Table des matières

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le directeur général de l’Agence Parcs Canada, 2020.

This publication is also available in English.

Plan directeur du lieu historique national du Canada de la Maison-Laurier, 2020.

  • Papier : R64-261/2020F
  • 978-0-660-32051-9
  • PDF : R64-261/2020F-PDF
  • 978-0-660-32050-2

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan directeur ou sur le Lieu historique national de la Maison-Laurier :


Adresse :
   Adresse : Lieu historique national de la Maison-Laurier
     335, av. Laurier Est Ottawa (Ontario) K1N 6R4 CANADA

Téléphone :
   Téléphone : 613-992-8142

Télécopieur :
   Télécopieur : 613-947-4851


Source des photos de la page couverture

En haut, de gauche à droite : Parcs Canada
En bas : Parcs Canada


Avant-propos

Ron Hallman, Directeur général, Parcs Canada

Parcs Canada gère un des plus beaux et des plus grands réseaux de lieux naturels et historiques protégés du monde.

Ce vaste réseau de parcs nationaux, de lieux historiques nationaux et d’aires marines nationales de conservation représente ce que le Canada a de mieux à offrir et raconte qui nous sommes, notamment l’histoire, les cultures et les contributions des peuples autochtones.

Les plans directeurs sont les principaux documents utilisés pour la gestion des aires patrimoniales. Ils sont élaborés dans le cadre de vastes consultations, définissent une vision à long terme et établissent l’orientation de gestion stratégique et les objectifs liés aux lieux gérés par Parcs Canada.

Ce plan directeur concrétise l’engagement continu de Parcs Canada envers la protection et la mise en valeur du lieu historique national du Canada de la Maison Laurier au profit des générations actuelles et futures.

Les commentaires de nombreuses organisations et personnes dévouées, y compris les peuples autochtones, les résidents locaux et régionaux, les visiteurs et les intervenants concernés, ont été inestimables afin d’établir ce plan.

Parcs Canada rendra compte des progrès accomplis vers l’atteinte des objectifs pour le lieu historique national du Canada de la Maison Laurier et procédera à l’examen du présent plan tous les dix ans ou avant, au besoin.

J’aimerais remercier toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration de ce plan directeur pour leur contribution et leur engagement concernant l’avenir de ce trésor national. J’ai le plaisir d’approuver le plan directeur du lieu historique national du Canada de la Maison Laurier.

Ron Hallman
Président et directeur général
Parcs Canada

Recommandations

Recommandé par :

Andrew Campbell

Vice-président principal, Opérations
Parcs Canada


Katherine Patterson

Directrice d’unité de gestion - Unité de gestion de la baie Georgienne et de l’Est de l’Ontario
Parcs Canada


Résumé

Le lieu historique national de la Maison-Laurier est situé au 335, avenue Laurier Est, à Ottawa, dans la communauté patrimoniale connue sous le nom de Côte-de-Sable. Le terrain sur lequel la maison Laurier a été construite fait partie du territoire traditionnel du peuple algonquin. La maison fut la résidence de deux premiers ministres : le très honorable sir Wilfrid Laurier et le très honorable William Lyon Mackenzie King. La maison Laurier est également unique par son excellent état et son authenticité, de même que sa collection comprenant plus de 10 000 objets d’art, meubles et effets personnels.

Grâce à son emplacement dans la capitale nationale et aux récents investissements dans de nouvelles installations, la maison Laurier a le potentiel pour joindre un vaste public, raconter diverses histoires et mettre en valeur une collection d’objets historiques de classe mondiale. Les stratégies clés et les objectifs énoncés dans le présent plan directeur contribueront à la réalisation de ce potentiel.

Les trois stratégies clés établies pour les dix années visées par le plan directeur sont présentées ci-dessous.

  • Stratégie clé n° 1 : Un lieu d’une grande pertinence pour les Canadiens

Cette stratégie vise à faire connaître aux visiteurs et aux résidents d’Ottawa, à l’effectif important et diversifié des fonctionnaires du centre-ville et à l’ensemble des Canadiens la destination unique que constitue la maison Laurier. Elle vise également à inciter les partenaires et les influenceurs locaux à appuyer les efforts de promotion et à agir à titre de fiers ambassadeurs du lieu afin que celui-ci soit reconnu comme un joyau dans le marché concurrentiel du tourisme et des congrès d’Ottawa. Cette stratégie permettra non seulement d’accroître la visibilité de la maison, mais aussi d’augmenter le nombre de visiteurs et de mieux faire connaître l’histoire de sir Wilfrid Laurier et de William Lyon Mackenzie King. Le lieu sera également un carrefour pour les réunions, les rassemblements et les discussions à propos de ce que signifie être Canadien hier, aujourd’hui et demain.

  • Stratégie clé n° 2 : Un lieu où découvrir différents récits du Canada

Grâce à cette stratégie, la maison Laurier racontera des récits du Canada, selon les diverses perspectives des personnes qui ont contribué à façonner le pays que nous connaissons aujourd’hui. Des visiteurs d’origines et de milieux différents tisseront des liens avec la maison, avec ses anciens résidents et avec le pays à mesure qu’ils les découvriront à travers des expériences significatives reliant le passé au présent. Cette stratégie permettra notamment d’attirer un plus vaste public, d’accroître la satisfaction des visiteurs et de développer leurs connaissances.

  • Stratégie clé n° 3 : Un lieu où l’on protège et met en valeur notre trésor national

Cette troisième stratégie est axée sur la protection et la mise en valeur de la maison elle-même et de sa précieuse et authentique collection d’objets historiques. La maison Laurier continuera d’assurer la sécurité et la durabilité à long terme de la collection, de sorte que les Canadiens continuent d’être fiers de son authenticité et comprennent mieux le travail d’entretien des objets qui la composent.


1.0 Introduction

Parcs Canada gère l’un des plus beaux et des plus vastes réseaux de lieux naturels et historiques protégés du monde. Son mandat consiste à protéger et à mettre en valeur ces lieux pour que puissent en profiter les générations d’aujourd’hui et de demain. La gestion stratégique et axée sur le futur de chaque parc national, aire marine nationale de conservation, canal historique et lieu historique national administré par Parcs Canada appuie la vision de l’Agence :

Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada.

En vertu de la Loi sur l’Agence Parcs Canada, Parcs Canada doit préparer un plan directeur pour chaque lieu historique national administré par l’Agence. Le Plan directeur du lieu historique national du Canada de la Maison-Laurier, une fois approuvé par le président et directeur général de Parcs Canada, permet de s’assurer que Parcs Canada respecte son obligation de rendre compte à la population canadienne en décrivant comment la gestion du lieu historique mènera à des résultats mesurables appuyant le mandat de l’Agence.

Les Canadiens ont participé à la préparation du plan directeur, contribuant ainsi à l’établissement de l’orientation future du lieu historique national. Le plan décrit une orientation claire et stratégique pour la gestion et l’exploitation du lieu historique national de la Maison-Laurier en formulant une vision, des stratégies et des objectifs clés. Parcs Canada rendra compte chaque année des progrès accomplis vers l’atteinte des objectifs du plan directeur, et il procédera à l’examen de ce dernier tous les dix ans ou avant, au besoin.

Ce plan directeur n’est pas une fin en soi. Parcs Canada favorisera un dialogue ouvert sur sa mise en œuvre, pour s’assurer qu’il reste pertinent et significatif. Le plan sera l’axe autour duquel s’articulera l’engagement continu à l’égard de la gestion du lieu historique national de la Maison-Laurier dans les années à venir.

Carte 1 : Cadre régional — Ottawa

Cadre régional — Ottawa — Version texte

Cette carte montre le cadre régional du lieu historique national de la Maison-Laurier, à l'angle de l'avenue Laurier est et de la rue Chapel à Ottawa, Ontario, Canada.

 

Carte 2 : Lieu historique national de la Maison-Laurier — carte du site

Lieu historique national de la Maison-Laurier — carte du site — Version texte

Il s'agit d'une carte du lieu historique national de la Maison-Laurier, les bâtiments illustrés sont le centre d'accueil des visiteurs et la maison historique.

 

2.0 Importance du lieu historique national de la Maison-Laurier

La maison Laurier est située au 335, avenue Laurier Est, à Ottawa, dans la communauté patrimoniale connue sous le nom de Côte-de-Sable. Le terrain sur lequel la maison Laurier a été construite fait partie du territoire traditionnel du peuple algonquin. La maison Laurier est unique en ce sens qu’elle a été la résidence de deux premiers ministres canadiens, le très honorable sir Wilfrid Laurier et le très honorable William Lyon Mackenzie King. À ce titre, cette résidence a été au cœur de la vie politique canadienne pendant plus de cinquante ans. Les décisions prises ici, que ce soit par sir Laurier et ses collègues autour de la table de la salle à manger ou par King dans la solitude de son étude, ont guidé le Canada pendant la première moitié turbulente du XXe siècle.

Érigée en 1879 pour John Leslie, un bijoutier d’Ottawa, la maison est un édifice de trois étages de style Second Empire. En 1897, la maison a été vendue à des amis de sir Wilfrid Laurier afin qu’elle devienne une résidence digne d’un premier ministre. Sir Wilfrid Laurier, le premier premier ministre canadien-français, et son épouse lady Zoé Laurier ont occupé la maison pendant plus de vingt ans. William Lyon Mackenzie King hérita de la maison des Laurier en 1921, et y vécut jusqu’à sa mort en 1950. Pendant les années où les libéraux n’étaient pas au pouvoir, la maison Laurier est demeurée la résidence du chef de l’opposition. Le Canada n’a pas eu de résidence officielle pour le premier ministre ou le chef de l’opposition avant 1951, année où Louis Saint-Laurent a emménagé pour la première fois au 24, promenade Sussex.

La collection de plus de 10 000 objets d’art, meubles et effets personnels du très honorable sir Wilfrid Laurier et du très honorable William Lyon Mackenzie King que l’on trouve dans la maison Laurier en font un lieu unique au Canada. Aucun autre lieu historique de Parcs Canada ne compte autant d’objets historiques ayant un lien direct et connu avec les objectifs de commémoration du lieu. À sa mort, King a légué la maison Laurier et son contenu à la nation parce qu’il croyait « qu’au fil des années, les citoyens de ce pays [porteraient] un intérêt croissant au maintien d’une maison longtemps occupée par deux premiers ministres du Canada, et rappelant un milieu qui faisait partie de leur vie quotidienne ». Contrairement à la plupart des autres résidences historiques transformées en musées, la maison Laurier n’a pas été restaurée pour lui redonner son apparence d’antan, demeurant pour toujours telle qu’elle était à la mort de King, en 1950.

En réponse au testament de King, le Parlement a adopté en 1952 la Loi sur la maison Laurier (Laurier House) pour préserver le lieu tel qu’il était à l’époque. En 1956, le lieu a été désigné comme un endroit d’importance nationale. Aujourd’hui, la maison Laurier demeure la seule résidence de son époque que l’on peut visiter à Ottawa.


3.0 Contexte de la planification

Avant 1988, les Archives nationales du Canada, la Commission de la capitale nationale et le ministère des Travaux publics s’occupaient de la maison Laurier. Parcs Canada administre la propriété depuis, mais la Commission de la capitale nationale conserve la responsabilité de l’entretien des terrains extérieurs (en vertu de la Loi sur la maison Laurier), et les Archives nationales du Canada conservent la propriété de tous les documents d’archives, photographies et illustrations provenant de la maison Laurier.

Le présent document est le deuxième plan directeur de la maison Laurier, le plan précédent datant de 2007. Le lieu a évolué depuis, le changement le plus important étant l’ajout d’un nouveau centre d’accueil en 2013. Un investissement de 2,2 millions de dollars a permis de rénover la maison adjacente de la rue Chapel pour en faire un centre d’accueil, créant ainsi un lieu spécialement conçu pour accueillir les visiteurs et les orienter vers le lieu. Le projet a également permis d’améliorer la disponibilité des locaux à bureaux du personnel et d’offrir aux visiteurs de meilleures expériences. Le déménagement des bureaux de la maison Laurier au centre d’accueil a également libéré de l’espace pour améliorer les programmes existants et élaborer de nouveaux programmes dans la maison historique. La mise en œuvre de nouveaux programmes plus attrayants se traduit déjà par une augmentation du nombre de visites et par des expériences plus variées pour les visiteurs.

Le plaisir et la satisfaction des visiteurs sont demeurés constants au cours des dernières années, plus de 90 % d’entre eux étant satisfaits de leur visite. Une nouvelle programmation destinée à un public varié a été mise en place, comme la visite en gants blancs, qui emmène les invités derrière les barrières pour voir de plus près des artefacts originaux, des programmes de théâtre interactif, de l’interprétation à la première personne, des événements spéciaux, le thé sur la véranda ainsi que des programmes en soirée.

Une évaluation récente de la situation actuelle à la maison Laurier a révélé d’excellentes cotes pour l’expérience du visiteur, la satisfaction ainsi que l’état des biens bâtis et des ressources culturelles. Des travaux d’entretien prioritaires ainsi qu’un montant de 1,7 million de dollars provenant du Programme d’investissement pour les infrastructures fédérales ont contribué à améliorer l’état des boiseries extérieures et le drainage du toit, et ont permis le remplacement des briques et le rejointoiement. Tous les travaux ont été effectués en coordination avec les recommandations du Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine visant la préservation de l’intégrité architecturale de l’édifice.

Parmi les défis de la maison Laurier énoncés dans le présent plan directeur, mentionnons le nombre de visites plus faible que souhaité compte tenu du fait que le lieu est situé dans un marché urbain de la région de la capitale nationale, les panneaux d’orientation et de signalisation, la protection des ressources culturelles, notamment la vaste collection de plus de 10 000 artefacts authentiques, ainsi que l’accès à tous à la maison historique.

De plus, il est difficile de trouver et de mobiliser des partenaires que l’histoire de sir Wilfrid Laurier et de William Lyon Mackenzie King pourrait intéresser. La controverse entourant l’héritage de la Confédération ainsi que les politiques nationales de Laurier et de King exigeront un traitement approprié, sensible et inclusif. Ce travail ne pourra être réalisé qu’en collaboration avec les Premières Nations et diverses collectivités.


4.0 Vision

La vision présentée ci-dessous exprime l’état souhaité pour le lieu historique national de la Maison-Laurier dans 20 ans :

La maison Laurier est reconnue comme une destination importante dans la capitale nationale où les visiteurs peuvent faire la connaissance de deux des premiers ministres du Canada, sir Wilfrid Laurier et William Lyon Mackenzie King, dans un endroit demeuré pratiquement intact depuis le jour où King l’a quitté. Parcs Canada est fier de protéger la maison Laurier, le seul lieu historique du Canada doté d’une loi du Parlement, et de présenter au monde entier sa précieuse collection authentique.

La majestueuse résidence de style Second Empire de sir Wilfrid Laurier et de William Lyon Mackenzie King plonge les visiteurs dans les détails parfois bizarres de la vie quotidienne d’un premier ministre, et leur fait découvrir la grandeur de leurs réalisations et de leur héritage imparfait. Les fondations autochtones et le patrimoine multiculturel du Canada sont présentés de façon à montrer le Canada du XXe siècle sous un jour nouveau, et à donner aux visiteurs un nouvel aperçu de ce que signifie être Canadien hier, aujourd’hui et demain. Faisant le pont entre le passé et le présent, la maison Laurier demeure pertinente aujourd’hui et à l’avenir, et garde vivantes l’histoire et l’importance de dirigeants influents et des décisions qu’ils ont prises.

Les personnes qui visiteront la maison Laurier :

  • découvriront un lieu de rencontre amical et inclusif où se réunir et échanger avec des historiens, des intervenants, des Autochtones, des voisins, des fonctionnaires actuels et d’anciens fonctionnaires, ainsi que de nouveaux influenceurs clés du pays;
  • profiteront d’expositions renouvelées et de nouvelles activités mettant en valeur la vie politique et les événements importants de la première moitié du XXe siècle grâce à des expériences pratiques immersives et à des programmes interactifs, notamment l’accès à de nouvelles pièces au deuxième et au troisième étage de la maison historique;
  • découvriront l’histoire des premiers ministres qui y ont résidé d’une manière qui suscite la réflexion et qui présente différentes perspectives, notamment des perspectives autochtones et culturelles qui trouvent écho auprès de tous les Canadiens;
  • pourront apprécier ce « joyau de Parcs Canada », une propriété bien entretenue comprenant une vaste collection d’objets historiques authentiques bien protégés et exposés de diverses façons;
  • seront touchés par l’importance de l’endroit et voudront devenir de fiers ambassadeurs de ce joyau unique d’Ottawa.

5.0 Stratégies clés

Les stratégies clés reposent sur des approches de gestion globales qui orienteront les activités de gestion en vue de la concrétisation de la vision de la maison Laurier. Trois stratégies clés définissent l’orientation de gestion de la maison Laurier pour les dix prochaines années. Chaque stratégie clé est assortie d’objectifs et des cibles correspondantes. Les cibles visent à mesurer l’atteinte des objectifs au cours de la période de mise en œuvre. Sauf indication contraire, toutes les cibles doivent être atteintes au cours de la période visée par le plan.

Stratégie clé 1 :

Un lieu d’une grande pertinence pour les Canadiens

Cette stratégie vise à faire découvrir aux visiteurs et aux résidents d’Ottawa, à l’effectif important et diversifié des fonctionnaires du centre-ville ainsi qu’à l’ensemble des Canadiens cette destination unique que constitue la maison Laurier. La maison Laurier est reconnue comme un joyau dans le marché concurrentiel du tourisme et des congrès d’Ottawa et est devenue un carrefour pour les réunions et les rassemblements. Cette stratégie permettra non seulement de donner à la maison une plus grande visibilité, mais aussi d’augmenter le nombre de visiteurs et de mieux faire connaître l’histoire du très honorable sir Wilfrid Laurier et du très honorable William Lyon Mackenzie King, en favorisant les discussions à propos de ce que signifie être Canadien hier, aujourd’hui et demain.

Objectif 1.1 :

La stratégie relative à l’expérience du visiteur (septembre 2017) est mise en œuvre et la maison Laurier attire des marchés ciblés.

Cibles :

  • Le nombre annuel de visiteurs augmente approximativement de 100% et grimpe à 15 000 d’ici 2028, plus particulièrement chez les publics cibles comme les baby boomers, les jeunes et les explorateurs culturels locaux.
  • Le nombre de groupes qui visitent le lieu dans le cadre de programmes scolaires augmente de 10 % au cours des trois prochaines années.
  • La visite guidée est mise à jour et des éléments interactifs y sont ajoutés d’ici 2023, ce qui la différencie de l’offre autoguidée.

Objectif 1.2 :

La maison Laurier est reconnue comme une attraction distinctive dans le marché touristique d’Ottawa.

Cibles :

  • La couverture médiatique est en moyenne de dix articles ou plus par année.
  • Une stratégie de marketing pluriannuelle active est élaborée d’ici 2020.
  • Grâce aux nouvelles relations établies avec des influenceurs (p. ex. rédacteurs touristiques, partenaires de l’industrie du tourisme), la présence du lieu dans les médias sociaux et les sites de blogues augmente.

Objectif 1.3 :

La communauté locale, les fonctionnaires et les communautés politiques d’Ottawa-Centre et d’Ottawa-Vanier sont impliqués dans le lieu, la prestation de la programmation et la promotion de la maison.

Cibles :

  • L’utilisation du site par des tiers augmente de 10 % au cours des trois prochaines années.
  • Au moins deux nouvelles ententes de partenariat sont conclues pour préserver et promouvoir le lieu (p. ex. expérience du visiteur, réunions, panneaux d’orientation).
  • Des événements, des discours et des débats d’importance nationale ont lieu chaque année à la maison Laurier, avec des parlementaires actuels et d’anciens parlementaires, des Autochtones ou les nouveaux influenceurs clés du pays.

Stratégie clé 2 :

Un lieu où découvrir différents récits du Canada

Grâce à cette stratégie, la maison Laurier vise à raconter des récits du Canada, selon les diverses perspectives des personnes qui ont contribué à façonner le pays que nous connaissons aujourd’hui. Des visiteurs d’origines et de milieux variés tisseront des liens avec la maison, avec ses anciens résidents et avec le pays à mesure qu’ils les découvriront à travers des expériences significatives reliant le passé au présent. Cette stratégie permettra notamment d’attirer un plus vaste public, d’accroître la satisfaction des visiteurs et de développer leurs connaissances.

Objectif 2.1 :

Grâce à la recherche et à des médias variés, la maison Laurier présente des récits du Canada et de ses différents peuples de façon à ce qu’ils touchent tous les visiteurs.

Cibles :

  • Lors de la prochaine évaluation de l’état du lieu, quatre-vingt-dix pour cent des visiteurs atteignent l’objectif d’avoir « appris quelque chose » au cours de leur visite.
  • Le nombre de visiteurs qui sont d’accord ou tout à fait d’accord avec l’énoncé « cet endroit a de l’importance pour moi » demeure stable ou augmente dans le prochain Programme d’information sur les visiteurs.
  • Un solide programme d’évaluation et d’amélioration continue est mis en place pour s’assurer que les expériences des visiteurs demeurent pertinentes et renouvelées, et qu’elles tiennent compte de l’évolution des connaissances sur la meilleure façon de servir les Canadiens.

Objectif 2.2 :

Les diverses expériences des visiteurs intègrent des perspectives autochtones ainsi que des perspectives culturelles différentes et moins connues.

Cibles :

  • D’ici 2023, un cadre de dialogue et d’engagement est établi avec les groupes autochtones, francophones et multiculturels dans le but d’élaborer de nouvelles offres.
  • Les deuxième et troisième étages de la maison sont ouverts au public d’ici 2023 afin d’offrir des expériences nouvelles et actualisées.
  • Un nouveau programme pour les jeunes visant à leur faire connaître les idéaux de leadership du passé, ainsi que leur signification dans le contexte actuel, est mis sur pied pour les trois prochaines années.

Stratégie clé 3 :

Un lieu où l’on protège et met en valeur notre trésor national

Cette troisième stratégie est axée sur la protection et la mise en valeur de la maison elle-même et de sa précieuse et authentique collection d’objets historiques. La maison Laurier continuera d’assurer la sécurité et la durabilité à long terme de la collection, de sorte que les Canadiens continuent d’être fiers de son authenticité et comprennent mieux le travail d’entretien des objets qui la composent.

Objectif 3.1 :

La collection d’artefacts de la maison Laurier est protégée et gardée en lieu sûr pour l’avenir.

Cibles :

  • Un plan de gestion des artefacts et des mesures connexes sont élaborés d’ici 2024.
  • Les objets historiques demeurent en bon état jusqu’à la prochaine évaluation de l’état du lieu.

Objectif 3.2 :

La maison Laurier met en valeur l’expertise en matière d’entretien de la collection afin que les visiteurs puissent comprendre l’œuvre et apprécier l’authenticité du lieu.

Cibles :

  • Chaque année, des experts et des historiens font des présentations spéciales sur la gestion des objets historiques et des collections.
  • D’ici 2024, des partenariats avec des programmes de conservation du patrimoine ou d’archéologie sont envisagés (p. ex. Bibliothèque et Archives Canada, musées locaux, programmes postsecondaires).
  • D’ici 2024, le lieu est intégré aux nouvelles installations d’entreposage des collections de Parcs Canada à Gatineau afin de favoriser les occasions de rendre les collections de King et Laurier accessibles à des fins de recherche, d’éducation, de cérémonie et d’exposition.

Objectif 3.3 :

Les bâtiments et le paysage sont entretenus convenablement jusqu’à la période de King.

Cibles :

  • Parcs Canada collabore avec la Commission de la capitale nationale à la réalisation de l’Étude sur la conservation des paysages historiques (1997) d’ici 2028.
  • Les éléments paysagers demeurent en bon état jusqu’à la prochaine évaluation de l’intégrité commémorative.

6.0 Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Parcs Canada est responsable d’évaluer et d’atténuer les répercussions de ses mesures de gestion sur les écosystèmes et les ressources culturelles. La Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, préparée par l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, exige la réalisation d’une évaluation environnementale stratégique (ÉES) pour tous les plans et toutes les politiques qui sont considérés comment ayant une incidence environnementale positive ou négative et qui sont soumis au Cabinet fédéral ou à un ministre pour approbation. Une évaluation environnementale stratégique permet d’identifier les impacts généraux et non intentionnels des mesures de gestion découlant d’un projet de politique, de plan ou de programme, y compris les effets cumulatifs de multiples activités sur l’environnement. Elle oriente également l’évaluation subséquente des projets connexes.

Une évaluation environnementale stratégique a été entreprise pour ce plan directeur et l’orientation qui s’y trouve en matière de gestion a été ajustée en fonction des conclusions tirées. La partie qui suit présente un sommaire de l’évaluation environnementale :

La présente évaluation a porté sur la superficie comprise à l’intérieur des limites du lieu historique national de la Maison-Laurier. La période visée par l’évaluation est d’environ dix ans à compter de la date d’approbation du plan directeur, après laquelle période le plan sera réexaminé. Les composantes valorisées qui ont été considérées dans l’ÉES sont les ressources culturelles liées aux motifs qui justifient la désignation du lieu historique, la maison Laurier désignée édifice fédéral du patrimoine, la collection d’artefacts ainsi que le paysage résidentiel historique ainsi que et les éléments paysagers. Les ressources associées à l’expérience du visiteur font également partie des ressources importantes visées par l’évaluation.

Une initiative importante du plan directeur est la mise en œuvre de la Stratégie relative à l’expérience du visiteur (2017). L’un des effets positifs importants de cette initiative et des diverses mesures de promotion est d’accroître la fréquentation des visiteurs au lieu historique national de la Maison Laurier, ce qui augmentera sa notoriété et l’appréciation de la valeur historique du lieu. Les effets environnementaux négatifs éventuels de cette hausse d’affluence peuvent être atténués par l’application de politiques et d’instruments existants et par une gestion judicieuse de l’utilisation du lieu par les visiteurs.

L’évaluation des effets potentiels des différents projets, à l’étape de la planification de ceux-ci, permettra d’atténuer tout impact négatif que pourraient avoir les projets proposés dans le plan directeur.

Le plan directeur du lieu historique national de la Maison Laurier offre l’occasion de mettre de l’avant des mesures visant à atteindre les objectifs de la Stratégie fédérale de développement durable, à titre d’exemple la conservation de l’énergie et de l’eau et la réduction des déchets; ces aspects peuvent être examinés durant la conception des travaux de rénovation ou d’entretien des installations ainsi que dans le cadre d’événements spéciaux et de l’opération quotidienne du lieu.

Si les mesures d’atténuation appropriées sont appliquées, la mise en œuvre du plan directeur ne devrait entraîner aucun effet négatif significatif sur l’environnement. Il est anticipé que les effets environnementaux globaux des stratégies, des objectifs et des cibles du plan seront positifs.