Les plans de gestion déterminent l’orientation stratégique à long terme ainsi que la vision pour les sites et fournissent un cadre en ce qui concerne la façon dont ils seront gérés, conformément au mandat, à la vision et aux résultats stratégiques de Parcs Canada. Les plans de gestion sont des documents directeurs pour la prise de décisions et la planification.

Cette mise à jour annuelle sert de rapport d’étape à l’intention des partenaires, des intervenants et du public. Elle décrit les progrès que nous avons réalisés dans la mise en œuvre du plan de gestion du Fort-St. Joseph.

2017 à 2018

Expérience du visiteur
  • De nouveaux panneaux d’interprétation ont été installés pour le 100e anniversaire des lieux historiques nationaux.
  • Activité Rendez-vous organisée dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada avec plus de 300 participants.
  • BioBlitz organisé en partenariat avec le parc national Pukaskwa et diverses organisations locales qui ont vu 237 nouvelles espèces ajoutées à l’inventaire du site au cours d’une période de 24 heures.
  • Le nombre de visiteurs a augmenté de 60 % par rapport à 2016-2017 grâce aux célébrations du 150e anniversaire du Canada et de l’entrée libre.
Infrastructure
  • Conception terminée pour le projet de restauration des ruines. Les travaux devraient débuter en fin 2018.
  • Mises à niveau des fosses septiques et des bâtiments de l’enceinte d’entretien achevées.
Gestion et promotion du site
  • Nouveau plan de gestion du Fort St.-Joseph approuvé pour mise en œuvre par le ministre.
  • Visibilité accrue alors que les publications sur Facebook ont été vues 36 133 fois – une augmentation de 275 % par rapport à 2016-2017.
  • Nous avons travaillé avec le personnel du parc national Pukaskwa pour cartographier l’habitat du monarque et créer des pratiques exemplaires de la gestion de la végétation pour le site afin de protéger les espèces en péril.
  • Nouveaux panneaux indicateurs produits pour diriger les visiteurs vers le Fort depuis Richards Landing.
Relations avec les intervenants
  • Nous avons signé un protocole d’entente de partenariat avec la Nation métisse de l’Ontario.
  • Nous avons obtenu du financement afin d’établir des relations avec les partenaires métis et avons tenu une première rencontre avec représentants métis régionaux pour discuter des projets potentiels de collaboration.

 


2018 à 2019

Stratégie clé no 1 : De poste éloigné à attraction incontournable

Cette stratégie vise à rehausser le profil du Fort-St. Joseph en élargissant sa portée.

  • Dans un objectif de sensibilisation et d'information, le personnel du site a assisté à cinq événements communautaires tenus à l'extérieur pour ainsi attirer au fort autant des visiteurs assidus que de nouveaux visiteurs.
  • Par l'accroissement du nombre de publications, nous avons fait augmenter la participation sur Facebook de 112 % et le nombre d'abonnés de 28 %.
  • Même si le nombre de visiteurs a diminué par rapport à 2017, lorsque Parcs Canada offrait l'entrée gratuite pour célébrer le Canada 150, il est tout de même resté plus élevé qu'en 2016
Stratégie clé no 2 : Créer des alliances propres au 21e siècle et de nouvelles expériences du fort

Cette stratégie vise à renforcer les relations actuelles et à diversifier les possibilités d'expérience offertes aux visiteurs sur le site.

  • On a continué à améliorer les relations avec les partenaires autochtones en lançant le Programme portes ouvertes à l'intention des peuples autochtones qui permet d'offrir l'entrée gratuite sur le site aux conseils de Métis de la Région 4.
  • On a travaillé avec Voyageur Canoe Brigade et Armstrong Company afin d'améliorer la journée des lieux historiques nationaux du Canada en offrant des tours de canot et des démonstrations de tir à la poudre noire.
  • Notre solide programme de bénévolat se poursuit au fort grâce au travail de 47 bénévoles ayant effectué 301 heures de service en 2018
  • On a invité des interprètes militaires de Signal Hill pour aider à créer de nouveaux programmes au fort.
Stratégie clé no 3 : Préserver le passé et assurer l'avenir

Cette stratégie vise à conserver et préserver les ressources culturelles et les biens contemporains.

  • On a terminé la restauration des ruines et préparé une trousse en vue des appels d'offres.
  • On a abordé l'entretien différé des lieux d'entreposage par l'installation de nouvelles portes et fenêtres.