Spécifications du poste d'éclusage

Aquarelle de l'écluse Jones Falls en l'an 1838
Aquarelle du poste d'éclusage Jones Falls en l'an 1838

Quatre écluses (une échelle de trois écluses et une écluse détachée) d’une élévation totale de 17,4 m (57,1 pi).

Le poste d’éclusage de Jones Falls est situé entre les lacs Whitefish et Sand, dans ce qui est aujourd’hui le bassin hydrographique de la rivière Cataraqui. Comme tous les postes d’éclusage entre Kingston Mills et Narrows, celui de Jones Falls a été construit sur l’axe de Frontenac, une région où la roche précambrienne du Bouclier canadien s’étend vers le sud en direction des montagnes Adirondack.

La construction du poste d'éclusage

Le contrat de construction fut accordé à John Redpath et Thomas McKay, ce dernier ayant achevé les travaux.

Les travaux à Jones Falls débutèrent en 1827 et furent complétés en 1832. John MacTaggart, le commis de chantier du colonel By, suggéra différentes façons de vaincre la dénivellation à Jones Falls, mais le colonel By élabora un plan plus audacieux encore que tous les autres qu'on avait imaginés. Il proposa la construction d'un barrage à voûte de 18,29 mètres (60 pieds) de hauteur et de 106,7 mètres (350 pieds) de longueur. Le poste d’éclusage comprenait un barrage-voûte en pierre de 18 m (60 pi) de haut et de 107 m (350 pi) de long et quatre écluses, chacune ayant une élévation de 4,6 m (15 pi). L’écluse amont et l’échelle de trois écluses, en aval, sont séparées par un bassin de virement..

Les structures du poste d'éclusage

Maison fortifiée du maître éclusier : Cette structure fortifiée fut construite sur une colline au-dessus de l'écluse supérieure, offrant une excellente vue des biefs d'amont et d'aval. Elle fut construite en 1840 dans le but de protéger le poste d’éclusage contre les attaques et de loger le maître-éclusier.
La maison fut utilisée par ce dernier pendant une bonne partie du XXe siècle, avec relativement peu de modifications de son apparence originale. On ajouta une aile cuisine et des porches, mais ces ajouts ont été enlevés.

Atelier du forgeron : Situé sur la rive ouest du poste, immédiatement sous l'écluse supérieure, cet atelier en pierre fut construit en 1843 comme forge où l'on réparait les ferrures du canal. Jones Falls était un endroit relativement isolé, et sans atelier sur les lieux, les réparations aux portes et à d'autres structures du canal auraient exigé des semaines. Elle a été restaurée en 1978-1979.

Ancien poste de garde : Le poste de garde fut construit en 1838 sur une élévation de terrain du côté est de la troisième écluse à la suite de la rébellion du Haut-Canada de 1837. 6 m (20 pi). Le poste de garde servait également de logement aux ouvriers. Il s’est délabré et a été démoli en 1939.

Bureau d'écluse et magasin : Ces deux bâtiments à charpente, construits au 20e siècle, témoignent de la vocation commerciale du canal..

Centrale électrique :Les écluses et le barrage ont été construits avec des blocs de grès provenant de la carrière d'Elgin. Lors de sa construction, le grand barrage-voûte en pierre de 18 m (60 pi) de haut et de 107 m (350 pi) de long à son sommet était le plus haut barrage-voûte d’Amérique du Nord. C’est toujours l’un des ouvrages les plus impressionnants du canal.

Un chenal déversoir a été creusé à la dynamite dans une crête rocheuse entre le barrage et l’écluse amont. Un barrage de bois a été installé pour réguler le niveau de l’eau en amont du poste d’éclusage (lac Sand). Le barrage a été reconstruit pour la dernière fois (avec du ciment) en 2011. Le barrage d’argile et de gravier du bassin qui sépare l’écluse amont des trois écluses aval a été remplacé par un barrage en béton en 1905-1906. Une vanne a été installée dans le barrage afin de réguler le niveau de l’eau du bassin.