Dans les trois dernières années, Parcs Canada a annoncé des investissements de plus de 615 millions de dollars dans les écluses, les barrages, les ponts et les autres infrastructures de la voie navigable Trent-Severn. Le mandat et les valeurs qui définissent l'Agence ont également défini l'approche adoptée pour cet investissement dans l'infrastructure : préservation du patrimoine naturel et culturel; mobilisation des peuples autochtones, des partenaires, des collectivités et des utilisateurs du canal; protection et conservation de l'environnement.

Les responsables de l’environnement de Parcs Canada participent au processus dès le début de chaque projet; ils étudient les plans et les processus, et trouvent des façons d'éviter, de réduire ou de compenser les impacts que peut avoir un projet sur le milieu. Dans certains cas, d'autres organismes sont responsables de divers aspects de l'écologie d'un secteur, par exemple la qualité de l'eau. Parcs Canada consulte régulièrement ces organismes pour obtenir des données, coordonner les efforts en matière de conservation et obtenir leur approbation.

Des activités de surveillance de l'environnement sont menées avant, durant et après chaque projet. Ce printemps, notre équipe a recueilli des données de base et surveillé la fraye du doré jaune près de plusieurs barrages de la voie navigable Trent-Severn et des cours d'eau adjacents. Ils ont notamment dénombré les poissons reproducteurs et recueilli des données sur la survie des œufs. Celles-ci ont fourni à Parcs Canada et à ses organismes partenaires des renseignements essentiels sur la quantité et l'état de l'habitat du doré jaune dans la voie navigable Trent-Severn, sur les mesures à prendre pour protéger l’habitat durant les travaux de construction ou de remise en état, et sur la mise en valeur possible de l'habitat par Parcs Canada.

An environmental worker in an orange vest takes notes beside a rapidsBiologiste de la société Niblett Environmental Associates Inc. recueillant des données de terrain au nom de Parcs Canada dans le secteur du lac Six Mile et de Port Severn.

Mise en valeur de l’habitat

Barrages de la rivière Otonabee 

Les activités de construction au barrage de l'écluse 19 et à d'autres barrages sur la rivière Otonabee auront une incidence sur l'habitat de fraye durant les travaux et par la suite, puisque les nouveaux barrages auront une empreinte légèrement plus grosses qui améliorera leur stabilité. Avant de commencer les travaux, nous agrandirons l'habitat existant à des endroits situés à proximité afin de compenser toute incidence. De plus, des activités de remise en état et de mise en valeur de l'habitat seront menées dans le secteur une fois les travaux terminés. Ces efforts visent à s'assurer que les conséquences nettes sur l'habitat de fraye seront positives. 

The downstream portion of a dam 

Maintien du débit de l'eau

Rivière Talbot 

Le barrage Talbot, qui sera remplacé, est situé dans le bassin entre l'écluse 38 de Talbot et l'écluse 39 de Portage. Le débit sortant du barrage est détourné du canal et envoyé vers le lac Simcoe par la rivière Talbot. Ce secteur est important pour le doré jaune et pour le meunier noir. La gestion des eaux faite par Parcs Canada tient compte de la fraye printanière de ces espèces, et les travaux ont été conçus de façon à ce que ces mesures puissent se poursuivre. Ainsi, on aménagera les pertuis du nouveau barrage Talbot un à la fois.

A flowing river 

Choix du moment

Barrages de Port Severn 

Le chenal situé sous le bassin à l'avant-plan (Barrage E de Port Severn, juillet 2017) constitue la frayère principale du doré jaune dans le bras Severn. Ce secteur constitue également une frayère importante pour l'esturgeon jaune. Parcs Canada collabore avec le ministre des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario afin de mieux comprendre le moment des périodes de fraye. Pour cette raison, et parce que nous espérions mener les travaux en dehors de la saison touristique, nous avons dû ajuster le déroulement et la mise en œuvre du projet au barrage E de Port Severn.

A rocky area of water 

Renseignements

Aucun investissement du genre n'a été fait depuis la construction initiale de la voie navigable Trent-Severn, il y a entre 98 et 185 ans. Participez au projet! Si vous souhaitez recevoir des mises à jour par courriel concernant n’importe lequel de nos projets, n’hésitez pas à nous écrire à Ont.TrentSevern@pc.gc.ca, en précisant le nom ou le lieu du projet qui vous intéresse en objet. Pour obtenir par Internet des nouvelles des projets réalisés dans votre secteur, visitez le www.parkscanada.gc.ca/tswInfrastructure.