Au fil de L'EAU est un bulletin trimestriel qui vise à tenir nos partenaires et intervenants au courant des activités de Parcs Canada et des lieux patrimoniaux dans le Nord de l'Ontario.

In 2008, small plastic resin pellets known as nurdles were spilled into Lake Superior during a train derailment. They are washing up on shorelines throughout Lake Superior NMCA.

À la recherche de déchets

par Sarah Rauh

Connaissez-vous un endroit le long de la rive de l’aire marine nationale de conservation (AMNC) du lac Supérieur qui a besoin de soins affectueux? Avez-vous rencontré une collection d’ordures ou d’autres débris marins en explorant la Côte Nord? Si c’est le cas, nous voulons avoir de vos nouvelles!

In 2008, small plastic resin pellets known as nurdles were spilled into Lake Superior during a train derailment. They are washing up on shorelines throughout Lake Superior NMCA.  

Un laboratoire naturel!
par Ryan Scheer et Janelle Laing

Pourquoi mener des recherches écologiques dans un parc national? Des fourmis aux goélands argentés en passant par des projets de cartographie à grande échelle, le parc national Pukaskwa (PNP) a accueilli de nombreuses études de recherche au fil des ans. Les chercheurs sont attirés par les parcs nationaux pour profiter de leur environnement naturel unique.

Here is a word cloud showing what we heard during the Essence of Tourism Workshop.


L’essence du fort
par Elia Marini

À l’automne 2019, l’équipe du lieu historique national du fort St. Joseph s’est lancée dans l’élaboration d’une stratégie d’expérience du visiteur. Pourquoi faisons-nous cela? Comment cela nous aide-t-il? Pourquoi est-ce important? Laissez-moi essayer de vous expliquer!

Panneau d’interprétation du Groupe des Sept à la plage Horseshoe, dans le parc national Pukaskwa.

Centenaire du Groupe des Sept

par Michaela Campbell et Svenja Hansen

Bien que les membres se soient rencontrés et aient commencé à voyager et à peindre ensemble sept ans plus tôt, 2020 marque le 100e anniversaire de la fondation du Groupe des Sept, une école de peintres paysagistes officiellement active de 1920 à 1933. Au cours de cinq décennies, les membres de ce groupe et leurs contemporains ont visité et peint des paysages dans tout le Canada, y compris sur la rive nord du lac Supérieur.

Looking at shipwreck sonar data while out on Lake Superior

Inventaire des ressources culturelles sous-marines

par Lisa Nyman

L’aire marine nationale de conservation (AMNC) du lac Supérieur abrite 70 sites archéologiques connus, allant des pictogrammes aux tombes, en passant par les épaves de navires, etc. Il y en a certainement d’autres que nous ne connaissons pas encore.

 

shoreLINES archives