn.pc@canada.ca ou en nous écrivant à l’adresse suivante : 
Consultations publiques – LHN SPLJFA
Agence Parcs Canada
2 Palmers Lane
Charlottetown (Î.-P.-É.) 
C1A 5V8

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le processus de consultation, contactez-nous au 902-672-6350.

Merci de votre coopération!