Le NCSM Haida a été le « navire le plus belliqueux » du Canada, le tout premier navire amiral cérémonial de la Marine royale canadienne, et le dernier des vingt-sept destroyers de la classe Tribal du monde. Le plus célèbre navire de guerre canadien a servi la Marine royale canadienne de 1943 à 1963, participant à la Seconde Guerre mondiale, à la guerre de Corée et à la guerre froide. Le NCSM Haida repose désormais dans un lieu historique national de Parcs Canada à Hamilton, en Ontario. Comme navire-musée, il constitue maintenant un lieu d’exploration, de découverte et de remémoration.

Culture autochtone

Le NCSM Haida tire son nom de la nation Haida de la côte ouest canadienne (http://www.haidanation.ca/). Quand le NCSM Haida a été consacré navire amiral de la Marine royale canadienne, les chefs héréditaires de la nation Haida ont donné au navire un drapeau blanc et rouge affichant un oiseau-tonnerre à deux têtes, qui est hissé lors d’événements spéciaux.

Histoire

Le NCSM Haida a rejoint la Marine royale canadienne en 1943 pour participer à la Seconde Guerre mondiale, à deux affectations dans la guerre de Corée, et à la guerre froide. En vingt années de services, seuls deux hommes ont perdu la vie sur ce navire de guerre.

Ingénierie

Les destroyers canadiens de la classe Tribal étaient des navires de guerre très sophistiqués pourvus de la plus récente technologie en matière de communications, de sonars et de radars, en plus d’une coque plus épaisse conçue pour résister aux glaces des eaux canadiennes.