Le rabattement est un processus qui s’appuie sur la recherche, l’ingénierie et des décennies d’expérience.

Le rabattement consiste à abaisser les niveaux d’eau dans le bassin hydrographique Trent-Severn.

Il s’agit d’un processus complexe qui tient compte de la capacité d’emmagasinement des lacs du réseau, de la période de frai, de l’atténuation des risques d’inondation, des niveaux de précipitation typiques pendant l’automne et l’hiver, de la topographie en aval, notamment des constrictions comme les lits de rivière étroits ou les barrages, et des volumes et débits globaux.

Pour les lacs Simcoe et Couchiching, une ligne directrice unique, appelée « courbe des niveaux optimaux », est utilisée pour guider l’abaissement des niveaux d’eau en vue de la fonte des neiges et des précipitations à venir. Compte tenu de la grande étendue de ces lacs et du débit sortant relativement faible considérant le volume d’eau, le rabattement doit être géré soigneusement afin d’éviter les inondations et de préserver la sécurité publique.

Dans la zone des lacs réservoirs d’Haliburton, le rabattement s’effectue tout au long de la saison estivale afin de répondre aux besoins en aval, le long de la voie navigable Trent-Severn. Les niveaux d’eau sont régis par un égal pourcentage de rabattement, déterminé grâce à la collaboration avec des intervenants communautaires locaux.

Rabattement prévue

(Disponible en anglais seulement à ce moment. La version française sera affichée dès qu'elle sera disponible.)

Le plus récent :

Précédent :