Par Elia Marini

 

« L’aspect le plus frappant des jardins [au Canal de Sault] est le fait qu’ils n’ont pas l’air de plates-bandes aménagées … l’arrangement de fleurs apparemment désordonné produit une profusion de couleurs … combiné aux arbustes sobres, aux allées en pierre et à la barrière blanche en bois donne au paysage l’allure d’un vieux jardin anglais » - Sault Star, 1960 [TRADUCTION]

 

Après la construction du canal de Sault Ste. Marie en 1895, le paysage était dénudé et embellir le terrain devint la priorité du surintendant J.W. LeBreton Ross. En 1911, motivé par la campagne Embellissons le Canada, LeBreton Ross a fait une demande de financement pour améliorer l’aménagement paysager du canal. Une somme de 5 000 dollars lui a été accordée et il a immédiatement commencé à planter des jeunes arbres et des massifs de fleurs autour du site. Certains de ces arbres sont encore debout aujourd’hui. Dans les années 1920, le canal employait trois jardiniers. Art Briscoe a été embauché comme jardinier en chef en 1931 et il a travaillé au canal pendant 29 ans. Il s’est efforcé de conserver le style de jardin anglais. Dans les années 1930, on disait que l’aménagement paysager avait atteint un sommet inégalé et les terrains longeant le canal étaient devenus une grande attraction touristique.

 

L’affinité de LeBreton Ross pour le jardinage et son implication dans la communauté l’ont amené à devenir le premier président de la Sault Ste. Marie Horticultural Society en 1926, un regroupement encore actif dans notre communauté de nos jours.

 

Les jardins du canal ont continué de fleurir même une fois que LeBreton Ross a pris sa retraite, grâce au travail acharné et au dévouement de jardiniers comme Art Briscoe. Le dernier surintendant du canal, J.D. Bouchard, partageait aussi l’amour du jardinage. Lorsqu’il est arrivé sur place en 1959, il a continué d’embellir le paysage autour du canal en améliorant les plates-bandes existantes et aménageant de nouvelles plates-bandes de fleurs. 

 

De nos jours, Parcs Canada continue de préserver l’héritage horticole au canal. Cette année marque le 10e anniversaire de notre partenariat avec la Sault Ste. Marie Horticultural Society (société d’horticulture). Tous les ans, le lieu historique national et la société travaillent de concert pour semer, planter et entretenir des massifs de fleurs autour du site. Chaque printemps, une équipe de bénévoles de la société d’horticulture utilise la serre se trouvant près de la résidence du surintendant afin de produire des plants qui sont ensuite mis en terre dans les jardins autour du site et dans toute la ville. Des fleurs comme les zinnias, les cosmos, les tagètes et les géraniums sont quelques-unes des fleurs annuelles choisies en raison de leur passé historique. Les deux groupes sont très fiers des jardins qui enjolivent le paysage du canal à divers endroits.

 

Cette année, nous lançons deux initiatives qui permettront aux visiteurs et aux bénévoles de participer à l’héritage de jardinage du lieu historique. La première initiative est le Lab d’aventure de jardinage, une expérience de géocachette, à laquelle les visiteurs peuvent participer sur leur téléphone mobile. Cette aventure vous amène à vous promener sur le terrain du canal, parmi les arbres centenaires et dans le marais, tout en vous faisant découvrir certains aspects de l’histoire horticole du site. La deuxième initiative s’adresse aux personnes qui aiment se salir les mains un peu. Le site offre des possibilités de bénévolat aux personnes intéressées à aider dans les jardins, en plantant, en désherbant, en arrosant et faisant le nettoyage d’automne.

<< Au fil de l’EAU