Introduction et contexte

À propos de Parcs Canada

Parcs Canada gère le réseau de lieux historiques nationaux, de parcs nationaux et d’aires marines nationales de conservation ainsi que le premier parc urbain national du Canada. Son mandat est le suivant :

Protéger et mettre en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada, et en favoriser chez le public la connaissance, l’appréciation et la jouissance, de manière à en assurer l’intégrité écologique et commémorative pour les générations d’aujourd’hui et de demain.

Ce mandat consiste à protéger les ressources naturelles et culturelles, à permettre aux visiteurs de vivre des expériences inspirantes et à assurer la diffusion externe et l’éducation du public. Parcs Canada planifie et gère les trois aspects de son mandat à l’aide d’une approche intégrée. Son but est de rendre les histoires et les endroits du pays plus pertinents pour les Canadiens, comme le stipule son énoncé de vision :

Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada.
L’atelier du forgeron, situé sur la rive ouest du poste d’éclusage Jones Falls, immédiatement sous l'écluse supérieure

À propos des lieux historiques nationaux du Canal-Rideau et du Blockhaus-de-Merrickville et de l’examen de leur plan directeur

Le canal Rideau est conçu dans la foulée de la guerre de 1812 en tant que voie de transport fluvial devant permettre aux troupes et aux fournitures en provenance de Montréal d’atteindre en toute sécurité le Haut-Canada et l’important chantier naval de Kingston en temps de guerre. Au moment de son ouverture officielle en 1832, le canal Rideau compte 47 écluses, 23 postes d’éclusage et les ponts et barrages complémentaires, ce qui permet la navigation entre la rivière des Outaouais et le lac Ontario. D’abord désigné comme un lieu historique national en 1925, le canal sera inscrit dans la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007. La valeur du site provient de la construction de son canal et sa technologie du génie, son intégrité et son authenticité, la contribution et les sacrifices de la main-d’œuvre de la construction, ses usages militaires, et sa contribution au développement économique et social du Haut-Canada.

Au poste d’éclusage de Merrickville se trouve le blockhaus de Merrickville. Construit en 1832 et 1833, il est le plus grand et le plus impressionnant des quatre bâtiments fortifiés érigés le long du canal Rideau, et le deuxième plus grand blockhaus qui subsiste au Canada. Il sert à des fins militaires seulement une fois, à la suite de la rébellion du Haut-Canada de 1837-1838. En 1939, le blockhaus est désigné lieu historique national. Depuis 1966, il abrite le Musée du Blockhaus.

Conformément à la Loi sur l’Agence Parcs Canada et la Loi sur les parcs nationaux du Canada, un plan directeur doit être élaboré pour le canal Rideau et le blockhaus de Merrickville. Le plan directeur propose une approche de gestion stratégique qui vise à intégrer les trois éléments du mandat de Parcs Canada : la protection des ressources patrimoniales, l’éducation du public et l’expérience du visiteur. Les plans directeurs sont élaborés en consultation avec les peuples autochtones et avec la participation des partenaires, des intervenants et du public. Le plan directeur du canal Rideau et du blockhaus de Merrickville sera soumis à l’approbation du ministre responsable de Parcs Canada et servira de document clé de reddition de comptes au Parlement et aux Canadiens en ce qui a trait à la gestion de ces lieux.

Les bateaux dans le sas de l’écluse au poste d’éclusage Jones Falls

Processus de participation et de consultation

Aperçu du processus de consultation Canal Rideau : les dix prochaines années

Afin de permettre au public de contribuer de façon importante à la révision du plan directeur du canal Rideau et du blockhaus de Merrickville, une approche de consultation en deux étapes a été élaborée pour promouvoir la participation des peuples autochtones, des partenaires, des intervenants et de la population canadienne, à l’échelle locale et nationale selon diverses méthodes en personne et en ligne, afin de recueillir les observations du public.

Les activités de consultation de la première étape sont résumées dans la présente section, mais ne sont pas décrites en détail dans le reste du plan.


Activités de consultation de la première étape

Avant la rédaction du plan directeur provisoire ont eu lieu les consultations de la première étape (de 2016 à 2019) sur l’exploration des possibilités et des difficultés relatives à la gestion des sites.

Portes ouvertes

Annoncées dans une lettre envoyée aux intervenants et des communications en ligne, quatre journées portes ouvertes ont eu lieu en juin 2016 dans les collectivités d’Ottawa, à Smiths Falls, à l’écluse Chaffey et à Kingston pour discuter des constatations de l’évaluation de l’état du lieu. Ce rapport présentait l’évaluation de l’état des lieux historiques nationaux selon les indicateurs relatifs aux ressources culturelles, aux biens bâtis, à l’expérience du visiteur, aux relations externes et aux relations avec les Autochtones, en plus de soulever les problèmes principaux présents au canal Rideau. Compte tenu de la complexité du lieu, d’autres indicateurs représentant les rôles et responsabilités au canal Rideau, notamment les espèces en péril, les activités d’éclusage, la gestion de l’eau, le développement commercial, les biens immobiliers et les permis ont également été étudiés.

Ateliers à l’intention des intervenants

À la suite des célébrations du 150e anniversaire du Canada en 2017, les activités de consultation publique ont repris en janvier 2018. Trois ateliers à l’intention des intervenants qui ont duré toute la journée ont eu lieu les 9 et 18 janvier et le 2 février. Les participants, qui étaient plus d’une vingtaine, provenaient d’un éventail de secteurs, notamment d’administrations municipales, des gouvernements provinciaux et fédéral, d’organisations non gouvernementales, de groupes à but non lucratif, de l’industrie nautique, du patrimoine et de la culture, et du milieu naturel et du tourisme. Ces ateliers interactifs ont offert un aperçu du processus d’examen du plan directeur. Ils ont également permis d’aborder les principaux enjeux et les possibilités pour le lieu, et de penser à ce que le canal Rideau et le blockhaus de Merrickville pourraient être dans 10 ou 20 ans.

Le bureau du poste d’éclusage Beveridges

Consultation des Autochtones

En 2018 et 2019, Parcs Canada a consulté les peuples autochtones pour connaître leur intérêt et leur vision par rapport au canal Rideau afin de produire le plan directeur provisoire. Des conversations ont eu lieu avec les Premières Nations mohawks d’Akwesasne et de Tyendinaga, les Algonquins de l’Ontario et les Mississaugas d’Alderville.

Résumé des commentaires

Les activités de consultation de la première étape ont permis de relever l’importance de conserver les valeurs et les ressources patrimoniales naturelles et culturelles du canal Rideau, notamment les valeurs et les connaissances autochtones, et le rôle qu’elles peuvent jouer à titre de fondement pour l’élaboration et la prestation d’activités d’interprétation, de présentation et d’expériences du visiteur sur la voie navigable. Les commentaires portaient sur l’importante contribution du canal à la qualité de vie des habitants et la durabilité économique de la région, et la valeur de travailler de pair avec les autres pour préserver, animer et promouvoir le site du patrimoine mondial.

Des enfants sur un quai au bord de l'eau

Activités de consultation de la deuxième étape

En raison de la pandémie de COVID 19, les consultations du public et des autochtones portant sur le plan directeur provisoire ont été reportées de 2020 à 2021. Pour protéger la santé de tous les Canadiens, un processus de consultation entièrement en ligne a eu lieu de janvier à mai 2021.

Séances en ligne des intervenants

Cinq séances de consultation en ligne auprès des intervenants ont eu lieu avec Les Amis du canal Rideau, la Merrickville and District Historical Society, la Rideau Lakes Lake Associations, la Commission de la capitale nationale et les maires du village de Merrickville-Wolford, de la municipalité de North-Grenville, du canton de Rideau Lakes, du village de Westport et du canton de Leeds et des Mille Îles. Les séances ont ouvert la discussion sur le contenu du plan provisoire, les suggestions d’ajouts au plan directeur final et les possibilités de communication, de coopération et de collaboration renforcées entre Parcs Canada et d’autres intervenants.

Séances de consultation publique virtuelle

En février et mars 2021, cinq séances de consultation publique virtuelles ont eu lieu, dont quatre en anglais et une en français, pour obtenir des commentaires sur le plan provisoire. Elles ont commencé par une présentation du processus d’examen du plan directeur et un résumé du contenu du plan provisoire. Par la suite a eu lieu une discussion concernant l’importance du canal Rideau et du blockhaus de Merrickville pour les participants, le contenu du plan provisoire et les possibilités de consultations éventuelles.

Sensibilisation sur les médias sociaux et courriels directs

Les activités de consultation de la deuxième étape ont été annoncées sur les médias sociaux et par l’entremise de lettres envoyées aux intervenants et aux peuples autochtones. Les gens étaient invités à envoyer leurs commentaires par courriel. Cinquante (50) personnes et organisations ont écrit des commentaires par courriel direct, soit à l’adresse du canal Rideau pc.rideau.pc@canada.ca ou directement au personnel.

Consultation en ligne

Une tribune en ligne (www.planrideau.ca et www.rideauplan.ca) a été créée pour faciliter la collecte de commentaires au moyen de divers outils, dont des sondages, des propositions d’idées et des histoires, en tenant compte des préférences, des emplacements et des besoins variés des participants.

Sondages

Il était possible de répondre à deux sondages sur le site Web. Le sondage Évaluer le projet de plan de gestion offrait aux personnes inscrites la possibilité d’évaluer le contenu du plan directeur provisoire par l’entremise de diverses questions à choix multiples, de classement et en texte libre. Le Sondage auprès des visiteurs offrait la possibilité d’en apprendre davantage sur les visiteurs actuels pour mieux planifier leurs prochaines visites.

Idées

Les participants ont eu l’occasion de préparer des « papillons adhésifs » virtuels leur permettant d’ajouter leurs idées sur le canal Rideau et le blockhaus de Merrickville à un tableau collectif, et de préciser l’avenir des lieux en s’appuyant sur les idées des autres.

Histoires

Cette section du site Web permettait aux participants de faire connaître leurs liens avec le canal Rideau et le blockhaus de Merrickville


Qui s’est exprimé?

De nombreuses réponses détaillées et réfléchies ont été reçues pendant le processus de consultation Canal Rideau : les dix prochaines années. Ces commentaires soulignent les liens étroits qu’entretiennent les Canadiens, particulièrement les Ontariens, avec le canal Rideau et le blockhaus de Merrickville.

Les commentaires de la consultation publique de la deuxième étape ont été recueillis de janvier à mai 2021, principalement par l’entremise des sites Web www.rideauplan.ca et www.planrideau.ca du 18 janvier 2021 au 21 mai 2021. Les Canadiens ont également formulé des commentaires par courriel et lors des séances de consultation avec le public et les intervenants.

Résumé de la participation
Visites du site Web rideauplan.ca / planrideau.ca Plus de 6 100
Documents téléchargés 1 433
Participation active sur le site Web 359
Répondants au sondage Évaluer le projet de plan de gestion et au Sondage auprès des visiteurs 167 (163 EN / 4 FR)
Répondants au Sondage auprès des visiteurs 99 (94 EN / 5 FR)
Le sujet des grandes expériences de plein air canadiennes 136 collaborateurs indiv
860 contributions;
86 « papillons adhésifs »
Participants aux séances de consultation avec les intervenants 25
Participants aux séances de consultation avec le public Plus de 50
Observations écrites 50
Les codes postaux fournis lors de l’inscription au www.rideauplan.ca et au www.planrideau.ca
Le Canada 98,9 %
L’Ontario 92,9 %
Le Québec 4,4 %
L’Alberta 0,8 %
La Colombie-Britannique 0,8 %
Les États Unis 4 répondants

Environ 50 % des personnes inscrites ont mentionné habiter en bordure du canal Rideau et seulement 3 participants ont mentionné qu’ils n’avaient jamais visité les lieux. Des gens de tous les groupes d’âge ont répondu aux sondages, dont 89,1 % avaient plus de 30 ans.


Ce que nous avons entendu

Les commentaires fournis à Parcs Canada sont classés sous sept rubriques principales représentant les thèmes principaux propres au canal Rideau et au blockhaus de Merrickville abordés pendant le processus de consultation de la deuxième étape. Plusieurs de ces sujets sont interreliés et auraient pu apparaître dans plus d’une rubrique. Nous avons toutefois rendu compte de chaque thème sous une seule rubrique. Les rétroactions et les commentaires reçus de toutes les sources dans le cadre du processus de consultation publique ont été examinés, analysés et résumés avec soin, comme présenté dans les résumés des sujets ci-dessous.

Un bateau entrant dans l’écluse au poste d’éclusage Old Slys.
Un canot dans le sas de l’écluse
Des enfants campant au bord de l'eau
Venez séjourner dans la maison du maître-éclusier au poste d'éclusage Beveridges

Conservation du patrimoine culturel

Un thème abordé dans toutes les consultations était le désir que le plan mette davantage l’accent sur la conservation des ressources culturelles et des valeurs patrimoniales du canal pour assurer l’intégrité commémorative du canal et sa valeur universelle exceptionnelle.

Que les visiteurs viennent pour pêcher ou pour louer un bateau et passer de magnifiques vacances, l’aspect essentiel d’authenticité du canal Rideau doit être protégé.
Participant

On jugeait également important de mettre en œuvre des travaux de conservation et un financement stable consacré à l’entretien et à la surveillance pour protéger les ressources culturelles (y compris les bâtiments, les ouvrages de génie civil et les paysages des postes d’éclusage), dans le but de protéger l’intégrité et l’authenticité inestimables caractéristiques du canal. Dans la même veine, 80 % des répondants à l’un des sondages ont dit que l’objectif de « protéger les merveilles d’ingénierie, les paysages patrimoniaux et la beauté naturelle du canal Rideau » était très important.

Certains étaient d’avis qu’il fallait en faire plus pour mieux comprendre les paysages culturels des postes d’éclusage, les panoramas qu’ils offrent et leur valeur patrimoniale, dont les valeurs des peuples autochtones et des collectivités locales.

D’autres ont mentionné qu’il fallait mieux comprendre et déterminer les valeurs et caractéristiques tangibles et intangibles du canal pour orienter d’autres cibles et objectifs proposés dans le plan provisoire, dont la mise au point de nouvelles expériences et offres pour les visiteurs et l’élaboration de nouveaux plans directeurs du site de poste d’éclusage. Ces aspects devraient également guider et appuyer la surveillance et l’entretien en continu, les évaluations de l’état et la reddition de compte au public.

Les participants estimaient que le plan devait mettre davantage l’accent sur l’importance de la voie navigable en tant que patrimoine mondial et sur les mesures visant à protéger la zone tampon de 30 mètres ainsi que l’ensemble du paysage. Le plan devrait aussi comprendre des engagements visant à continuer le travail de la Stratégie d’aménagement du corridor Rideau et la mise en œuvre des recommandations du Centre pour le patrimoine mondial pour soutenir la gestion du lieu.


Conservation du patrimoine naturel

Un thème récurrent des consultations était celui du désir que le plan mette davantage l’accent sur la conservation des ressources patrimoniales naturelles du canal et de son écosystème. Les participants estimaient qu’il est possible de le faire à l’aide de mesures prises par Parcs Canada en collaboration avec d’autres intervenants, notamment des universités, des associations de lacs, des municipalités et des organismes à but non lucratif, en reconnaissance des multiples compétences exercées sur le canal.

Vue aérienne de l’écluse Beveridges
Ce qui attire les touristes sur le canal Rideau, c’est notre eau, le côté récréatif du canal, la navigation générale, la pêche et d’autres activités sur l’eau. La santé environnementale de notre eau et l’intégrité de notre écosystème sont d’importantes composantes de ces attraits.
Participant

Les participants croyaient que Parcs Canada devait renforcer son rôle à la tête des efforts de coopération dans les domaines particulièrement préoccupants tels que la protection de la qualité de l’eau, les espèces en péril, et les poissons et leur habitat. La dégradation des rivages et les effets cumulatifs du développement sur les terres adjacentes au canal Rideau ont également été relevés comme phénomènes principaux ayant un effet négatif sur l’environnement naturel de la voie navigable, et l’on devrait y répondre par une plus grande collaboration.

Les répondants ont également fait part de leurs préoccupations concernant les effets potentiels des changements climatiques sur la voie navigable, et ils ont exprimé vouloir comprendre l’approche qu’utilisera Parcs Canada pour évaluer et gérer ces effets.


Mobilisation et participation du public et des intervenants

Indépendamment du sujet, les répondants avaient en commun le désir que le plan provisoire prévoie une consultation, une collaboration et une coopération continues et régulières plus importantes avec les partenaires, les intervenants, les Premières Nations et la population générale.

Les participants jugeaient que Parcs Canada, en tant qu’administrateur du canal Rideau, doit en faire plus pour favoriser la coopération entre les organisations pour que la gestion du site et de ses environs soit plus stratégique et efficace, l’une des principales raisons étant que l’environnement complexe de la voie navigable est régi par de multiples autorités compétentes. Parmi les répondants aux sondages, 88 % ont convenu qu’il était important ou très important que Parcs Canada « [établisse] des relations avec des partenaires stratégiques du canal Rideau et [renforce] les relations existantes pour pouvoir gérer le lieu historique en collaboration ».

Si le plan provisoire a fait l’objet de réunions régulières avec l’industrie touristique, il a été recommandé que des consultations semblables soient prévues avec les autorités qui partagent l’administration du canal Rideau et les organisations qui soutiennent la protection du milieu naturel et culturel.


Interprétation et expérience du visiteur

Un forgeron travaille dans l’atelier du forgeron
Ce sont les valeurs patrimoniales du canal qui attirent de nombreuses personnes au canal Rideau. Elles viennent pour voir un canal authentique et recherchent une expérience d’apprentissage.
Participant

Les répondants étaient d’accord avec les objectifs et les cibles du plan qui permettent plus de possibilités de découvrir le canal par la randonnée pédestre, le canotage, le camping et le cyclisme, et l’engagement à étendre l’utilisation des bateaux à moteur pour accueillir plus de bateaux automoteurs sur la voie navigable. Plus précisément, 82 % des répondants trouvaient qu’il était important ou très important de « diversifier les visiteurs en offrant de nouvelles possibilités d’expériences canadiennes authentiques comme les sports de pagaie, le camping, le vélo et la randonnée pédestre ».

Certains participants ont exprimé leurs préoccupations relatives à l’importante partie du plan dédiée à attirer de nouveaux utilisateurs de la voie navigable et ont noté l’insuffisance de stratégies de gestion visant les plaisanciers habituels, notamment les services et installations comme l’alimentation à quai, l’amarrage et les heures d’ouverture.

Les répondants étaient favorables à l’élaboration d’une stratégie de l’expérience du visiteur, mais ils trouvaient important d’effectuer à l’avance la mise en œuvre de nouveaux services aux visiteurs, de commodités et d’expériences. De plus, cette mise en œuvre devrait être faite en consultation avec les intervenants. La stratégie devrait être élaborée en fonction de l’authenticité du site, de l’interprétation et de la protection de ses valeurs patrimoniales naturelles et culturelles.

Les répondants avaient l’impression que le plan provisoire mettait beaucoup l’accent sur l’expérience du visiteur et le tourisme potentiel du site. Ils estimaient toutefois qu’il devrait également comprendre un engagement par rapport à l’interprétation du site, à l’éducation du public et à la programmation en fonction de l’histoire, de l’importance et des valeurs patrimoniales du canal, notamment l’histoire et les valeurs autochtones.

Concernant le canal du secteur d’Ottawa, plusieurs répondants ont exprimé un intérêt pour un meilleur accès aux barrières de l’écluse pour les cyclistes et les autres usagers, un meilleur entretien hivernal ainsi que des commodités et des installations aux postes d’éclusage.

Le canal Rideau est reconnu comme une importante attraction touristique dans la région. Il faudrait alors mobiliser régulièrement l’industrie touristique, les municipalités locales et les entreprises pour exploiter le potentiel touristique de la voie navigable et trouver des manières collaboratives de stimuler le développement économique, la commercialisation et la promotion du site et de soutenir un corridor du canal Rideau plus large.

Des familles apprennent à pagayer sur le canal Rideau

Application des lois et règlements

De nombreux répondants vivant dans les environs étaient favorables aux mises à jour des Politiques régissant les ouvrages riverains et en milieu aquatique de même que les activités connexes de 2007 de Parcs Canada pour restaurer, maintenir, améliorer et protéger la santé du rivage de la voie navigable. Toutefois, les répondants trouvaient également qu’il était important que ces politiques soient appliquées de manière constante et efficace pour assurer la conformité.

De nombreux répondants, particulièrement ceux possédant une propriété riveraine le long du canal, ont fait part de leurs préoccupations concernant l’importance de l’utilisation sécuritaire du canal par tous les usagers de la voie navigable. Plus particulièrement, le plan devrait prévoir des solutions au problème des effets négatifs de la vitesse des bateaux sur les autres usagers, les propriétés privées et l’environnement, notamment dans les secteurs étroits du canal et les zones de sillage interdit. À l’inverse, d’autres répondants ont souligné leurs préoccupations par rapport au canal du secteur d’Ottawa et la pertinence de mettre en place des restrictions reliées à la vitesse et au sillage sur l’eau.

Les participants étaient d’avis que plus de mesures devraient être prises en vertu du Règlement sur les canaux historiques et qu’il fallait actualiser celui-ci de sorte qu’il tienne compte du large éventail des fonctions et des usages de la voie navigable.

Le Blockhaus-de-Merrickville, situé sur les terrains de l’écluse de Merrickville au cœur du village de Merrickville

Blockhaus de Merrickville

Les participants qui ont formulé des commentaires sur l’approche de gestion du blockhaus de Merrickville étaient fortement en faveur d’un engagement visant à renforcer les relations facilitant la conservation du bâtiment, ainsi que la programmation et l’interprétation sur place au Musée du Blockhaus. Ils estimaient que cet engagement devrait commencer dès maintenant.

Parmi les répondants aux sondages, 86 % ont répondu qu’il était important ou très important que le blockhaus de Merrickville continue d’être un point d’intérêt et un musée historique au sein du village de Merrickville-Wolford.

Ils ont également indiqué que le plan directeur de Merrickville représentait une occasion propice de soutenir de manière plus efficace et collaborative les multiples organisations qui exploitent des attractions dans le village, comme les écluses de Merrickville, le Musée du Blockhaus, le dépôt, le Complexe industriel et le camping du parc Lions.

Importance of the Merrickville Blockhouse
Jusqu'à quel point est-il important pour vous que le blockhaus de Merrickville demeure un point d'intérêt célébré et un musée historique dans le village de Merrickville-Wolford?
Trè grane importance45,6 %
Grande importance39,9 %
Aucune importance14,6 %

Figure 1 : Parmi les répondants aux sondages, 86 % ont répondu qu’il était important ou très important que le blockhaus de Merrickville continue d’être un point d’intérêt et un musée historique au sein du village de Merrickville-Wolford.


Vision

Les commentaires recueillis par l’entremise des questions ouvertes des sondages, des correspondances écrites et des séances de consultation soulignaient l’importance de représenter les principaux thèmes ci-dessus dans la vision pour le canal Rideau et le blockhaus de Merrickville. Plus précisément, les répondants voulaient que le plan mette davantage l’accent sur la protection des ressources patrimoniales naturelles et culturelles et des valeurs de la voie navigable, une interprétation authentique et une expérience du visiteur à faible incidence qui soutient une région économique prospère fondée sur la coopération, la collaboration et la consultation.

Les participants ont beaucoup à cœur le canal Rideau, et ces aspects doivent être représentés dans une vision partagée pour l’avenir de ce site.

Trois écluses en palier au poste d’éclusage Jones Falls

Prochaines étapes

La dernière question du sondage en ligne portait sur le niveau de satisfaction ressenti envers le contenu du plan directeur provisoire. Ce sont 52 % des répondants qui ont indiqué être satisfaits du plan, alors que 13 % étaient impressionnés par le plan provisoire. Un peu plus du tiers des répondants, soit 35 %, ont indiqué qu’ils n’étaient pas satisfaits du contenu du plan provisoire. Toutefois, 80 % des répondants ont souligné qu’il était très probable qu’ils participent à d’autres conversations sur la planification de la gestion du canal Rideau.

Les commentaires reçus pendant le processus de consultation serviront de bases aux révisions à apporter au plan directeur provisoire des lieux historiques nationaux du Canal-Rideau et du Blockhaus-de-Merrickville.

Les points de vue exprimés lors du processus de consultation engendreront d’importants changements à plusieurs aspects du plan provisoire, y compris la gestion des ressources culturelles, la conservation du milieu naturel et l’approche à suivre pour entreprendre une consultation, une coopération et une collaboration avec les intervenants et le public.

Une fois terminé, le plan final sera approuvé par le président et directeur général de Parcs Canada et déposé par le ministère de l’Environnement et du Changement climatique en 2022. Tous les participants au processus de consultation publique seront automatiquement avisés de la diffusion publique du plan directeur, notamment par l’entremise de communications sur le site Web de la consultation publique, le site Web de Parcs Canada et les médias sociaux.

Vue aérienne des écluses d’Ottawa


En plus