Q : Quand le pont sera-t-il ouvert à la circulation? 
R : Afin d’atténuer les répercussions de la fermeture du pont sur la circulation routière et sur les résidents, nous travaillons en vue de l’ouverture partielle du pont à la circulation routière dès le 9 octobre 2018. Le pont sera fermé de 10 h à 14 h pour permettre à l’entrepreneur de poursuivre les travaux, puisque le projet n’est pas complètement terminé.

Q : J’ai vu le pont en position fermée, pourquoi ne peut-il pas être ouvert à la circulation routière maintenant?
R : Même s’il est physiquement possible, à l’heure actuelle, de fermer le pont, certains travaux doivent être terminés avant que les véhicules puissent y circuler en toute sécurité. Ces travaux visent entre autres les garde-corps, l’asphaltage des approches et des accotements, l’éclairage et les systèmes de relevage hydrauliques qui soutiennent les extrémités du pont pour le passage des véhicules. Ces éléments sont importants pour pouvoir assurer la sécurité des gens, protéger le nouveau pont et protéger votre véhicule.

Q : Pourquoi y a-t-il des jours où personne ne travaille sur le chantier? N’aurait-il pas fallu embaucher d’autres travailleurs pour que le pont soit opérationnel plus tôt?
R : Il y a plusieurs raisons qui expliquent l’absence apparente d’activité sur le chantier. L’équipe du projet et l’entrepreneur déploient tous les efforts possible pour terminer les travaux sur le site et hors site en même temps, mais il arrive qu’un groupe devance l’autre et qu’il semble y avoir peu d’activité sur le chantier. Parfois, les travailleurs sont sous le pont plutôt que près des abords routiers, où ils sont visibles. Parfois, de nouvelles données font surface et il faut alors revoir une décision de conception antérieure ou une exigence relative à la construction avec de multiples intervenants avant de pouvoir continuer les travaux. Ces facteurs, nombreux et changeants, dont il faut tenir compte visent à construire un pont qui répondra aux besoins des utilisateurs – les conducteurs comme les plaisanciers – pendant de nombreuses années.

Q : L’entrepreneur sera-t-il tenu financièrement responsable des retards? Ces retards constituent-ils un bris de contrat?
R : À l’heure actuelle, notre priorité est d’achever le projet et de rendre le pont opérationnel, selon les meilleures normes qui soient. Une fois le projet terminé, on examinera en détails les raisons du retard de l’ouverture du pont. Tout ce qui pourrait constituer un bris de contrat ou une responsabilité financière en ce qui a trait au retard sera déterminé au moyen d’un processus d’examen officiel. À titre d’administrateur du contrat, Services publics et Approvisionnement Canada aura, au bout du compte, l’autorité pour décider s’il faut entamer ce processus – lorsque le projet sera terminé, et pas avant.

Q : Les entreprises seront-elles indemnisées des pertes subies pendant la fermeture?
R : Parcs Canada exploite et entretient une infrastructure conçue pour répondre aux besoins du public et n’offrira pas de dédommagement lorsque les structures doivent être entretenues, rénovées ou remplacées.

Q : Qu’ont fait Parcs Canada et Services publics et Approvisionnement Canada (PSAC) pour surmonter les problèmes et favoriser une ouverture rapide du pont à la circulation routière?
R : Les responsables de PSAC et de Parcs Canada ont :

  • permis à l’entrepreneur de travailler les soirs et les fins de semaine (au-delà des heures indiquées dans le contrat);

  • permis à l’entrepreneur de garder une plateforme flottante dans le canal navigable afin de faciliter et d’accélérer la réalisation de certains travaux;

  • encouragé l’entrepreneur à faire des suggestions quant à la façon dont le travail pourrait être fait ou modifié pour améliorer le calendrier (ce qu’il a fait);

  • tenu (PSAC) des réunions hebdomadaires de coordination supplémentaires, en plus des réunions régulières, pour assurer le suivi, discuter et favoriser un achèvement rapide des activités qui se trouvent sur le chemin critique vers l’achèvement du projet;

  • exigé officiellement de l’entrepreneur qu’il mette au point et respecte un plan de travail pour réduire le risque d’autres retards et qu’il se conforme aux spécifications de contrôle de la qualité afin de rouvrir la route dès que possible;

  • répondu rapidement aux demandes d’information pendant la construction et fourni, de façon proactive, des directives de chantier claires et promptes en prévision de problèmes de construction