Spécifications du poste d'éclusage

Deux écluses détachées, espacées de 485 m (1 590 pi). L’élévation de l’écluse de Lower Beveridges est de 3,6 m (12 pi) et celle de l’écluse de Upper Beveridges de 3,3 m (10,9 pi). Elles forment l’entrée aval du canal Tay.

La construction du poste d'éclusage

La construction d'un poste d'éclusage à Beveridges Bay, reliant la rivière Tay et la rivière Rideau, ne faisait pas partie du plan original pour le canal Rideau. Le projet a été lancé en 1885 à la suite de pressions considérables exercées sur le gouvernement fédéral par les commerçants et les fabricants de la région de Perth et par le député local, John G. Haggart Jr. Les écluses ont été achevées en 1887 et le dragage pour approfondir le chenal vers Perth a pris fin en 1891. Les écluses ont été construites selon les mêmes plans que les écluses Rideau des années 1830. Le tracé dragué de ce chenal est connu sous le nom de deuxième canal Tay.

En 1834, la Tay Navigation Company ouvrit le premier canal Tay. Moins profond et pourvu d’écluses plus petites, ce canal suit les méandres du cours d’eau original de la rivière Tay depuis son embouchure, au sud de Port Elmsley, jusqu’à la ville de Perth. Mal entretenu, il a été fermé en 1865

Les structures du poste d'éclusage

Structures d'ingénierie: Un chenal artificiel d’une longueur de 2 km (1,25 mille), connu sous le nom de tranchée Beveridge, a été dragué pour relier la baie Beveridge du lac Lower Rideau à la rivière Tay. Deux écluses ont été construites à l’extrémité sud de ce chenal. Le chenal de la rivière Tay, entre la tranchée Beveridge et le bassin de Perth, a été largement dragué, plusieurs des méandres de la rivière ayant été coupés par un canal de dragage droit.

Ouvrages du génie : Dans le cadre des travaux réalisés au cours des années 1880, un barrage et un déversoir ont été construits de l’autre côté de la rivière Tay.