Spécifications des postes d'éclusage

Poste d'éclusage détaché de Smiths Falls : Échelle de deux écluses avec une élévation totale de 4,9 m (16,1 pi)
Poste d'éclusage combiné : Une écluse avec une élévation de 7,6 m (25,6 pi).
Poste d'éclusage d'Old Slys : Une écluse avec une élévation de 2,6 m (8,5 pi)

* L’écluse combinée actuelle a été construite en 1972-1974, en remplacement de l’échelle de trois écluses combinées originales de Smiths Falls, qui subsiste toujours, sans être opérationnelle, juste au sud de la nouvelle écluse.

La construction des postes d'éclusage

L’entreprise retenue pour construire le premier poste d’éclusage combiné et le poste d’éclusage détaché de Smiths Falls était Rykert, Simpson and Company (alias Rykert, Simpson and Adams). Elle abandonna en janvier 1831 et Bell, Richardson & Co, les entrepreneurs responsables de la construction des postes d’Edmonds et d’Old Slys, prirent la relève.

Une dénivellation de 11 m (36 pi) sur moins de 400 m (0,25 mille) faisait obstacle à la navigation à Smiths Falls. Une cuvette naturelle au sud de la rivière servit à créer une échelle de trois écluses, qu’on appelle aujourd’hui le « poste d’éclusage combiné ». Le cours naturel de la rivière a été endigué afin de créer un bassin en amont des écluses. À l’extrémité amont du bassin, une quatrième écluse (détachée) a été construite.

Les perturbations causées à l'industrie par la construction du canal ne furent que temporaires, et après les travaux, Smiths Falls connut une croissance rapide. Un article dans le Smith's Gazetteer en 1846 décrit l'endroit comme un « petit village prospère agréablement situé sur la rivière Rideau et le canal, à 14 milles de Perth. Ce village compte environ 700 habitants. On y trouve 50 habitations, deux moulins à grains (l'un avec quatre séries de meules), deux scieries, un moulin à cardage et à foulage, sept magasins, six épiceries, une manufacture de haches, six forgerons, deux charrons, un ébéniste, un chaisier, trois charpentiers, un armurier, onze cordonniers, sept tailleurs, un ferblantier et deux tavernes ».

La ville a été nommée en l’honneur de Thomas Smyth, un loyaliste qui, en 1786, s’est vu accorder 400 acres dans ce qui est aujourd’hui Smiths Falls. Au moment de la construction du canal, une petite colonie s’était établie autour d’un moulin exploité par Abel Russell Ward. Le colonel By ordonna l’enlèvement du moulin de Ward pour faire place au canal. Il s’entendit avec M. Ward pour lui verser 1 500 livres, l’une des plus importantes sommes réclamées par un propriétaire de moulin le long du canal.

Les structures des postes d'éclusages

Nouvelle écluse combinée : Entre 1972 et 1974, une écluse électro-hydraulique unique fut construite au poste d’éclusage combiné, juste au nord de l’ancienne échelle de trois écluses à commande manuelle. Cette nouvelle écluse unique, plus profonde, était nécessaire pour permettre aux bateaux de passer sous un nouveau pont fixe de faible hauteur construit en remplacement du pont tournant qui enjambait le canal en amont des écluses combinées d’origine.

Maisons des maîtres-éclusiers : Des maisons de maître-éclusier fortifiées furent construites aux trois postes d’éclusage de Smiths Falls. La maison du poste d’Old Slys a été bâtie en 1838 et celles des autres postes vers 1842. Seule la maison du poste combiné d’origine possédait un deuxième étage, qui a été ajouté à la fin du 19e siècle. La maison fortifiée du maître-éclusier du poste d’éclusage détaché a été démolie en 1894 et remplacée par un bâtiment en briques de deux étages qui a été enlevé en 1973. La maison fortifiée du maître-éclusier du poste d’éclusage d’Old Slys a été démolie en 1965 et un nouveau bureau du poste d’éclusage a été construit sur ses fondations.

Les Barrages: Le barrage-voûte en pierre original d’une hauteur de 7 m (23 pi) est aujourd’hui en grande partie enseveli, puisque l’endroit, qui faisait partie de l’ancien chenal de la rivière Rideau, a été remblayé au milieu du 20e siècle. Aujourd’hui, la partie amont du barrage sert de mur de soutènement du terrain de stationnement situé près du château d’eau.

La zone située en aval du barrage du canal, d’une hauteur de 6,1 m (21 pi), et en amont du pont ferroviaire a été remblayée au milieu du 20e siècle, si bien que seul le sommet du barrage est aujourd’hui visible.