Spécifications du poste d'éclusage

La maison du maître éclusier Nicholsons en l'an 1930
La maison du maître éclusier Nicholsons en l'an 1930
Deux écluses (détachées, espacées de 365 m (1 200 pi)) d’une élévation totale de 4,3 m (14,1 pi).

La construction du poste d'éclusage

L’entrepreneur chargé de construire cette section était A.C. Stevens & Co.

Le poste d'éclusage reçut le nom de Robert Nicholson, un immigrant loyaliste. La construction des écluses, menée par une firme privée du nom de H.C. Stevens and Co., commença en 1827. Le plan d'origine prévoyait une seule écluse avec une élévation d'eau de 3 mètres (10 pieds), mais une plus grande élévation s'avéra nécessaire, et on construisit plutôt deux écluses.

Les structures du poste d'éclusage

Maison du maître éclusier : Une maison de maître-éclusier a été construite en 1838. À l’origine, le bâtiment en pierre dépourvu de meurtrières ne comptait qu’un seul étage, mais on y ajouta un deuxième étage pour donner plus d’espace au maître-éclusier et à sa famille.

Ouvrages du génie : Le site consiste en un canal artificiel de 365 m (1 200 pi) avec un sas d’écluse à chaque extrémité. Un barrage à voûte en pierre fut construit en amont des écluses afin d'étaler une longue étendue de rapides et de rendre la rivière navigable entre le poste d'éclusage de Nicholsons et le poste d'éclusage voisin de Clowes.

Pont: Les autres se trouvent à Lower Brewers, Brass Point et Kilmarnock.

Dans les années 1850, les habitants signèrent une pétition réclamant un pont-levis sur le site. Ils promettaient de construire un pont sur la rivière si l’on en construisait un sur l’écluse. Le gouvernement refusa, mais en 1863, les municipalités de Wolford et de Merrickville offrirent de construire le pont à leurs frais, ce qui leur fut promptement permis par le gouvernement. L’année suivante, les frères Andrews construisirent un pont tournant au-dessus de l’écluse amont. Ils érigèrent également un pont fixe sur la rivière pour compléter la traversée. Depuis lors, le pont tournant a été remplacé à de nombreuses reprises, le dernier datant de 1971. Le pont fixe a également été remplacé à plusieurs occasions.